Déco des Fêtes: recyclage ou poubelle?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saguenay) Plus on est nombreux sous un même toit, et plus on consomme. À peine la visite vient-elle de séjourner chez vous pour le réveillon que déjà, vous attendez son retour pour la veillée du nouvel An. Le camion de récup' n'est pas encore passé? Parfait, il est encore temps d'ajuster le tir et de vous départir des emballages et des autres produits de façon responsable.

La maison est pleine à craquer. Plus rien ne semble être à sa place. Les cadeaux ont été déballés, une tonne de papier d'emballage a été déchirée. Il y a des choux et des rubans un peu partout. Entre les verres et des assiettes de styromousse,les fourchettes et cuillères de plastique et les bouteilles de vitre, le chaos s'est installé. Vous êtes confronté à une importante question: qu'est-ce qui se récupère?

Papier d'emballage métallisé, chou et ruban

Les matières métalisées ne sont malheureusement pas récupérables. Pour éviter qu'elles ne se retrouvent prématurément aux ordures, réutilisez-les aussi longtemps que possible et, idéalement, évitez de les utiliser pour l'emballage des cadeaux.

Lumières de Noël

Pour réduire vos coûts et votre impact sur l'environnement, il est souhaitable de réutiliser les guirlandes de lumières d'une année à l'autre. Si vous devez vous en départir et qu'elles fonctionnent toujours, offrez-les à un proche ou emmenez-les dans une ressourcerie ou auprès d'un organisme à but non lucratif. Si elles ont rendu l'âme, l'écocentre est la meilleure solution. Comme les lumières risqueraient d'endommager les installations de tri, leur place n'est pas dans le bac.

Styromousse

De nombreux produits sont accompagnés d'une ou plusieurs composantes de styromousse. Bien que cette manière ne peut être déposée dans le bac de récupération, certains écocentres en font la collecte. À défaut de finir à la poubelle, le styromousse peut être réutilisé pour d'autres emballages.

Guirlande de Noël

Les Fêtes 2015 marqueront les dernières festivités pour vos guirlande de Noël? Peut-être pourriez-vous trouver preneur autour de vous. Un échange de décoration de Noël, ça vous dit? Autrement, puisqu'elles sont rarement faites de matières recyclables, les guirlandes qui ont enjolivé les festivités se retrouveront à la poubelle.

Sapin de Noël naturel

Il fallait s'y attendre, votre sapin de Noël a fait son temps. Sa place n'est pas pour autant dans le bac de recyclage. La Ville de Saguenay participera à la grande collecte régionale des arbres de Noël Sapin du bon sens, le samedi 9 janvier 2016, conjointement avec la  majorité des municipalités de la région.

Jouets

Qui dit nouvelle année, dit nouveau départ. De nouveaux jouets ont fait leur entrée à la maison et un petit tri s'impose. Profitez de l'élan de générosité entourant les Fêtes pour donner au suivant. S'ils sont brisés, rendez-vous à l'écocentre afin que ceux-ci soient récupérés de manière appropriée. Par contre, les jouets ne vont pas dans le bac.

Verre à vin ou boule de Noël cassés

Bien qu'ils soient faits de verre, les verres à vin ou boules de Noël cassés ne sont pas fabriqués à partir du même type de verre que vos contenants de nourriture ou les bouteilles que vous déposez dans le bac et doivent être jetés aux poubelles.

Bouchon de liège

Le bouchon provenant des bouteilles de vin ne peut être déposé dans le bac. Par contre, les bricolages et projets créatifs peuvent lui donner une seconde vie. Sinon, direction poubelle.

Piles de jouets

Règle générale, il vaut mieux privilégier les piles rechargeables. Dans la mesure du possible, limitez l'achat de jouets qui en nécessitent. Les vieilles piles qui ne fonctionnent plus peuvent être amenées à un point de dépôt où elles pourront être recyclées, mais ne vont pas dans le bac de récupération.

Ustensiles en plastique

La période des Fêtes est propice à l'usage d'ustensiles en plastique qui, malheureusement, ne vont pas dans le bac. Choisissez plutôt les ustensiles durables, qui eux ne termineront pas la fête à la poubelle.

Électronique

Les nouveaux gadgets électroniques ne cesse de faire leur entrée sur le marché. Résultat, de nombreux appareils tombent dans l'oubli au fond d'un tiroir. S'ils sont toujours en état de marche, vérifiez la possibilité d'en faire don à un organisme à but non lucratif qui pourra leur donner une seconde vie.  Sinon, rendez-vous dans un point de dépôt. Surtout, on ne le met pas dans le bac.

Source: Recyc-Québec

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer