Les Voyageurs s'inclinent en supplémentaire

Les Voyageurs de Saguenay ont vu leur efforts... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Voyageurs de Saguenay ont vu leur efforts anéantis en 8e manche pour ainsi concéder la victoire 10-8 à la jeune formation U17 de l'ABC.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir comblé un déficit de cinq points en 5e et en 6e manches, les Voyageurs de Saguenay ont vu leurs efforts anéantis en 8e manche pour ainsi concéder la victoire 10-8 à la jeune formation U17 de l'ABC, vendredi, au stade Richard-Desmeules.

Un circuit solo de Pier-Olivier Avoine, son 2e de la saison, et un dernier point marqué par le receveur Archer Brookman sur une balle passée au marbre a permis aux protégés de Robert Fatal de prendre une option sur la victoire, laquelle a été confirmée lorsque le lanceur Christopher Pouliot (qui n'est pas le fils de l'entraîneur-chef des Voyageurs Martin Pouliot) a complété le travail, pour mériter la victoire après avoir lancé une manche et deux tiers.

Du côté des Voyageurs, le lanceur partant Philippe Saad a connu des moments difficiles en troisième manche, alors que les visiteurs ont inscrit cinq points en quatre coups sûrs. Les Voyageurs, qui avaient réussi à niveler la marque (3-3) en fin de deuxième dont donc dû se retrousser à nouveau les manches. Ce qu'ils ont fait en cinquième en réduisant l'écart à 8-5, puis en nivelant la marque à 8-8 en sixième manche. Dans la défaite, le voltigeur Mathieu Tremblay, nommé joueur offensif de la semaine dans la ligue pour la période du 23 au 29 mai, a encore fait largement sa part avec trois points produits (si ce n'est pas quatre) en cinq présences au bâton.

Le pilote des Voyageurs a préféré s'attarder sur ce qu'on fait de bien ses protégés. «Le point positif, c'est qu'on a réussi à revenir lorsque nous avons changé de lanceur, alors que nous tirions de l'arrière 8-3. Les gars se sont battus et sont revenus pour créer l'égalité 8-8 en sixième. C'est sûr qu'avec les buts remplis et aucun retrait en fin de sixième, il aurait fallu ''clutcher'' cette manche-là et on aurait pu gagner le match à ce moment-là. On est passé proche, a-t-il analysé dans un premier temps.

«Mais l'autre équipe a beaucoup de profondeur et je pense que c'est grâce à cela que ça s'est gagné. Ils ont 20 joueurs qui seront tous de bons junior élite un jour. C'est ce qui fait que tu peux sortir un bon lanceur, un bon frappeur suppléant.» À son avis, il n'a pas attendu trop longtemps avant de retirer le partant Philippe Saad. «On joue deux matchs samedi, on joue mardi et mercredi, et c'est notre lanceur #1. On voulait lui donner un maximum de 80 à 100 lancers au maximum et il était déjà rendu à 75 après trois manches. Quand tu sors ton lanceur #1 trop tôt, t'en paies le prix le lendemain pour les autres matchs», explique Martin Pouliot qui fera confiance à Jean-Michel Tremblay puis à Samuel Tremblay pour le programme double de samedi à compter de 16h, au stade Richard Desmeules. À noter que la défaite a été portée à la fiche de Gabriel Côté qui a lancé quatre manches et un tiers.

Mentionnons que l'organisation des Voyageurs a rendu hommage à Louis Tremblay et à Robert Fatal. Le premier a agi comme adjoint au sein de l'équipe de 2008 à 2012 et a oeuvré au sein du CA de 2008 à 2015. Il a reçu son chandail #57 et une bague souvenir pour l'occasion. Quant à Fatal, qui en était à une première présence depuis qu'il a quitté pour diriger l'ABC, le grand manitou de la relance du baseball au Saguenay a reçu son chandail #10 encadré. Mentionnons enfin que le lanceur partant de l'ABC U17, William Sierra, a attiré la présence d'un dépisteur des Brewers de Milwaukee et d'un des Mets de New York dans les estrades.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer