Huit défaites de suite pour les Voyageurs

Les Voyageurs de Saguena... (Archives Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Voyageurs de Saguena

Archives Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Voyageurs de Saguenay ont encaissé une huitième défaite de suite et une neuvième à leurs dix derniers matchs, lundi soir, quand ils ont baissé pavillon 9-5 face aux Diamants de Québec.

Limités à six coups sûrs par les deux lanceurs utilisés par les Diamants en ce début de semaine, Jonathan Landry et Vincent Ruel, les Voyageurs ont connu leurs seuls bons moments en attaque en troisième manche. Ils ont alors inscrit cinq points sur autant de coups sûrs pour prendre les devants 5-3. Après un but sur balles accordé à Sami Martel, Simon Tremblay a produit le premier point des visiteurs à l'aide d'un double. Des simples de Louis-Xavier Labrosse, Yan Éric Tremblay et Raphael John Leblanc ont aussi poussé un joueur au marbre.

Malheureusement pour les Voyageurs, cette priorité de deux points n'a pas tenu très longtemps. Les Diamants ont créé l'égalité à leur retour au bâton, avant d'ajouter un sixième point en quatrième manche. Une autre poussée de trois points en cinquième manche a placé le match hors de portée pour la formation saguenéenne.

Au monticule, Samuel Cournoyer, Jean-Michel Tremblay, Derek Côté et Mathieu Lapointe ont partagé le travail pour les Voyageurs. Ils ont permis neuf coups sûrs aux vainqueurs.

«Nous avons eu une bonne manche, mais on s'est tu quand ils ont embarqué Ruel, a résumé l'entraîneur des Voyageurs, Martin Pouliot. Nous sommes dans une mauvaise séquence. Au hockey, quand une équipe connaît une mauvaise séquence, son gardien peut lui donner une victoire avec une performance de 50 arrêts. Au baseball, ça prend une bonne performance d'un lanceur. Depuis deux ou trois semaines, nous sommes obligés de tirer sur la corde en demandant deux manches à un gars, une manche à un autre, etc. On a de la misère. J'espère qu'un retour à la maison, où nous n'avons pas joué depuis un bon bout de temps, va nous aider.»

Les Diamants et les Voyageurs doivent se revoir dès mardi soir, cette fois au stade Richard-Desmeules de Jonquière. Pour l'occasion, Martin Pouliot donnera la balle à Yan Éric Tremblay. Il souhaite que son vétéran soit en mesure d'offrir une performance qui aidera les Voyageurs à briser leur série de défaites.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer