Planchers chauffants: le confort à coup sûr!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Hélène Jean
Le Quotidien

(Saguenay)
Le froid commence tranquillement à s'installer et vous a incité à démarrer le système de chauffage. Mais ce n'est pas pour autant que le confort est forcément au rendez-vous. «Le plancher chauffant procure le meilleur confort et permet de nous libérer des plinthes de chauffage. Quand on n'a pas froid aux pieds, on peut diminuer la température ambiante de la pièce. Une fois installé, c'est beaucoup un type de chauffage qui est plus économique,» designer et copropriétaire de Concept Décor, Caroline Brassard.

Qu'il s'agisse d'une construction neuve ou de travaux de rénovation, l'usage du plancher chauffant est très répandu. On peut installer un plancher chauffant en dessous d'un bois d'ingénierie, mais comme le bois n'est pas un bon conducteur de chaleur, la performance de la céramique qui elle conserve la chaleur, est plus appréciable.

«On en voit beaucoup dans la cuisine ou dans la salle de bain qui sont souvent des pièces où l'on ne dispose pas forcément de l'espace nécessaire pour installer des convectairs ou des plinthes de chauffage puisque les armoires occupent beaucoup de place. Je conseille souvent d'installer de la céramique chauffante dans la salle à manger. En plus d'empêcher que le mouvement des chaises abîme les planchers de bois, on s'assure d'une chaleur uniforme qui se diffuse partout, plutôt que d'être localisée. On peut aussi diviser nos zones et avoir des thermostats complètement séparés», poursuit Mme Brassard.

Les nouveaux planchers chauffants ont l'avantage de remplacer le contreplaqué et de diminuer la charge de travail. «C'est une membrane à l'intérieur de laquelle il suffit d'insérer un fil et de procéder tout de suite à l'installation de la céramique. Dans une construction neuve, cela évite d'avoir à redoubler son plancher et d'épargner les coûts reliés à l'achat du contreplaqué. On sauve beaucoup d'étapes. En visionnant un vidéo, les gens peuvent en faire eux-mêmes l'installation ou en se référer à un poseur.»

Quand il est question de planchers chauffants, Mme Brassard mentionne qu'il est important de considérer l'ensemble des frais qu'encourent les produits de pose (nivelant, colle) en fonction de la superficie à couvrir. En faisant appel au savoir-faire d'une designer, vous savez exactement à quoi vous en tenir.

Selon le projet qui lui est confié, la copropriétaire de Concept Décor choisit le produit qui convient le mieux à la nature des travaux à entreprendre. Chacun des systèmes qu'elle propose a des spécificités qui lui sont propres, notamment un plancher chauffant électrique intégrant la technologie de désolidarisation qui prévient le craquelage des carreaux et du coulis. Les câbles se disposent selon les zones chauffantes désirées, et le produit ne demande pas l'utilisation d'un auto nivelant. «On peut commencer à poser tout de suite nos carreaux de céramique avec une colle abordable (20$) qui couvrira 30 pieds carrés. On pourra démarrer le chauffage dans les six jours»

Les gens pensent à tort que la pose d'un plancher chauffant est quelque chose de complexe. Or, ce n'est vraisemblablement pas le cas. Il s'agit essentiellement de passer les fils dans des alvéoles. Un jeu d'enfant!

Caroline Brassard explique qu'environ 90% des céramiques conviennent au plancher chauffant et son usage n'est pas uniquement réservé au revêtement de sol. La designer a d'ailleurs eu l'occasion d'expériementer la céramique chauffante qui, apposée sous le porte serviette, réchauffe non seulement  la pièce, mais rend aussi les draps de bain encore plus douillet. Au fond de la douche, la céramique chauffante est aussi un élément apprécié.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer