Design industriel, ambiance conviviale

L'Inter se refait une beauté

  •  ()

    Plein écran

  • 1 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 2 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 3 / 11
  • Le développement local fait partie intégrante de la vocation de l'Hôtel Chicoutimi. Ainsi, pour la rénovation de l'Inter, la majeure partie des produits ont été fabriqués ou achetés dans la région. Ce magnifique éclairage fait de tuyaux de plomberie est quant à lui une réalisation d'un employé de l'hôtel. ()

    Plein écran

    Le développement local fait partie intégrante de la vocation de l'Hôtel Chicoutimi. Ainsi, pour la rénovation de l'Inter, la majeure partie des produits ont été fabriqués ou achetés dans la région. Ce magnifique éclairage fait de tuyaux de plomberie est quant à lui une réalisation d'un employé de l'hôtel.

  • 4 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 5 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 6 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 7 / 11
  • L'une des toiles de Pierre Routhier, faite sur des feuilles d'aluminium, nous donne presque l'impression quecelle-ci est une partie de la carlingue d'un avion. Un autre clin d'oeil à la thématique «internationale». ()

    Plein écran

    L'une des toiles de Pierre Routhier, faite sur des feuilles d'aluminium, nous donne presque l'impression quecelle-ci est une partie de la carlingue d'un avion. Un autre clin d'oeil à la thématique «internationale».

  • 8 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 9 / 11
  • La nouvelle appellation du restaurant, l'Inter, allait de soi. Depuis des années, c'est ainsi qu'est communément appelé l'endroit. Fidèle au nouveau nom, le logo de l'Inter est simple et épuré. ()

    Plein écran

    La nouvelle appellation du restaurant, l'Inter, allait de soi. Depuis des années, c'est ainsi qu'est communément appelé l'endroit. Fidèle au nouveau nom, le logo de l'Inter est simple et épuré.

  • 10 / 11
  •  ()

    Plein écran

  • 11 / 11

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sophie Richard
Le Quotidien

(Saguenay) Il aura fallu pas moins de 20 ans avant que l'International café, devenu simplement l'Inter, se refasse une beauté. Nouveaux mobiliers, nouvelle image et nouveau concept; le restaurant est aujourd'hui plus branché que jamais. Mais au-delà de son nouveau décor, l'Inter a su conserver son essence, gage de succès.

C'est le 26 février dernier que la clientèle ainsi que les gens d'affaires du Saguenay ont pu découvrir le nouvel Inter. Fidèle à ses origines, ce dernier propose un décor chaleureux propice au partage et à la conversation.

«C'était important de ne pas dénaturer l'Inter. Il fallait que les clients s'y retrouvent, mentionne Éric Larouche, propriétaire de l'endroit. Les prémices du projet reposaient sur l'objectif d'amener le restaurant à un autre niveau, de le faire évoluer. La clientèle était prête pour un tel changement et nous aussi».

C'est le designer Pierre Routhier qui est à l'origine du nouveau décor. Le défi en était un de taille. Si certains éléments d'origine ont été conservés, comme les poutres, la majeure partie du décor a été renouvelée. La thématique «internationale» de l'endroit a toutefois été conservée.

«On s'est beaucoup inspiré des transports, des voyages, de l'aviation... Aux éléments plus industriels, on est venu ajouter de la chaleur avec l'utilisation du bois. J'aime beaucoup travailler avec les contrastes et les éléments bruts», affirme le designer qui a également peint quelques toiles pour le restaurant.

Des éléments forts du décor comme les lettres lumineuses, les lustres et les oeuvres nous transportent littéralement dans des endroits comme Londres et New York. Un clin d'oeil est aussi fait à l'architecture et au design italien.

À l'image de son menu qui s'inspire des meilleurs plats que l'on retrouve aux quatre coins du monde, l'Inter met en scène de grandes tendances en décoration et en design.

Développement durable et homogénéité

Le projet avait aussi comme objectif de rendre le décor de l'Inter plus homogène avec celui de l'Hôtel Chicoutimi et du Rouge Burger Bar. La signature du designer Pierre Routhier, qui a également travaillé à l'aménagement des deux autres entités, a certainement facilité le tout.

La direction de l'établissement avait aussi le désir de retourner à la source de l'Inter en attirant de nouveau une clientèle pour les 5 à 7. Les places assises autour du bar, les tables bistrot, l'ambiance feutrée font état de cette volonté. Le bar est d'ailleurs un autre élément phare du décor avec ses étagères faites en tuyau de plomberie et ses lumières à DEL orangées.

Par ailleurs, étant donné la vocation de développement local de l'Hôtel Chicoutimi, mentionnons que plusieurs des éléments utilisés pour l'aménagement de l'Inter ont été fabriqués ou achetés dans la région. C'est notamment le cas des tables et des chaises capitonnées fabriquées par un artiste de Laterrière et de plusieurs lampes achetées chez Kitch Up.

Un décor évolutif

«Après avoir conservé sensiblement le même décor durant 20 ans, on comprend l'importance d'avoir un décor qui vieillira bien. Dans cette optique, il était important pour nous de rendre l'espace malléable. Le menu évoluera au fil des saisons et le décor pourra lui aussi évoluer. L'Inter restera en mouvement», affirme Éric Larouche.

D'inspiration industrielle avec l'ajout de touches plus chaleureuses qui rendent l'endroit à la fois moderne et convivial, l'Inter se devait d'être en quelque sorte intemporel. Le décor imaginé par Pierre Routhier permet cela notamment grâce aux grands panneaux accrochés sur des tringles ici et là. Ces derniers pourront être changés au gré du temps et des envies.

«Il y a déjà d'autres petits projets en cours, ajoute pour sa part Pierre Routhier. Je travaille entre autres sur des éléments en cuivre qui devraient s'ajouter bientôt au décor», affirme-t-il.

La fidèle clientèle de l'Inter aura donc d'autres surprises à venir. Elle pourra aussi découvrir le nouveau menu sur lequel les classiques de l'International Café figurent toujours, mais auquel on a fait de nombreux ajouts. Les entrées à partager ont déjà ravi ceux et celles qui ont eu la chance de les déguster.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer