Gala de boxe à Mashteuiatsh: «ambiance extraordinaire»

Dany Pelletier-Roberge, du club hôte (en bleu), et... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Dany Pelletier-Roberge, du club hôte (en bleu), et Benoit Corriveau, du club EnergyBox, ne se sont pas ménagés dans le cadre du premier gala de boxe présenté par le club Utamahu de Mashteuiatsh, samedi soir, à l'aréna de l'endroit.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le tout premier gala de boxe présenté à Mashteuiatsh par le Club de boxe Utamahu a été couronné de succès. Tellement que l'entraîneur-chef du club, Dany Desbiens, songe à en organiser un deuxième à l'automne.

Quelque 450 personnes ont assisté à la première édition tenue samedi, à l'aréna de Mashteuiatsh, dans une ambiance qui n'a cessé de gagner en intensité au fil des combats

Pour la grande finale, ils ont eu droit à tout un combat de trois rondes entre Serge Ntetu (Club Chicoutimi) et Samuel Blacksmith. L'affrontement a débuté sur les chapeaux de roue et les deux belligérants n'ont pas fait dans la dentelle, s'échangeant des coups sans ménagement. C'est finalement le porte-couleurs du club de Chicoutimi qui l'a emporté par décision unanime. Et bonne nouvelle, Blacksmith a apprécié l'expérience et souhaite livrer un autre combat. « Samuel m'a dit qu'il était prêt à recommencer demain », a imagé Denis Desbiens pour démontrer l'enthousiasme de son protégé.

Stress

D'ailleurs, l'ensemble de ses protégés a aimé être en action devant leurs proches, même s'ils étaient plus stressés.

« Ils ont trouvé ça stressant ! Ils se sont donnés à 100 % ! Certains ont perdu leur combat, mais ils sont allés jusqu'au bout. Ils ont tous été au-delà de mes attentes et ils sont tous sortis la tête haute. Je suis fier d'eux », a mentionné le responsable de la soirée.

Dany Desbiens a par contre été surpris par l'ambiance survoltée qui régnait.

« Il y avait une ambiance extraordinaire ! Les gens étaient debout et ça criait ! On a été surpris », avoue-t-il. D'ailleurs, l'événement a été si prisé que plusieurs spectateurs, en plus de ses boxeurs, lui ont demandé s'il songeait à tenir un autre gala prochainement.

Le gala a également permis de rendre hommage au président d'honneur Michel Desgagné, pour sa présence et ses 50 ans d'implication dans la boxe, en lui remettant une plaque.

Parlant de Michel Desgagné, il a lui aussi aimé la prestation des siens au gala, dont Tristan Fortier contre un adversaire plus expérimenté du club EnergyBox qui a livré 12 combats. Ce duel a donné le coup d'envoi à la soirée. 

« Bien que son adversaire faisait son 12e combat et que Tristan n'en était qu'à son troisième, il a su s'adapter à son adversaire pour remporter une décision partagée », a écrit Desgagné sur sa page Facebook.

« Michaël Côté et Shayne Sheweyaw Moar ont également animé la foule avec une excellente démonstration de boxe. Deux champions ! »

Quant au combat de Serge Ntetu contre Samuel Blacksmith, l'entraîneur Desgagné l'a décrit comme « un combat explosif qui a su faire lever la foule. Ntetu l'emporta par décision unanime en plus de remporter le titre de combat de la soirée ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer