Baseball: Robert Fatal au 93e rang des plus influents

Robert Fatal se retrouve dans le top-101 des... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Robert Fatal se retrouve dans le top-101 des personnes canadiennes les plus influentes dans le baseball.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quand il a été nommé directeur général de l'Académie de baseball du Canada en juillet dernier, Robert Fatal a parlé d'un poste très prestigieux. L'ancien entraîneur des Voyageurs disait vrai et se retrouve dans le top-101 des personnes canadiennes les plus influentes dans le baseball, établi par le quotidien Toronto Sun.

Robert Fatal, qui est toujours directeur général de l'organisation jonquiéroise, fait son entrée en 93e position. Il fait partie des sept Québécois dans le classement, en compagnie de l'ancien DG des Jays de Toronto, Alex Anthopoulos, qui trône au sommet, le receveur des Jays, Russel Martin (6), le maire de Montréal Denis Coderre (46), le propriétaire du Canadien, Geoff Molson (53), ainsi que les recruteurs des Phillies et des Mets, Alex Agostino (64) et Claude Pelletier (89).

Joint à Saint-Martin où il profite de quelques jours de vacances, Robert Fatal n'a pas caché une certaine surprise d'y voir son nom. «Quand j'ai reçu le message, au début, je croyais que c'était la liste des meilleurs espoirs pour le prochain repêchage. J'ai donc lu le message en croisé. C'est la première fois que j'apparais dessus», d'exprimer le Montréalais, soulignant la qualité des personnes sur la liste.

«Ça fait drôle. Je ne sais pas trop comment le prendre. À première vue, c'est flatteur. Ça va aussi avec le poste que j'occupe. Comme toute bonne chose, je vais essayer d'améliorer mon rang», lance-t-il à la blague.

«On ne pense pas qu'il y a autant de Canadiens dans le baseball. La liste est vraiment impressionnante, même quand tu regardes dans les mentions honorables. Tu as des entraîneurs dans le AA et même des recruteurs qui ne se retrouvent pas sur cette liste», fait-il remarquer.

Dans le paragraphe de description, l'auteur Bob Elliot souligne les succès de Robert Fatal sur la scène nationale et son parcours qui l'a mené jusqu'en Suisse. Il mentionne qu'il a effectué une restructuration complète du programme de l'ABC au cours des derniers mois.

Robert Fatal sera de retour au Québec dimanche alors que les activités de l'Académie reprendront officiellement le lendemain. Le directeur général mentionne qu'il a fait en décembre une présentation aux joueurs et aux parents sur les changements des Ailes du Québec, dont il a également la responsabilité. Deux équipes seront composées et seront toutes deux attachées avec l'Académie de baseball du Canada, l'une avec des moins de 17 ans et l'autre composée de joueurs de moins de 18 ans. Rappelons que Martin Pouliot le remplacera à la barre des Voyageurs de la Ligue de baseball élite du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer