Premier revers pour les Voyageurs

Refroidis par les Diamants

Frédéric Girard est arrivé avant le relais sur... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Frédéric Girard est arrivé avant le relais sur cette tentative de vol de but en première manche. Il s'est retrouvé au troisième but avec un seul retrait, mais n'est pas venu marquer.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les Voyageurs de Saguenay ont été refroidis par les Diamants de Québec lors de leur ouverture locale, hier soir, au Stade Richard-Desmeules. Les visiteurs et champions en titre ont signé leur première victoire de la saison au compte de 2-1.

Au-delà de la défaite, l'entraîneur-chef Robert Fatal avait de la difficulté à digérer ce premier revers des siens. Il aurait aimé offrir un meilleur spectacle offensif pour ce premier contact avec les quelque 500 partisans. À son avis, ses troupiers ont été impatients au bâton, particulièrement dans la première moitié du match, malgré leurs huit coups sûrs contre seulement cinq pour les Diamants.

«Je ne suis pas fâché du match, mais j'expliquais à mes joueurs qu'on ne peut pas se contenter de ça si on veut avoir des aspirations dans le top 6. Je voulais tout de suite le mettre au clair. Ce n'est pas une crise ou un mouvement de panique, mais un examen de conscience. On ne peut pas être contents et se dire qu'on a juste perdu 2-1», de marteler le grand manitou de l'équipe qui estimait que ses joueurs auraient dû attaquer davantage le partant des Diamants, Jean-Christopher Dupuis.

Dans l'esprit de Robert Fatal, le match s'est joué dès la manche initiale alors que les Jonquiérois ont eu une occasion en or de prendre les devants rapidement avec des coureurs au deuxième et troisième coussin et un seul retrait. Alexandre Morinville a toutefois été retiré sur trois prises sur élan, suivi d'un ballon de Yan-Éric Tremblay pour mettre fin à la menace. «Des fois, il y a des points comme entraîneur où tu sais que ça vient de se passer. Ça n'a pas été un bon retrait au bâton», de confier Robert Fatal qui pensait bien que la claque de Justin Lévis, qui s'est terminée avec un long double, allait traverser la clôture.

«La porte était ouverte et on n'a pas su en profiter», a-t-il ajouté, convenant que la nervosité se faisait sentir en début de partie, particulièrement chez les jeunes.

Les visiteurs ont finalement ouvert le pointage à leur tour au bâton quand ils ont profité de la même situation de deux coureurs et un seul retrait. Les Voyageurs ont répliqué en cinquième manche sur un amorti suicide parfaitement exécuté, mais auraient pu faire beaucoup plus de dommages. Avec les deux coureurs en course, Alexandre Morinville a claqué solidement la balle qui s'est retrouvée directement dans le gant du troisième but de Québec, Maxime Bélanger, qui a ensuite effectué le retrait forcé.

Le Jonquiérois Keven Fortin, qui avait terminé la cinquième manche en relève au partant Vincent Knerr, a ensuite permis aux deux premiers frappeurs de la sixième de se rendre sur les buts, ce qui s'est avéré coûteux. Les Diamants ont inscrit le point de la victoire sur un mauvais lancer de Jean-Michel Tremblay dès son arrivée dans la rencontre.

Avec les séries éliminatoires de l'été dernier, alors que les Diamants ont effacé un retard de 3-1 pour l'emporter en sept matchs, ils ont gagné les quatre derniers duels entre les deux équipes. Pour Robert Fatal, ce qui s'est produit l'an dernier fait partie du passé et il ne ressent pas le moindre complexe contre les champions en titre, ce qu'a démontré le match d'hier soir. «On n'y pensait pas. Ce n'est pas le temps. Personne n'en a parlé lors du camp d'entraînement. C'est une bonne chose. Ça veut dire que tout le monde l'a en tête, mais ce n'est pas encore sorti... Les gars ne l'ont pas oublié et ils gardent ça. Quand ça va être le temps, on va peser sur le piton», de mentionner l'entraîneur-chef.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer