Le compagnonnage: une façon écolo de jardiner

Saviez-vous que les légumes préfèrent la compagnie de certaines plantes à... (Photomontage Le Quotidien)

Agrandir

Photomontage Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Bradette
Le Quotidien

(Saguenay) Saviez-vous que les légumes préfèrent la compagnie de certaines plantes à d'autres et qu'il existe une technique de jardinage basée sur ces prédispositions? Cette technique est appelée le compagnonnage. Elle vise à fournir le meilleur environnement possible aux cultures que vous choisissez afin d'assurer leur développement.

Saviez-vous que les légumes préfèrent la compagnie de... (Photomontage Le Quotidien) - image 1.0

Agrandir

Photomontage Le Quotidien

En choisissant bien les plantes compagnes de vos légumes, ceux-ci s'épanouiront davantage et vous profiterez d'une meilleure récolte. En fait, les variétés voisines s'entraideront, se protégeront des insectes nuisibles et pousseront encore mieux. De plus, vous réduirez considérablement l'utilisation d'engrais chimiques, de pesticides et d'insecticides dans votre potager.

Plus concrètement, le concept du compagnonnage consiste à utiliser les caractéristiques des différentes variétés de plantes au lieu d'utiliser des insecticides ou des fertilisants. Par exemple, certaines plantes ont la particularité d'attirer des insectes bénéfiques comme les pollinisateurs, tandis que d'autres repousseront les insectes ravageurs ou empêcheront la pousse d'herbes néfastes. Mais attention, l'effet peut aussi être négatif, certaines plantes peuvent causer du tort à certaines de leurs voisines!

Voici un plan de jardin illustrant la technique du compagnonnage. Ce dernier tient compte des amis et ennemis des plantes, ainsi que de l'effet répulsif ou attractif de certaines espèces.

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer