Le message a été reçu

Jean-Michel Tremblay avait une bonne raison de sourire,... (Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Jean-Michel Tremblay avait une bonne raison de sourire, lui qui a lancé un match complet, son deuxième en autant de semaines.

Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Voyageurs de Saguenay ont visiblement compris le message de leur entraîneur. Au lendemain d'une longue discussion avec ses joueurs, Martin Pouliot a vu son équipe répondre par la bouche de ses canons, samedi au Stade Richard-Desmeules, en remportant ses deux rencontres face à l'équipe des 18 ans de l'Académie de baseball du Canada (ABC), par des pointages de 17-2 et 5-3.

Au terme de cette productive journée, le pilote de la formation de baseball junior élite se réjouissait de voir que ses ouailles s'étaient regroupées pour offrir 14 bonnes manches de baseball.

«Au-delà de bien jouer et de mieux pratiquer, c'est dans l'attitude et dans la préparation que je veux voir un changement, a résumé Martin Pouliot, avouant qu'il était rassuré de voir que le message avait été bien saisi. Les gars doivent être positifs et démontrer qu'ils veulent faire le gros jeu. Il ne faut pas attendre après son coéquipier pour provoquer quelque chose. Je ne sentais pas ça depuis le début de la saison. On était capable de se battre mais chaque fois qu'on se faisait marquer des points rapidement, on pliait le genou. Espérons que c'est le début d'une bonne séquence.»

Lors du premier match, les Voyageurs, qui agissaient à titre d'équipe visiteuse face à l'ABC 18U, n'ont jamais levé le pied de l'accélérateur. En avance 9-0 à leur dernier tour au bâton, les régionaux ont ajouté huit autres points. Mathieu Tremblay et Frédéric D'Amour ont été les plus productifs avec respectivement cinq et quatre points produits.

Jean-Michel Tremblay s'est chargé de museler l'adversaire en lançant un match complet. Il n'avait toujours pas donné de coups sûrs après quatre manches et deux tiers. Il en a finalement donné quatre, en plus de retirer six frappeurs.

«Ça fait deux matchs complets de suite qu'il lance et il est en plein contrôle, a louangé Martin Pouliot. Il maîtrise tous ses lancers et il est en train de s'établir comme un as.»

Lors du dernier match de la journée, Jean-Michel Acquin et Yan-Éric Tremblay ont frappé des coups sûrs bons pour un point chacun en septième, transformant une égalité de 3-3 en avance de deux points. Tremblay, en plus de produire deux autres points, est venu fermer les livres au monticule. Keven Fortin, Gabriel Côté et le partant Samuel Tremblay ont également fait le travail sur la butte.

En bref

Étienne Lalancette a effectué un retour dans l'alignement des Voyageurs samedi. Le grand gaillard avait décidé de se concentrer sur son rôle d'assistant entraîneur avec la mouture bantam AA en début de saison. Il a disputé les deux matchs du programme double. Sa présence dans l'alignement devrait être plus régulière, mais s'il continuera à donner un coup de main comme entraîneur. «C'était un de meilleurs espoirs dans le midget AAA l'an dernier et s'il veut jouer junior élite, il est capable, a mentionné Pouliot. On compte sur lui et il peut devenir un de nos premiers frappeurs dans deux ou trois ans»...

Louis-Xavier Labrosse a été atteint au visage lors de sa deuxième présence. Son nez a absorbé la majeure partie du choc. Jean-Michel Acquin a pris sa place à l'arrêt-court et Labrosse a pris le chemin de l'hôpital. Martin Pouliot a fait savoir que son nez était probablement fracturé, sans en connaître davantage...

Les esprits se sont échauffés en fin de septième manche, lorsqu'un joueur de l'ABC n'a pas apprécié un tir à l'intérieur de Keven Fortin. Un des entraîneurs de la sélection provinciale est même sorti de l'abri dans tous ses états. Les joueurs des Voyageurs se sont rassemblés autour de leur lanceur, et le feu s'est rapidement éteint. «Les joueurs ont démontré qu'ils se tenaient», a exprimé l'entraîneur en chef...

Un joueur de l'ABC, Alexandre Bédard, a eu l'audace de voler le marbre en quatrième manche. Sa tentative a été vaine, lui qui venait de frapper un solide triple. Le lanceur des Voyageurs Samuel Tremblay l'a d'ailleurs trouvé bien bonne...

Les Voyageurs jouent à Québec mardi contre les Diamants. Le lendemain, les Québécois seront de passage au Stade Richard-Desmeules...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer