"Reimagine a New York City Icon", Lemay remporte les honneurs

La proposition de Lemay intitulée

Agrandir

La proposition de Lemay intitulée "Farm follow a fiction" s'est distinguée parmi les 109 candidatures soumises.

Lemay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Bradette
Le Quotidien

(Saguenay) La firme québécoise Lemay s'est distinguée au concours de design international «Reimagine A New York City Icon», organisé par la revue américaine Metals in Construction et le Ornamental Metal Institute of New York.

Le concours

Agrandir

Le concours "Reimagine a New York City Icon" visait à réimaginer le 200 Park Avenue. Cet édifice conçu par l'Architecte moderniste Walter Gropius fut anciennement l'Édifice de Pan Am et est aujourd'hui connu sous le nom d'édifice MetLife.

Wikipédia

L'un des principaux défis du mandat était de... (Lemay) - image 1.1

Agrandir

L'un des principaux défis du mandat était de créer une enveloppe très efficace, arborant la légèreté et la transparence recherchée par la main-d'oeuvre de bureau d'aujourd'hui, tout en repsectant l'architecture et l'esthétisme caractéristique de cet édifice patrimonial.

Lemay

Les gagnants du prestigieux concours ont été dévoilés le 26 février dernier, à l'occasion d'une journée de conférence au TimesCenter de New York.

Réimaginer le 200 Park Avenue

La compétition, inspirée du «American Climate Action Plan» et du «Architecture 2030 Challenge» visait à réimaginer le 200 Park Avenue. Ce bâtiment de la Grosse Pomme est l'ancien édifice Pan Am. Il est maintenant connu sous le nom d'édifice MetLife. Construit il y a plus d'un demi-siècle, cette tour était alors considérée comme le plus grand édifice corporatif au monde. Il s'agit aussi de la dernière création du célèbre architecte moderniste Walter Gropius.

Le mandat était de repenser cette icône new-yorkaise en économisant les ressources et en tenant compte de l'enceinte écologique. Le défi était aussi de créer une enveloppe très efficace, arborant la légèreté et la transparence recherchée par la main-d'oeuvre de bureau d'aujourd'hui, tout en respectant l'esthétique caractéristique de cet édifice patrimonial faisant parti de l'héritage architectural new-yorkais.

«Farm Follows Fiction»

La proposition de Lemay, intitulée «Farm Follows Fiction», s'est distinguée parmi les 109 candidatures soumises. Elle se partage les honneurs avec cinq autres lauréats dont d'autres firmes reconnues comme FXFOWLE, SHoP et AECOM. Fruit d'un effort collectif mené par le LemayLAB et impliquant les talents multidisciplinaires des équipes Escobar Design et Développement durable de Lemay en collaboration avec  Ecosystem et Sefaira - deux firmes spécialisées en performance énergétique -, le concept visait à repositionner l'icône architecturale new-yorkaise tout en réduisant drastiquement sa consommation énergétique en visant une empreinte écologique nette zéro.

Employant un style graphique audacieux emprunté à la bande dessinée, la proposition raconte comment l'édifice MetLife devient une ressource pour la collectivité en se transformant en la plus haute ferme au monde. Le concept innove également en proposant que le nouvel édifice encourage activement un mode de vie sain, incarnant de façon éloquente la mission de la compagnie d'assurance.

Lors du dévoilement des lauréats le 26 février dernier, le jury a tenu à souligner que la proposition de Lemay était «un projet innovateur et visionnaire incarnant les bâtiments du futur» et un projet modèle permettant d'atteindre les ambitieux objectifs de l'initiative Architecture 2030 Challenge.

Soulignons que le jury de cette compétition était composé d'experts reconnus internationalement en design durable, et ce, dans diverses sphères de l'architecture et de l'ingénierie : Ben Tranel, AIA, PA LEED, de Gensler; Areta Pawlynsky, AIA, d'Heintges; Billie Faircloth, AIA, PA LEED BD+C, de Kieran Timberlake; Fiona Cousins, PE, PA LEED BD+C, d'Arup; Sameer Kumar, AIA, PA LEED, de SHoP et Hauke Jungjohann de chez Thornton Tomasetti.

Intelligence créative et valeur collective

Fondée en 1957 comme société d'architecture, Lemay est aujourd'hui un chef de file canadien des services intégrés de conception de l'environnement bâti, alliant architecture, urbanisme, architecture de paysage, design urbain, design d'intérieur, développement durable, ingénierie et branding dans un ensemble synergique. Avec 10 bureaux à travers le monde, Lemay est classée 79e selon le World Architecture (WA). Cette agence d'envergure qui rayonne aux quatre coins du globe est aussi implantée au Saguenay. Son bureau, Lemay+DAA, est situé sur la rue Ste-Anne, à Chicoutimi.

Figurant parmi les firmes les plus primées au Canada, avec plus de 300 prix et mentions, Lemay a su faire sa marque en tirant profit de sa créativité, de sa capacité et de son expertise. Cette entreprise québécoise concrétise par ses projets les rêves de ses clients, générant une qualité de vie exemplaire pour les usagers et bâtissant un avenir meilleur pour les collectivités.

Pour en savoir davantage sur la firme Lemay ainsi que sur le concours «Reimagine A New York City Icon» et les lauréats 2016, consultez les sites Internet suivants:

- www.lemayonline.com/fr/

-metalsinconstruction.org/2016winners\

Source: V2com.biz

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer