Performances encourageantes

Les Voyageurs ont conclu leur week-end avec une... (Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Voyageurs ont conclu leur week-end avec une fiche d'une victoire et deux défaites.

Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Voyageurs de Saguenay ont conclu leur fin de semaine de trois matchs en moins de 24 heures face à l'équipe des 17 ans et moins de l'ABC avec une victoire de 6-3, samedi, et aux yeux de l'entraîneur Martin Pouliot, les dernières performances ont de quoi inspirer confiance pour la suite des choses.

Saguenay a remporté la deuxième rencontre du programme double par la marque de 6 à 3, après avoir perdu le premier rendez-vous 3-2. Vendredi, les régionaux avaient perdu 10-8 en huit manches.

Lors de la victoire, une poussée de quatre points en cinquième manche a fait la différence. Le déficit de 1-2 s'est alors transformé en avance de 5-2. Au monticule, le partant Samuel Tremblay a été crédité de la victoire. Jonathan Lebrun, Jacob Thériault et Gabriel Côté ont complété le travail.

«Ça a été trois bons matchs serrés face à une équipe qui a beaucoup de profondeur, a rappelé Martin Pouliot. On n'a pas ce luxe, et peu d'équipes dans notre ligue l'ont. Les joueurs ont vraiment compétitionné tout au long du week-end, d'autant plus qu'on a affronté leurs deux meilleurs lanceurs. Je sors d'ici hyper satisfait, même si on a seulement gagné un match sur trois. Je suis fier de la prestance de mes gars.»

Selon Pouliot, la façon de se comporter sur un terrain de baseball est parfois plus significative que la victoire.

«Ce n'est pas toujours le résultat qui fait foi de tout, a-t-il souligné. Quand tu joues bien, c'est encore plus valorisant. Juste le fait d'être dans le match et de ne pas subir de raclée, ça nous permet de progresser et on est content.»

Lors du premier duel de la journée, l'histoire - dénouement et conclusion inclus - s'est écrite en première manche. Le lanceur partant des Voyageurs Jean-Michel Tremblay a placé deux hommes sur les buts, avant qu'Archer Brookman se présente à la plaque. Ce dernier a ensuite expédié l'offrande de Tremblay de l'autre côté de la clôture, une claque bonne pour trois points.

Le lanceur de Saguenay a retiré les 17 frappeurs suivants. Ses coéquipiers ont réussi à réduire l'écart à 3-2, mais sans parvenir à recoller au score.

«Nos lanceurs ont bien fait durant les trois matchs, a noté Martin Pouliot. Gabriel Côté a effectué 50 lancers vendredi et il en a encore lancé 30 aujourd'hui (samedi). Ça se sent des choses comme ça. Quand un gars embarque sur le monticule, qu'il veut se battre et défier les frappeurs, ça vaut beaucoup plus qu'un lanceur qui lance fort.»

Les Voyageurs (4-7) sont à Charlesbourg mardi pour se mesurer aux Castors (7-6).

Un dépisteur des Mets de New York et... (Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Un dépisteur des Mets de New York et un autre des Brewers de Milwaukee s'étaient déplacés au stade Richard-Desmeules vendredi soir pour voir lancer le jeune William Sierra, de l'équipe U17 de l'Académie de Baseball Canada (ABC). Munis de radars, ils ont scruté le travail du jeune pendant ses cinq manches au monticule.

Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay

Robert Fatal n'a pas le temps de s'ennuyer

Pour la première fois depuis 2008, Robert Fatal s'est présenté au Stade Richard-Desmeules dans un autre uniforme que celui des Voyageurs de Saguenay. Entraîneur de l'équipe des 17 ans et moins de l'Académie de baseball du Canada (ABC), il avait toutefois d'autres chats à fouetter avant de penser aux retrouvailles.

«Je suis tellement occupé que je n'ai pas eu le temps de m'asseoir et de réaliser (mon retour), a mentionné Fatal, rencontré entre les deux matchs du programme double de samedi. Je suis surtout content d'être là et d'apprécier qu'il y a une équipe l'autre côté avec une organisation en santé. J'ai des joueurs qui viennent ici pour la première fois et qui n'ont pas connu la vieille clôture bleue au champ extérieur. C'est maintenant un beau stade et je suis content de vivre ça.»

Directeur général et entraîneur-chef de toute la structure de l'ABC, Robert Fatal est comme un poisson dans l'eau dans ses nouvelles fonctions. «Je dirais que les huit premiers mois se sont déroulés la pédale au plancher mais l'adaptation s'est faite super bien», a-t-il raconté.

L'homme de baseball est toujours le directeur général de l'organisation des Voyageurs. En terme clair, il a toujours un oeil sur les équipes bantam, midget et junior élite de la formation saguenéenne, sans nécessairement avoir à prendre les grandes décisions.

«J'essaie d'être là comme consultant si on me pose des questions mais je ne veux pas m'ingérer dans les décisions baseball parce que ce n'est plus mon équipe, a précisé Fatal, ajoutant qu'il s'entretenait régulièrement avec son successeur chez les Voyageurs junior élite, Martin Pouliot. Je réponds aux questions, tout comme je réponds à celles des dirigeants des autres équipes qui veulent s'informer sur nos jeunes de l'ABC.»

Vendredi lors du match entre l'équipe U17 et les Voyageurs, des recruteurs d'équipes du baseball majeur étaient présents au Stade Richard-Desmeules pour épier quelques joueurs de l'ABC, dont le lanceur William Sierra. Une situation qui se produit régulièrement lorsque la jeune formation évolue dans la région de Montréal ou encore participe à des tournois aux États-Unis.

«D'en voir se déplacer jusqu'au Saguenay, il faut quand même qu'il y ait un certain intérêt, a concédé Robert Fatal. J'étais content de les voir parce que ça donne une crédibilité au programme et en même temps, ça fait connaitre le Stade Richard-Desmeules et l'endroit.»

L'organisation des Voyageurs de Saguenay a rendu hommage... (Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

L'organisation des Voyageurs de Saguenay a rendu hommage à deux de ses artisans, vendredi soir, lors du premier des trois matchs contre l'ABC U17, au stade Richard-Desmeules.

Photo Le Progrès-dimanche, Michel Tremblay

Hommage à deux artisans

L'organisation des Voyageurs de Saguenay a rendu hommage à deux de ses artisans, vendredi soir, lors du premier des trois matchs contre l'ABC U17, au stade Richard-Desmeules. Louis Tremblay s'est impliqué pendant huit ans dans l'organisation, que ce soit comme entraîneur-adjoint ou au sein du CA. Quant à Robert Fatal, il a été entre autres l'artisan de la relance du baseball au Saguenay. La présidente du CA des Voyageurs, Audrey Tremblay, et Guy Hébert, gouverneur de l'équipe, entourent Louis Tremblay et Robert Fatal après la remise de cadres-souvenirs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer