Deux victoires contre Laval

Les Voyageurs en séries

Les Voyageurs avaient des raisons de fêter, hier,... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Les Voyageurs avaient des raisons de fêter, hier, avec deux gains.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Serge Émond
Le Quotidien

Les Voyageurs de Saguenay ont mis les deux pieds dans le bain des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec en balayant un programme double face aux Pirates de Laval, dimanche.

Du bon travail en défensive, une sortie de qualité du lanceur Philippe Saad et deux grosses manches en attaque ont mené les Voyageurs à un gain de 8-2 dans le premier match. Quelques heures plus tard, ils ont ajouté une victoire un peu plus compliquée de 5-4.

Les Voyageurs ont inscrit trois points à leur première présence au bâton, grâce à quatre buts sur balles et à des simples de Louis-Xavier Labrosse et Steven Adam. Après avoir vu leurs rivaux porter le pointage à 3-2, ils ont brisé leurs espoirs en ajoutant quatre points en cinquième manche. Là aussi, seulement deux coups sûrs ont été suffisants puisque le manque de précision du lanceur des Pirates (deux buts sur balles et un frappeur atteint) a grandement aidé leur cause. Étienne Lalancette a donné le coup de grâce aux visiteurs avec un coup sûr bon pour trois points. Lanceur gagnant, Saad a très bien fait en ne permettant que trois coups sûrs en un peu plus de cinq manches de travail. Jean-Michel Tremblay s'est occupé des quatre derniers retraits. Il faut aussi accorder une très bonne note à la défensive, principalement à Labrosse, qui a brillé à l'arrêt-court à plusieurs reprises.

«Labrosse a donné une clinique, a signalé l'entraîneur Robert Fatal. C'est pour cette raison que nous pensons qu'il est l'un des meilleurs de la ligue. Il a été vraiment incroyable.»

Aidés par trois buts sur balles consécutifs accordés par Derrick Philibert, les visiteurs ont inscrit quatre points en deuxième manche, dans la deuxième portion du programme double. Les Voyageurs ont cependant créé l'égalité à leur quatrième présence au bâton, sur un simple d'un point de Justin Lévis et un coup sûr de Yan Éric Tremblay bon pour deux points. À la manche suivante, un double de Vincent Knerr et une erreur du lanceur des Pirates ont mené au point gagnant.

«Dans le deuxième match, j'ai sorti Derrick Philibert tôt (en deuxième manche) parce qu'il venait de donner trois buts sur balles consécutifs, a expliqué Fatal. Les frappeurs n'avaient même pas besoin de s'élancer. Je n'ai pas voulu prendre de chance et j'ai amené rapidement Jean-Michel Tremblay au monticule. Je voulais qu'on garde le match serré parce que je savais que nous étions capables de revenir. C'est ce que nous avons fait.

«En quatrième manche, Justin Lévis, qui marche sur une jambe, a été utilisé comme frappeur de relève. Il a cogné un coup sûr avec deux coureurs sur les buts et je pense que ce fut le point tournant du match. Ensuite, nous avons pris de l'assurance. Tremblay a protégé notre avance et Vincent Knerr n'a rien donné dans les deux dernières manches.»

En séries

Ces deux victoires confirment que les Voyageurs participeront aux séries. Avec deux matchs à disputer, ils occupent présentement le septième échelon.

Fatal espère conserver cette septième place, mais il souhaite surtout que Justin Lévis et Frédéric Girard pourront profiter des prochains jours pour guérir les blessures qui les ralentissent.

«Nous avons tellement eu de blessés, a lancé Fatal en conclusion. L'année que nous venons de connaître n'est pas le reflet de l'équipe que nous avons.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer