Cinquième gain de suite des Voyageurs

Un incident qui s'avère heureux

Vincent Knerr a limité les Guerriers à cinq... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Vincent Knerr a limité les Guerriers à cinq coups sûrs en sept manches de travail.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Voyageurs de Saguenay ont tiré profit d'un incident survenu la veille pour s'imposer 4-0 sur les Guerriers de Granby, hier, au stade Richard-Desmeules. Ils ont du même coup savouré une cinquième victoire consécutive.

Pendant le premier match d'un programme double contre le Rocket de Coaticook, samedi, le lanceur partant Vincent Knerr a été expulsé en quatrième manche après une petite altercation avec un adversaire. Puisqu'il n'avait effectué qu'une quarantaine de lancers quand l'officiel lui a montré la sortie, le vétéran a été en mesure de remonter sur le monticule, dimanche. Il a répondu en limitant ses rivaux à cinq coups sûrs en sept manches de travail.

«Puisqu'il n'avait effectué que 40 lancers samedi, nous pensions lui permettre d'effectuer entre 75 et 90 lancers aujourd'hui (dimanche), a expliqué l'entraîneur des Voyageurs, Robert Fatal. Sans dire qu'elles ont été faciles, il a eu besoin de peu de lancers dans les quatre premières manches. Son total a augmenté un peu en sixième manche (quand les Guerriers ont rempli les buts), mais il a pu terminer le match avec 90 lancers. Il a connu un très bon match.»

Si Knerr a bien fait au monticule, ses coéquipiers lui ont offert rapidement de l'aide en attaque. Ils ont inscrit deux points en première manche sur des doubles de Louis-Xavier Labrosse et de Justin Lévis, un mauvais lancer et un retrait à l'avant-champ. Ils ont doublé leur priorité en deuxième manche grâce à un simple bon pour deux points de Labrosse.

La victoire sur Granby garde les Voyageurs au plus fort de la course aux séries éliminatoires. La dernière semaine du calendrier régulier promet d'être mouvementée puisque l'équipe a encore cinq matchs à disputer.

«Je sens que les gars sont vraiment motivés, a repris Fatal. Nous travaillons vraiment avec un objectif en tête. Nous ne sommes pas encore assurés de participer aux séries, mais nous sommes dans une position où nous contrôlons notre destin. Avant le début de la semaine, j'avais dit aux joueurs que nous avions besoin de quatre victoires. Nous avons gagné cinq matchs. C'est très bon. Nous avons encore cinq matchs à jouer contre des équipes qui sont impliquées dans une bonne course comme nous.»

À l'eau

Le deuxième match qui devait opposer les Voyageurs aux Guerriers, hier, a été remis en raison de la pluie. Un violet orage s'est abattu sur le stade Richard-Desmeules au tout début de la rencontre, rendant le terrain impraticable. La partie devrait être reprise à vendredi, à Jonquière.

«Oui, Granby devra revenir un soir de semaine, mais nous devrons nous aussi nous rendre à Montréal un soir de semaine (jeudi), a fait remarquer Fatal. Les équipes doivent être prêtes à ça.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer