Apprenez l'ABC du compostage domestique

Apprenez comment composter à la maison en assistant... (123 RF)

Agrandir

Apprenez comment composter à la maison en assistant aux formations sur le compostage domestique d'Eurêko!

123 RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Bradette
Le Quotidien

(Saguenay) Plutôt que d'enfouir vos matières putrescibles, récupérez et valorisez celles-ci. Comment? En les compostant! En pratiquant le compostage domestique vous pourriez réduire de près de 50 % la quantité de matière que vous envoyez vers les sites d'enfouissement.

Vous aimeriez bien vous mettre au compostage, mais tout cela semble si compliqué... Apprenez comment composter à la maison en assistant aux formations sur le compostage domestique d'Eurêko!

D'une durée approximative de 1h-1h15, les formations sur le compostage domestique d'Eurêko vous démontreront qu'il n'y a rien de plus simple que de composter! La formatrice, Mme Laïla Girard, vous fera profiter de son expérience et de nombreux conseils qui vous permettront d'intégrer facilement le compostage à votre routine quotidienne. De plus, grâce à une contribution financière de la Ville de Saguenay, ces formations sont gratuites pour les citoyens de la Ville de Saguenay et les résidents de la MRC du Fjord.

Des formations seront offertes à:

- Chicoutimi, le 3 mai, 19 h, Pavillon Ste-Claire.

- Bégin, le 10 mai, 19 h, Salle du conseil.

- Saint-Félix-d'Otis, le 11 mai, Chalet des loisirs, 19 h.

- La Baie, le 18 mai, Salle communautaire du foyer de la culture, 19 h.

- Jonquière, le 24 mai, Pavillon St-Philippe, 19 h.

Pour vous inscrire ou pour plus d'informations, contactez Laïla Girard d'Eurêko! (418-545-9245), ou visitez le site Internet de l'organisme: www.eureko.ca.

Composter, c'est facile!

«L'objectif de notre formation est d'encourager les citoyens à réduire la quantité de déchets qu'ils envoient dans les sites d'enfouissement, par le biais du compostage. Nous voulons aussi simplifier le compostage domestique et leur démontrer que cette démarche requiert un minimum de temps. En fait, le compostage, c'est seulement une façon différente de poser des gestes que l'on fait déjà. Par exemple, lorsqu'on épluche des pommes de terres, au lieu de jeter les pelures à la poubelle, on les dépose dans notre contenant à compost. Quand vient le temps de sortir le sac de poubelle, on sort du même coup le contenant de compost pour vider son contenu dans le composteur à l'extérieur», explique Mme Girard.

«Il y a aussi des mythes que nous voulons faire tomber. Comme ceux voulant que le composteur dégage une odeur et attire la vermine. Il faut savoir que s'il y a des odeurs, c'est que votre mélange est trop humide, il suffit alors d'ajouter de la matière sèche. Pour le récipient que l'on conserve à l'intérieur de la maison, je recommande d'utiliser un contenant de crème glacée (2 litres) et de déposer du papier journal au fond pour absorber le liquide. Le contenant n'étant pas trop gros, on doit le vider régulièrement, ainsi la matière n'a pas le temps de se décomposer dans la maison, ce qui évite les odeurs. En ce qui a trait à la vermine, les rongeurs et les moufettes sont attirés surtout par les déchets de viande et de matières grasses comme le fromage et autres produits laitiers. En évitant ces matières, vous évitez les animaux indésirables.»

Un engrais naturel, gratuit

En récupérant et en valorisant vos matières putrescibles, non seulement vous réduisez la quantité de déchets dirigée vers les sites d'enfouissement, mais en plus vous économisez sur l'achat d'engrais.

Le compost, «or brun du jardinier», permet de remplacer l'usage des engrais chimiques toxiques et d'avoir un jardin, des plates-bandes et même des plantes intérieures en santé.

Plus précisément, en ajoutant du compost dans votre jardin vous améliorez la texture du sol, ce qui favorise le drainage de l'eau de pluie, l'aération du sol et la croissance des racines. En plus, le compost offre un apport prolongé d'éléments nutritifs pour les plantes et peut servir de barrière aux indésirables, comme de petits insectes nuisibles ou certaines maladies.

Les bénéfices du compostage sont nombreux! Nous avons donc tout avantage à nous y mettre!

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer