Les Voyageurs balaient les Orioles

Mathieu Tremblay (28) félicite Raphaël John Leblanc (58)... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Mathieu Tremblay (28) félicite Raphaël John Leblanc (58) qui lui a permis de croiser le marbre sur un double, au début du deuxième match contre les Orioles de Montréal. Ragaillardis par l'acquisition de deux nouveaux joueurs, les Voyageurs de Saguenay ont remporté les deux parties au programme, dimanche.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les prières à Saint Antoine de Padoue ont été entendues, dimanche au stade Richard-Desmeules. Après avoir subi sept défaites consécutives, les Voyageurs de Saguenay ont enfin retrouvé le chemin de la victoire en balayant les honneurs du programme double contre les Orioles de Montréal par les pointages de 6-3 et 9-8.

Outre une météo des plus agréables, les troupes de Martin Pouliot ont sans doute été stimulées par l'ajout de sang neuf obtenu dans le cadre de transactions vendredi et samedi. En effet, le pilote et DG des Voyageurs n'a pas chômé durant le long congé. Vendredi, il a échangé le receveur Christopher Stanford pour celui des Aigles juniors de Trois-Rivières, Raphaël Prémont. Ce dernier n'aura fait que passer puisque samedi, les Voyageurs l'ont transigé aux Diamants de Québec. En retour, Saguenay a obtenu les services du lanceur David Métivier et du receveur Samuel Cyr.

« Comme j'ai expliqué aux dirigeants de l'organisation, oui j'ai échangé Stanford, 22 ans, un gars qui frappait pour .400 pour Prémont, 20 ans, qui frappait .300. Sauf que Stanford n'était pas (très) disponible et Prémont, oui. Puis, je me suis viré de bord et j'ai échangé Prémont aux Diamants de Québec pour Métivier et Cyr », ajoute-t-il.

« C'était les joueurs que j'avais identifiés. Sans discréditer le travail des autres lanceurs, on avait besoin d'un 4e partant. On a une bonne attaque et on est capable de faire des points. Mais on a eu quelques départs depuis le début de l'année où après une manche, c'était déjà 4-5-6 à 0 pour l'autre club. Ça change l'état d'esprit des gars quand ils se présentent au bâton. Les jeunes étaient un peu nerveux et plus chancelants. On tirait de l'arrière tôt dans la rencontre et les gars baissaient rapidement les bras. C'est pourquoi nous sommes allés chercher Métivier qui, à 19 ans, est un bon jeune lanceur qui agira comme partant, explique Martin Pouliot.

Quant au receveur Samuel Cyr, c'est pour permettre à Nicolas Doré de souffler un peu. « En fin de semaine passée, Nic Doré s'est tapé le match de vendredi et les deux matchs de samedi. C'est trop. Nic est bon, mais il ne faut pas le brûler. On est donc allé chercher un type de receveur à la fois différent et sensiblement pareil. Cyr, 19 ans, frappe de la droite alors que Nic frappe de la gauche. On est vraiment allé chercher ce dont on avait besoin. »

Inspirants

Les deux nouveaux venus n'ont pas tardé à se mettre en valeur puisqu'ils ont été envoyés dans la mêlée dès le premier match, remporté par les Voyageurs 6-3, grâce à une poussée de quatre points en sixième manche. Les locaux se sont d'abord forgé une avance de deux points en fin de troisième (un double d'Antoine Gervais, suivi d'un simple de Frédéric Girard), avant que les Montréalais nivellent les chances la manche suivante. En sixième, le lanceur partant Jacob Thériault a concédé un point non mérité et inscrit deux retraits avant de céder sa place au releveur David Métivier qui a livré la marchandise.

Entre-temps, l'attaque des Voyageurs s'est mise en marche. Tommy Reyes Cruz a frappé un double qui a permis à Alexandre Gaudreault de croiser le marbre. Puis la nouvelle acquisition, Samuel Cyr a frappé un simple que le champ droit n'a pu stopper. Il a filé au deuxième, pendant que Reyes redonnait l'avance aux siens. Gervais, visiblement en forme, a frappé un autre double profitable puisque Jean Nicolas Lebrun et Samuel Cyr sont venus doubler l'avance des Voyageurs. Enfin, en septième, avec deux retraits, mais trois coureurs sur les buts, Métivier a clos le débat en effectuant le dernier retrait sur trois prises pour confirmer la victoire des Jonquiérois et inscrire le gain à sa fiche.

Cruz et Côté les héros

Dans le second duel, les deux nouveaux ont été laissés de côté, mais la confiance était de retour dans le camp jonquiérois. En manche initiale, Raphaël John Leblanc a fait marquer Yan-Éric Tremblay sur un double. Toutefois, les Orioles ont répliqué avec trois points en deuxième.

Même s'ils tiraient de l'arrière 5-1 en début de quatrième manche, les Voyageurs se sont à nouveau distingués au bâton avec deux manches de trois points pour reprendre les devants 7-5. À leur dernière présence au bâton, les Orioles espéraient réussir à se sauver avec la victoire avec une poussée de trois points, mais Reyes Cruz a joué les héros en fin de septième avec son 2e circuit du match en solo pour créer l'égalité 8-8. « En fin de semaine, Cruz a été le joueur qu'on est allé chercher cet hiver, a commenté Pouliot. Le baseball est un sport de confiance et c'est sûr que (ces gains) vont aider. »

Puis, Derek Côté a confirmé la victoire avec un solide simple qui a suffi pour permettre à Jean-Nicolas Lebrun de marquer le point gagnant. En prime, Côté a été crédité de la victoire même s'il n'a lancé qu'une manche. À l'opposé, le releveur Charles Lafortune a vu les deux revers inscrits à son dossier. « Je pense qu'on avait besoin de ces victoires. Quand on perd 6-7 matchs, les gars sont un peu à fleur de peau. Ça va nous faire du bien pour l'esprit d'équipe d'inscrire deux autres victoires », a indiqué le DG qui ne ferme pas la porte à d'autres transactions. « Si j'ai une bonne offre d'ici au 9 juillet, je ne dis pas non. L'an passé, quand je suis arrivé à la barre de l'équipe, j'ai échangé tous mes joueurs de 22 ans. Cette année, il me reste un joueur de 22 ans (Labrosse) et il va falloir que j'ai ce que je veux pour lui sans cela, je vais le garder. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer