Une dose de couleur pour le cinquième mur

Peu importe la pièce où vous lisez ces quelques lignes, il y a fort à parier... (Photomontage)

Agrandir

Photomontage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saguenay) Peu importe la pièce où vous lisez ces quelques lignes, il y a fort à parier qu'un plafond blanc, probablement au fini mat, se trouve au-dessus de vous. Après tout, peindre en blanc celui qu'on surnomme aussi le cinquième mur est presque un automatisme, une évidence, une règle non-écrite. Et si l'ambiance que vous recherchez résidait dans un plafond coloré?

Cartons de couleurs en main, on se creuse la tête pour choisir la teinte qui ornera les murs. On dispose ces bouts de papier colorés en forme d'éventail, on les colle au mur, on les observe à différents moments de la journée, puis on marque nos choix d'une croix. Mais pour le plafond, rien. Ce sera blanc, fin de l'histoire.

Il s'avère pourtant que le cinquième mur mérite qu'on s'y attarde. Vaste espace ininterrompu, mis à part par quelques luminaires, le plafond influence l'atmosphère régnant dans la pièce. Effet de grandeur, cocon intime, ambiance feutrée presque théâtrale, le plafond cache bien son jeu.

Pensez à des murs de couleur crème tout ce qu'il y a de plus ordinaire. À une exception près, troquez le blanc du plafond pour un doux turquoise. L'apparence d'une pièce monotone sera rehaussée par l'ajout d'une couleur inattendue au plafond. Un geste qui ne demande pas plus de temps ou d'effort que l'application du blanc habituel.

Pour insuffler une dose de personnalité à votre décor, considérez-le dans son ensemble. Il n'est peut-être pas utile de faire du plafond le mur d'accent de chacune des pièces de votre demeure, d'autant plus si vous optez pour des teintes plus pimpantes. Mieux vaut user de subtilité.

Pour déterminer la couleur qui attirera les regard vers le haut, inspirez-vous des meubles et autres éléments de la pièce. Vous arrivez arriverez ainsi à trouver plus facilement une nuance qui complètera votre décor.

Couleur pâle ou foncée

Il faut savoir que la couleur influence la perception du volume d'une pièce. Si votre plafond est très élevé et que la pièce ne vous apparaît pas suffisamment enveloppante, une teinte plus foncée rapprochera visuellement le plafond du sol. Les couleurs claires auront l'effet contraire, soit d'éloigner les frontières. Pour rehausser ou abaisser le plafond, il faut miser sur les contrastes chaud-froid, clair-obscur, et sur le fini utilisé.

Si de jolies moulures O'Gee ornent le haut de vos murs et que celles-ci sont assorties à la couleur du plafond, tentez plutôt l'inverse. Agencez-les plutôt à la nuance qui agrémente les murs et choisissez une teinte plus chaude pour le plafond. Ce contraste entre les couleurs découpera davantage vos moulures qui deviendront un véritable atout dans la pièce.

L'idée de jouer la carte des plafonds de couleur vous apparaît séduisante? Demandez l'aide d'un professionnel qui saura maximiser le potentiel de votre décor.

(Rédaction publicitaire)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer