Conseils d'aménagement des plates-bandes

L'ABC d'un parterre réussi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sophie Richard
Le Quotidien

(Saguenay) Jardiner est une occupation plus bien complexe qu'elle n'y paraît. Loin de moi l'idée de rebuter ceux et celles qui souhaitent faire leur premiers pas en horticulture cet été, mais disons simplement les vraies choses: avoir le pouce vert, ça s'apprend et ça se travaille. D'ailleurs, si vous désirez aménager des plates-bandes à la maison voici quelques conseils pratico-pratiques qui pourraient vous être fort utiles pour mener à bien votre projet.

Berbéris Rose Glow... - image 1.0

Agrandir

Berbéris Rose Glow

Trois éléments essentiels doivent être pris en compte lorsque l'on souhaite planter des vivaces, des arbres ou des arbustes: la qualité du sol, l'arrosage et le choix des plantes.

Un sol propice au développement des racines

Selon Isabelle Dubé, paysagiste aux Serres Dame Nature de Saint-Gédéon, nombreux sont ceux qui négligent l'importance d'un sol riche et équilibré.

«On peut se procurer la plus belle vivace qui soit, si on la plante dans un sol qui est inadéquat, elle va stagner peut-être même s'affaiblir, être plus sensible aux maladies et moins résistantes aux éléments extérieurs, affirme Mme Dubé. Une ligne directrice que je recommande toujours est de mettre au moins 12 pouces de profondeur de bonne terre pour les vivaces et 18 pouces pour les arbustes».

Mais qu'entend-t'on par de la «bonne terre»? Aux dires de la spécialiste, il vaut mieux utiliser une terre à jardin ou un terreau transplanteur qui sont tout indiqués pour aider les végétaux à s'enraciner et croître. Ils contiennent notamment de la mousse de tourbe qui retient l'humidité ainsi qu'un pH équilibré. En tout temps, évitez l'utilisation de la terre noire.

Lors de la plantation des plantes vivaces et des arbustes, il faut aussi penser à garder une part du sol existant pour chaque part de terre à jardin et de compost. «Si on met seulement de la belle terre neuve dans le trou de plantation, lorsque les racines de notre plante se développeront et arriveront au sol existant qui peut être argileux par exemple, elles ne voudront s'y développer. Elles risquent alors de spiraliser dans la fosse. Mélanger une part de terre à jardin, avec une part de compost et une part de sol existant permet une meilleure transition. C'est la combinaison idéale», mentionne Isabelle Dubé.

Ne sous-estimez pas l'importance d'un arrosage en profondeur

Pas toujours évident de savoir de quelle quantité d'eau ont besoin nos végétaux. Un bon truc pour vérifier l'humidité du sol est de gratter la terre en surface pour voir l'état de celle qui se trouve un peu plus profondément.

Au cours de leur première saison, les vivaces et les arbustes ont besoin de beaucoup d'eau afin de se solidifier et de favoriser leur enracinement. Ainsi, on les arrosera en profondeur au deux jours. Au cours des années suivantes, on pourra se limiter à un bon arrosage toutes les deux semaines.

«Beaucoup de personnes ont tendance à se dire qu'il n'est pas nécessaire d'arroser lorsqu'il a plu, mais attention, il faut un bon 25 mm de pluie pour équivaloir à un arrosage en profondeur. Et des 25 mm de pluie, ça n'arrive si souvent que ça au cours d'un été.

Les bons végétaux aux bons endroits

Une autre des erreurs fréquemment commises par les jardiniers amateurs est qu'ils surchargent trop souvent leur aménagement. Il faut en effet éviter d'utiliser trop de variétés différentes et de fleurs aux couleurs diverses pour garnir nos plates-bandes. Il vaut mieux y aller en simplicité tout en choisissant une seule vedette.

«On recommande de choisir une couleur thème et un maximum de deux couleurs pour les devantures. Il faut aussi limiter notre nombre de végétaux pour qu'il y ait de la cohésion dans notre plate-bande. Un pourrait choisir un feuillage, une floraison et se garder une petite bande devant pour les fleurs annuelles», tire à titre d'exemple la paysagiste des Serres Dame Nature.

«Si on a moins d'espace et qu'on ne peut se permettre autant de végétaux, à ce moment-là on peut choisir un feuillage décoratif qui va embellir notre plate-bande durant les moments où il y aura moins de floraisons. Ce pourrait être un Physocarpe, un Berbéris ou encore un Sambucus lemon lace», mentionne Isabelle Dubé.

Il importe de se rappeler qu'il est primordial de vérifier la grandeur à maturité des arbustes et des vivaces avant de les planter dans nos aménagements. Ces informations se retrouvent généralement sur les fiches descriptives des végétaux que l'on achète en serre.

«Il faut se méfier parce que ce n'est pas vrai qu'on peut planter n'importe quoi, n'importe où, et réduire nos plants s'ils deviennent trop gros. Ce ne sont pas toutes les plantes qui se réduisent. Par exemple si un conifère devient trop volumineux, la seule solution pour l'empêcher de continuer de s'étendre est de le déplanter», explique Mme Dubé.

Il faut aussi se soucier des zones de rusticité de notre terrain. Selon la spécialiste, on peut avoir plus d'une zone sur un même terrain. Un bon truc pour savoir à quelle zone nous avons à faire est de regarder, au printemps, les endroits où la neige naturelle (et non pas celle soufflée) part en dernier.

Dans certains cas, ces secteurs peuvent accueillir des vivaces et des arbustes de zone 4 et parfois même de zone 5. C'est qu'il s'agit souvent d'endroit protégé des vents. À l'inverse, on peut aussi avoir des secteurs zonés 2.

L'ensoleillement est aussi un facteur à considérer. Les végétaux nécessitant le plein soleil ont besoin d'au moins six heures de bonne chaleur par jour. «Quand on parle d'endroit ensoleillé durant au moins six heures, on fait référence à six bonnes heures de soleil, c'est à dire au moins entre 10 h et 14 h. Trois heures tôt le matin et tard l'après-midi, ça ne compte pas pour du plein soleil», spécifie Mme Dubé.

Pour plus de trucs et astuces afin de réussir vos plates-bandes, vous pouvez toujours vous référer à des professionnels travaillant dans les pépinières et les serres. Ils sont les mieux placés pour vous guider dans vos projets. Bon jardinage!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer