Martin Pouliot demande une exécution impeccable

Il faudra que l'exécution soit parfaite en défensive... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Il faudra que l'exécution soit parfaite en défensive pour que les Voyageurs aient une chance de battre les Aigles.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au départ, le mandat des Voyageurs au premier tour éliminatoire dans la Ligue de baseball junior élite du Québec était de battre trois fois les Aigles de Trois-Rivières en cinq rencontres. Après une victoire de chaque côté, acquise sur le terrain adverse, les Jonquiérois doivent maintenant l'emporter deux fois en trois parties face aux champions en titre.

Après une performance difficile des siens en défensive mardi avec quatre erreurs, ce qui a pavé la voie à un gain des Aigles au compte de 5-2, le gérant des Voyageurs, Martin Pouliot, pourra compter sur le retour du vétéran Louis-Xavier Labrosse à l'arrêt-court après une suspension de trois rencontres, ce qui lui donnera plus de flexibilité tant en défensive qu'au bâton. À la veille du troisième duel, il a été très clair: l'exécution devra être impeccable, que ce soit avec la mitaine ou sur les sentiers. Dans le premier match, ses troupiers ont sauvé les meubles même s'ils se sont tirés dans le pied à quelques occasions, ce qui ne s'est pas reproduit le lendemain alors que les visiteurs en ont pleinement profité.

«Je l'ai dit avant la série et je le dis dans mon discours avec les gars, je suis un croyant. On a une chance de les battre et on peut les battre. Il faut juste exécuter à la perfection», de noter Martin Pouliot.

«On est capables et on l'a fait une couple de fois cette saison. C'est sûr qu'on n'a pas l'alignement pour que je me croise les bras au troisième but et qu'il faut travailler. Si on veut les battre, il faut qu'on soit presque parfaits. Les chances de retrait qu'on doit faire, il faut les faire», de convenir le gérant jonquiérois, lançant au passage des fleurs à l'arrêt-court adverse, Raphaël Gladu, s'expliquant mal pourquoi aucune équipe du baseball majeur ne lui avait offert sa chance.

Fortin au monticule

L'artilleur gaucher Kevin Fortin entamera le troisième duel sur la butte pour les Voyageurs. Après un de ses meilleurs départs de la saison vendredi dernier, Martin Pouliot espère qu'il sera en mesure de lui donner trois ou quatre manches de qualité. Gabriel Côté, Louis-Xavier Labrosse et Christopher Stanford pourraient s'amener ensuite en relève, si les choses se passent bien pour les Jonquiérois.

«Notre but premier était de faire les séries. Ensuite, on voulait essayer de jouer avec les Aigles et à ce jour, on joue, d'estimer Martin Pouliot. Comme je l'ai dit et je n'en déroge pas, quand on va être en avance ou ce sera serré, toute la pression va se transférer de l'autre bord.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer