Des maisons du futur

Dans le cadre de l'International Architecture Exhibition, un projet hors du... (Patricia Parinejad)

Agrandir

Patricia Parinejad

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudie Laroche
Le Quotidien

(Saguenay) Dans le cadre de l'International Architecture Exhibition, un projet hors du commun a été présenté par la firme d'architecture Terry&Terry Architecture de San Francisco. Des maisons explorant une architecture qui embrasse les changements environnementaux et propose une structure qui s'élèvera et s'abaissera avec les marées. Le tout afin de créer une communauté qui existera en harmonie avec la mer et le paysage côtier.

En empruntant la technologie utilisée par les systèmes de forage marins et des plateformes exploratrices, les structures sont conçues pour se déplacer au besoin. Les ancrages sont déployés ou rétractés de haut en bas et chacune peut bouger indépendamment l'une de l'autre. Le toit sphérique aérodynamique résiste à de grands vents et fournit la superficie suffisante pour des piles photovoltaïques qui permettent de transformer la lumière en courant électrique.

Le projet pour pallier au réchauffement climatique

La baie de San Francisco est géologiquement jeune. Il y a vingt mille ans, la baie n'existait pas. Un événement de réchauffement climatique qui a perduré pendant plus de dix mille ans a fait fondre les couches glacières. Des vallées remplies d'eau, les collines se sont immergées et les terres sont devenues les limites aqueuses de la baie. Aujourd'hui, une perturbation climatique plus rapide apporte des catastrophes naturelles diverses avec une fréquence accrue dans le monde entier et les régions côtières comme la Baie sont fortement susceptibles à ces effets. Les forces dynamiques de la Nature causent l'érosion et la hausse des marées de plusieurs centimètres par an alors que les populations côtières augmentent.

«Tidal House»

La communauté de maisons «Tidal House» est construite autour d'un dock flottant qui lie les structures ensemble et les joints au rivage. Celles-ci sont lacées au dock avec des ponts réglables et chaque structure a une plate-forme rétractable, ce qui permet aux gens d'atteindre l'eau. La profondeur d'eau variera le long du pont et chaque structure sera soumise aux conditions uniques liées à sa position le long du dock. La densité de chaque communauté variera avec le temps, comme chaque structure déménagera en réponse à ses conditions environnementales uniques.

La conception peut s'adapter aux différents styles de vie et peut se développer pour satisfaire une vaste gamme de communautés. En fait, le défi pour l'architecture est de pouvoir s'adapter quand l'espace et le temps changent.

Source : v2com

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer