Aménagement de la maison

Savoir faire des choix sensés!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Hélène Jean
Le Quotidien

(Saguenay) Si c'était à refaire, quels choix feriez-vous si vous deviez repenser l'aménagement de votre demeure?  Peut-être ajouteriez-vous quelques pieds sur la largeur pour agrandir certaines pièces qui manquent cruellement d'espace. Et tant qu'à voir grand, l'escalier pourrait être déplacé, les armoires disposées de manière plus fonctionnelle, un îlot central placé ici et quelques luminaires là. On pourrait agrandir cette fenêtre-ci et enlever celle-là. Mais comment démêler les idées judicieuses de celles qui ne le sont pas?

La plupart d'entre nous aspirent à habiter un endroit qui correspond à ses goûts en matière de décoration, mais aussi d'aménagement. Ceux-ci ne font toutefois pas toujours l'unanimité. Ne vous est-il jamais arrivé d'observer ce phénomène en vous demandant quelle idée saugrenue avait bien pu traverser l'esprit des propriétaires dont les choix d'aménagement vous paraissaient discutables.

Êtes-vous bain ou douche?

Apparemment, la douche gagne en popularité. Si bien que de nombreuses personnes se questionnent sur l'utilité d'avoir aussi un bain à la maison. Après tout, à quoi bon installer une baignoire dont vous ne vous servirez qu'en de rares occasions. D'accord, vous ne songez pas à vendre maintenant, mais sait-on jamais. Est-ce qu'alors vous pourriez regretter d'avoir omis la baignoire?

«Il faut toujours avoir au moins un bain dans la maison. Beaucoup de personnes préfèrent la douche. Pour eux, ce n'est pas grave de ne pas avoir de baignoire, mais s'ils devaient vendre la maison, ce serait un important désagrément pour l'acheteur. Une famille avec de jeunes enfants y verra tout de suite un inconvénient,» fait valoir Caroline Brassard, designer et copropriétaire de Concept Décor.

La disposition des chambres

L'époque des sous-sols sombres avec de minuscules fenêtres est terminée. Bien des acheteurs ne voient aucun mal à aménager une ou plusieurs chambres dans cet espace de la maison. Mais tous ne partagent pas cet avis.

«L'idéal est d'avoir un minimum de deux chambres au rez-de-chaussée. C'est un élément qui facilite la revente de la maison. Toutefois, sachant que les sous-sols d'aujourd'hui sont davantage hors-sol et qu'une lumière peut y entrer, le fait d'avoir les chambres à cet endroit peut aussi être un avantage. C'est plus frais pour dormir l'été et plus sombre le soir quand on se couche. Ce n'est donc pas forcément un inconvénient.»

Les walk-in, une valeur sûre

Le rangement est souvent le nerf de la guerre. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les walk-in ne datent pas d'hier. Sous forme de grands garde-manger ou de garde-robes spacieux, on les considère comme un atout. Quand l'espace le permet, il est toujours le bienvenu.

«Le phénomène walk-in, ce n'est pas quelque chose de nouveau. Dans mon travail, j'en fais depuis 20 ans. Quand on est capable, on le fait. Pour quelqu'un qui cuisine beaucoup, qui a besoin d'espace et pour qui un garde-manger de 16 pouces ne suffirait pas, on peut intégrer un walk-in garde-manger au plan de cuisine. Dans les chambres, on priorise le walk-in dans la chambre des maîtres, mais très peu dans celles des enfants,» poursuit la designer.

De maison unifamiliale à maison plain-pied

De nombreux propriétaires manifestent le désir de vivre dans plus petit et de se départir d'un étage de leur maison soit, le sous-sol. Terminé les escaliers, place aux maisons plain-pied.

«C'est une tendance que l'on observe de plus en plus. Même s'ils souhaitent rapetisser l'espace, les gens oublient que beaucoup de choses sont rangées au sous-sol. Il faut donc prévoir un carré de maison plus grand. Il faut pouvoir placer l'aspirateur central, la salle électrique, l'échangeur d'air, un garde-robe de rangement pour les vêtements d'hiver, le réservoir à eau chaude, ce sont des choses dont on a besoin et qui demandent de l'espace.»

Du rangement à l'entrée

Il n'est pas rare d'observer une certaine congestion sur le pas de la porte. À travers les chaussures et les manteaux, quand ce n'est pas les accessoires d'hiver, le chaos s'installe sans crier gare. Un espace de rangement à proximité est une nécessité.

«Le garde-robe à l'entrée est un élément important. Quand on a de la place, on peut même aménager un garde-robe à l'intérieur duquel on pourra entrer. Pour les familles avec de jeunes enfants qui ne parviennent pas à installer leur manteau sur un cintre, on pourra même installer des crochets et une tringle qu'ils pourront atteindre plutôt que de laisser leurs vêtements sur le sol,» conclut Caroline Brassard, designer.

Pour une maison bien pensée, mieux vaut demander les conseils d'un professionnel en matière de design et d'aménagement!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer