Les Voyageurs ratent une belle occasion

Si, dans le premier duel, l'offensive des Voyageurs... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Si, dans le premier duel, l'offensive des Voyageurs n'a pas été en mesure d'appuyer le lanceur Yan-Éric Tremblay avec seulement trois coups sûrs, dans le deuxième affrontement, c'est la défensive qui a sapé le bon travail effectué par Jean-Michel Tremblay pendant cinq manches, a indiqué en substance l'entraîneur Martin Pouliot.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En perdant le programme double contre le Rocket de Coaticook, dimanche, les Voyageurs de Saguenay ont raté une belle occasion de conforter leur position en vue des séries. Après avoir divisé les honneurs la veille contre Longueuil, la troupe de Martin Pouliot s'est incliné 3-1 dans le premier temps et 11-10 dans le second.

Si, dans le premier duel, l'offensive des Voyageurs n'a pas été en mesure d'appuyer le lanceur Yan-Éric Tremblay avec seulement trois coups sûrs, dans le deuxième affrontement, c'est la défensive qui a sapé le bon travail effectué par Jean-Michel Tremblay pendant cinq manches, a indiqué en substance l'entraîneur Martin Pouliot. Oui, son partant montrait des signes de fatigue en début de sixième, mais les gants ont fait défaut dans ce deuxième match sur des ballons échappés et autres ratés du genre. 

En effet, dans le 2e match, les Voyageurs avaient réussi à se forger une avance de 9-4 après quatre manches complètes, notamment grâce à un double de Raphaël John Leblanc. Ce dernier a d'ailleurs connu un bon deuxième match, avec deux coups sûrs et quatre points produits. Mais voilà que le Rocket a profité des largesses de la défensive jonquiéroise qui a commis cinq erreurs. Les joueurs du Rocket n'ont pas été beaucoup mieux avec trois, mais ils ont été en mesure d'engranger sept points dans les trois dernières manches, dont quatre à leur dernière présence au bâton.

C'est le releveur Gabriel Côté qui a hérité de la défaite, tandis que Samuel Blier a été crédité de la victoire pour sa présence au monticule dans les quatre dernières manches. 

Les Voyageurs terminent donc leur week-end avec une victoire sur une possibilité de quatre. S'ils avaient gagné le double contre Coaticook, qui avait une fiche de 10-25 avant les matchs de dimanche, les Voyageurs auraient pu porter leur fiche à 14-23 au lieu de 12-25.

La prochain match des Voyageurs aura lieu vendredi, à 19h30 au stade Richard-Desmeules, alors qu'ils recevront les Alouettes de Charlesbourg.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer