La Voie maltée devient fournisseur officielle des Sags

L'organisation des Saguenéens de Chicoutimi a réalisé une... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'organisation des Saguenéens de Chicoutimi a réalisé une première en concluant une entente de cinq ans avec la microbrasserie La Voie maltée, en plus d'annoncer la création de la «Sags». Ci-haut: Gilles Couture (gestionnaire des Sags), Yanick Jean (DG et entraîneur-chef des Sags), Carl Fleury (directeur des ventes Voie maltée), Daniel Giguère (président Voie maltée), Richard Létourneau (président des Sags) et Jean-François Abraham (gestionnaire des Sags).

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Saguenéens de Chicoutimi pourront mousser leur visibilité non seulement au centre Georges-Vézina, mais partout au Québec. L'organisation des Saguenéens a en effet conclu une entente de cinq ans avec la Voie maltée qui fait de la microbrasserie le fournisseur officiel des produits brassicoles offerts dans l'ancien Colisée. En prime, la Voie maltée produira la « Sags », une blonde légère aux couleurs de l'équipe qui sera disponible sur le marché québécois au début août.

En conférence de presse, les dirigeants des Saguenéens n'étaient pas peu fiers de cette première association avec une microbrasserie dans le circuit Courteau. Cette nouvelle association met fin à des partenariats de longue date avec deux joueurs majeurs de l'industrie brassicole, soit Molson et plus récemment, Labatt, à l'issue d'un « processus de soumission rigoureux et exhaustif » qui a abouti vers la fin avril.

Pour le président des Saguenéens, Richard Létourneau, cette alliance « entre deux organisations régionales de prestige » est non seulement bénéfique pour la région, mais elle permet également aux Saguenéens « de sortir des sentiers battus dans un milieu très compétitif, tout en restant dans une saine administration et en faisant en sorte que les résultats soient là. »

Pour le président de la Voie maltée, Daniel Giguère, cette première percée dans l'univers du hockey junior majeur au Québec s'inscrit dans une nouvelle ère tout en générant des retombées économiques pour la région. Il a salué l'audace des Saguenéens qui n'ont pas hésité à « sortir de leur zone de confort. Pour nous, c'est tout un défi qui nous permet d'être dans les ligues majeures et on est vraiment prêts à relever le défi et à faire rayonner la Voie maltée dans le monde du hockey, autant pour les amateurs de hockey que les amateurs de bière. »

Les dirigeants de la Voie maltée souhaitent d'ailleurs que cette entente exclusive entre son entreprise et les Saguenéens pave la voie à d'autres microbrasseries.

« Qu'une organisation comme les Saguenéens prenne la décision de s'orienter avec une microbrasserie, ça lance un message clair qu'il n'y a plus de chasse gardée pour les grandes brasseries, a renchéri son directeur des ventes Carl Fleury. Le marché est en évolution et c'est une tangente irréversible. »

Création de la « Sags »

Les deux organisations ont également dévoilé la création de la « Sags », une bière blonde avec 4,0 % d'alcool, susceptible de plaire à une large clientèle. « C'est une bière désinvolte, douce et onctueuse, avec des notes d'abricot », a résumé Daniel Giguère qui confirme que la « Sags » aura des airs de famille avec la « Libertine ». À noter qu'outre la « Sags », la clientèle du centre Georges-Vézina aura aussi le choix entre la quinzaine de produits de la Voie maltée.

« Tout au long du processus (de soumission), c'était important de se démarquer et l'une des façons de se différencier, c'était de présenter une bière « Sags », souligne le directeur des ventes Carl Fleury. C'était un projet sur lequel on planchait depuis deux ans. C'est une volonté commune de vouloir faire sortir les Saguenéens de leur amphithéâtre et de faire en sorte qu'on en parle à longueur d'année. La stratégie est de faire rayonner la marque des Sags à l'extérieur. »

La « Sags » sera disponible en août dans les différents commerces et points de vente qui distribuent déjà les produits de la Voie maltée ainsi que dans ses restaurants d'ici et de Québec. « On va certainement en entendre parler quand elle va être rendue dans les frigos des territoires adverses. Il y aura une rivalité naturelle », a lancé en riant M. Fleury, en référant aux Remparts de Québec.

Un choix de premier tour...

Dans sa convocation, l'organisation des Saguenéens a causé une certaine confusion en parlant «d'un choix de premier tour au repêchage des Saguenéens de Chicoutimi 2017». À moins de deux semaines de l'encan du junior majeur, il n'en fallait pas plus pour que les journalistes d'un peu partout logent des appels aux différentes équipes de la LHJMQ pour savoir laquelle avait échangé son choix de premier tour avec les Sags. D'ailleurs, les dirigeants des Sags ont maintenu l'ambiguïté en conférence de presse en décrivant notamment le nouveau venu comme «un choix de première ronde qui fait la fierté de notre région (...) qui joue déjà dans les ligues majeures... et qui a déjà gagné deux prix au prestigieux concours au World Beer Awards».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer