Bâtiments au caractère unique à vendre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Bradette
Le Quotidien

(Saguenay) Le marché immobilier au Saguenay-Lac-Saint-Jean se concentre essentiellement dans le secteur résidentiel. Toutefois, on trouve aussi parmi les inscriptions des bâtiments qui se distinguent par leur caractère unique et distinctif. Ces le cas, notamment, de l'ancien Centre de détention de Chicoutimi, du Foyer de la Charite Val-Racine et de la bâtisse commerciale abritant les locaux de Fjord Tech, à La Baie. Le Toit & Moi vous présente ces trois édifices singuliers dans les pages qui suivent.

Le hall d'entrée vu de l'escalier.... (Mélissa Bradette) - image 1.0

Agrandir

Le hall d'entrée vu de l'escalier.

Mélissa Bradette

Petite salle à manger.... (Mélissa Bradette) - image 1.1

Agrandir

Petite salle à manger.

Mélissa Bradette

La Villa Saint-Ignace, bâtiment du patrimoine religieux

La Villa Saint-Ignace, bâtisse aujourd'hui connue sous le nom de Foyer de la Charité Val Racine, fait partie des bâtiments d'exception actuellement en vente dans la région.

Cet imposant édifice, érigé en 1928, figure parmi les beaux bâtiments du patrimoine religieux régional. La bâtisse sise sur le boulevard Saguenay, à Chicoutimi, est aussi riche en histoire.

Lieu de retraite

Communément appelée la Villa Saint-Ignace de Val-Racine, cette résidence était une maison de retraites fermées pour hommes dirigée par les Jésuites. La première retraite fermée y eut lieu le 26 juillet 1928. C'est Mgr Charles Lamarche, quatrième évêque du Diocèse de Chicoutimi, qui procéda à la bénédiction du bâtiment, le 30 septembre 1928.

La grande résidence de trois étages a été habitée par la Compagnie de Jésus, jusqu'en 1986. La maison diocésaine a toujours conservé sa vocation de lieu de retraite. En 1986, l'édifice est devenu un Foyer de la Charité Marthe Robin. Le Foyer de Charité Val-Racine est un endroit qui accueille les gens pour des séjours de silence animés de 3 à 5 jours pour une récollection ou une retraite.

Un bâtiment bien préservé

Le magnifique bâtiment de brique coiffé d'un toit en tôle de cuivre est dans un état de préservation remarquable. L'édifice auquel on a ajouté une aile, en 1946, a traversé le décennies sans être altéré par le temps.

Bâtisse aux possibilités multiples

«Cette imposante résidence a été conçue pour accueillir plusieurs personnes à la fois. Elle compte 38 chambres et plusieurs grandes salles communes. Elle comporte aussi une chapelle, une vaste salle à manger et une cuisine pouvant accommoder des groupes allant jusqu'à une cinquantaine de personnes», souligne M. Léonce Gagnon, courtier immobilier a qui à été confiée la vente du bâtiment.

«La propriété profite aussi d'un gigantesque terrain de 500 000 pi2 où l'on retrouve une forêt d'arbres matures, un marais et des sentiers. De plus, toute la façade donne sur la rivière Saguenay et la fenestration abondante permet de profiter de nombreux points de vue sur le cour d'eau. En somme, l'endroit est splendide et le potentiel qu'offre ce bâtiment est très intéressant», de conclure le courtier immobilier agréé de la bannière RE/MAX ÉNERGIE.

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer