Aménagement d'un coin feu

Feu, feu, joli feu

Les soirs d'été, une fois la nuit tombée, une délicate odeur de fumée flotte... (Napoléon)

Agrandir

Napoléon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Hélène Jean
Le Quotidien

(Saguenay) Les soirs d'été, une fois la nuit tombée, une délicate odeur de fumée flotte dans l'air. Le voisinage semble endormi et pourtant, il veille. Dans la cour arrière, familles et amis se réunissent. Le visage éclairé par les flammes qui dansent sous leurs yeux, ils contemplent ce spectacle. La chaleur du feu qui crépite les apaise, jusqu'à ce qu'une envolée de tisons les fasse sursauter. Ils agitent leurs mains et tapotent leurs vêtements craignant d'y compter un trou de plus.

Que vous contempliez la braise ardente en silence ou en racontant tour à tour des anecdotes cocasses, les soirées passées autour d'un feu figurent parmi les plus beaux moments de l'été. N'est-ce pas?

Et c'est à ce moment précis que débute la liste des «oui, mais...». Oui, mais les soirées sont fraîches. Oui, mais nous ne connaissons pas un très bel été jusqu'ici. Oui, mais je n'ai pas suffisamment de place, etc.

La tendance de l'heure: habiter l'extérieur

Les espaces extérieurs sont plus fréquentés qu'ils ne l'ont jamais été. «On considère la terrasse comme une pièce à part entière. L'aménagement d'une cuisine extérieure qui se prolonge jusqu'au coin feu est une tendance très populaire en ce moment», fait valoir Claude Perron, directeur de la succursale Maçonnex de Chicoutimi.

Pour répondre à cette nouvelle vague qu'est l'art de vivre à l'extérieur, les produits destinés à l'aménagement d'un coin feu se font de plus en plus nombreux et variés. Le consommateur a l'embarras du choix.

Sortir le grand jeu

Bien que l'époque où l'on assoyait sur une bûche autour d'un feu évoque encore d'agréables souvenirs, les temps ont bien changé. Selon notre expert, les gens sont nombreux à rechercher le confort et le luxe à l'extérieur. Ces derniers n'ont pas envie d'être constamment à la merci de la météo. Exit les installations de fortune, on sort le grand jeu!

«Il existe des solutions pour tous les budgets. L'une d'elles consiste à se procurer un foyer au gaz semblable à ceux pour l'intérieur, à l'exception qu'ils sont conçus pour résister aux intempéries. La compagnie Napoléon propose plusieurs modèles pour créer différents styles, plus classiques ou encore linéaires.»

La bonbonne de propane est dissimulée dans la base. En ce qui concerne la flamme que procure un foyer au gaz, celle-ci est d'un réalisme à s'y méprendre. Il suffit simplement d'en contrôler l'intensité.

«Le foyer de type table à feu offre de multiples possibilités et s'intègre facilement dans un aménagement. On peut le surélever ou y déposer une vitre pour éviter que la flamme se promène. L'ambiance et la chaleur, tout y est. On profite du feu et lorsqu'on a terminé, on le ferme. On n'a pas besoin de le laisser brûler comme c'est le cas avec un feu de bois. On remet le couvercle ou la housse et on le laisse à l'extérieur jusqu'à la prochaine utilisation».

Ceux qui habitent des espaces plus restreints ne sont pas en reste, puisqu'un plus petit modèle de foyer au gaz se transporte aisément au chalet, à la marina, au camping, bref, n'importe où. À la maison, il est possible d'intégrer le foyer à votre aménagement en créant une structure de pierres tout autour. On les retrouve avec un fond fait de bûches artificielles (à l'aspect drôlement naturel) ou avec lit de braise scintillante. «Le rond à feu suscite la curiosité des gens qui sont étonnés par son efficacité. Sa consommation en propane est raisonnable et n'est pas plus dispendieuse que l'achat de quelques bûches de bois sur un terrain de camping. Une bonbonne de 20 lb aura une autonomie pouvant aller jusqu'à neuf heures.»

Et le bois?

Pour ceux qui ne jurent que par le bois, notre spécialiste suggère les foyers en béton réfractaire fabriqués par l'entreprise québécoise Les Foyers Feu Ardent Inc.

Les blocs mortaisés s'imbriquent les uns dans les autres pour former un foyer extérieur en pierre de type modulaire. Ces foyers ont une résistance très élevée à la chaleur et sont particulièrement durables. Ils peuvent être déplacés et les sections peuvent être remplacées au besoin.

Les foyers se déclinent en plusieurs modèles: avec ou sans cheminée, ouvert sur trois façades ou avec espace de rangement pour le bois, et sont offerts en trois teintes (gris, rouge ou beige). Il est également possible d'utiliser le foyer aux fins de cuisson extérieur.

Les alentours

Pour M. Perron de chez Maçonnex, l'aménagement d'un coin feu ne saurait être complet sans une surface de pavé, un canape ou un sofa modulaire, des espaces paysagers et un chauffe-terrasse au propane dont la chaleur couvre une surface de 20 pieds. «La chaleur du feu nous réchauffe devant tandis que celle du chauffe-terrasse accroît le confort partout autour. C'est à la fois un élément décoratif. En plus d'être pratiques, certains modèles de chauffe-terrasse sont spectaculaires.»

En ce qui a trait au mobilier qui agrémenta votre coin feu, le directeur de la succursale Maçonnex de Chicoutimi mentionne le système Tandem de Permacon dont la toute dernière innovation, la grille modulaire, permet la construction d'éléments à la verticale solides.

Le système Tandem de Permacon se compose de placages de pierre et de blocs structuraux. Les structures tels que des cuisines extérieures, mais aussi des foyers, meubles, écrans d'intimité et autres peuvent désormais atteindre les sommets souhaités grâce à l'assemblage de placages de pierres sur des grilles fixées à un bâti de bois.

Pour multiplier les soirées passées autour du feu,visitez la succursale Maçonnex de Chicoutimi. L'été vous réserve encore de beaux moments!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer