Sags: l'avantage de la glace confirmé ce soir?

Les Remparts et les Saguenéens croisent le fer... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Remparts et les Saguenéens croisent le fer pour la dernière fois de la saison, mercredi soir, à Québec.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Saguenéens de Chicoutimi pourraient réussir une première en cinq ans, mercredi soir, lors de leur passage au Centre Vidéotron. S'ils l'emportent face aux Remparts, ils s'assurent de l'avantage de la glace pour la première ronde des séries éliminatoires.

Les hommes de Yanick Jean sont présentement au septième rang, un point devant les Screaming Eagles du Cap-Breton, installés au huitième échelon, dernière place donnant l'opportunité de débuter les séries à la maison. Mais surtout, les Sags ont trois points d'avance sur la neuvième position, occupée par les Tigres de Victoriaville. Ces derniers n'ont plus que deux matchs à jouer d'ici la fin du calendrier régulier, face aux Foreurs de Val-d'Or et aux Huskies de Rouyn-Noranda. Avec trois parties à l'horaire, les Sags sont donc dans une bonne position.

La dernière fois qu'ils ont débuté une série au centre Georges-Vézina, c'était lors de la danse printanière de 2012. Ils avaient éliminé le Titan d'Acadie-Bathurst en six matchs, avant de secouer la planète LHJMQ en expédiant en vacances les Cataractes de Shawinigan, hôte du tournoi de la Coupe Memorial. Le parcours éliminatoire s'était finalement arrêté en demi-finale face aux Sea Dogs de Saint John.

La formation chicoutimienne n'a pas terminé plus haut que la huitième place au classement général depuis la saison 2005-2006, ce qui est la meilleure de son histoire. Malgré une récolte de 106 points, dont 51 victoires, elle avait subi l'élimination en quarts de finale face aux Olympiques de Gatineau.

« On garde la même approche, a précisé le directeur général et entraîneur-chef des Saguenéens. Il n'y a aucune position de garantie encore et on y va un match à la fois. On veut continuer de s'améliorer et de progresser. »

Après le match à Québec, les Bleus accueillent le Drakkar de Baie-Comeau, vendredi, avant de rendre la pareille à leur rival samedi sur la Côte-Nord, pour le dernier match de la saison régulière.

« Je reviens avec le même discours, c'est-à-dire qu'on veut marquer plus de buts à l'étranger et il nous reste deux matchs pour y parvenir, a commenté Yanick Jean. On est sur la bonne voie par rapport au nombre de chances de marquer, mais pour ce qui est de mettre la rondelle dans le fond du filet, j'ai besoin de plus que le trio de Nicolas Roy qui compte des buts sur la route. »

Au cours des quatre derniers matchs sur la route, qui se sont tous soldés par une défaite, les Saguenéens ont été limités à sept buts. Six ont été réussis par le capitaine de l'équipe. Le message que lance Yanick Jean n'a donc rien de loufoque. L'entraîneur-chef veut également voir davantage d'agressivité de ses joueurs en zone neutre. « On veut mettre un peu plus de pression », a-t-il justifié.

Pointes de plume

• Louis-Philippe Simard, utilisé comme défenseur la majeure partie de la saison, et Morgan Nauss, défenseur transformé en attaquant dans les dernières semaines, ont inversé les rôles dimanche face à Victoriaville. Simard a été utilisé au sein du deuxième trio avec les jumeaux Kelly et Kevin Klima, tandis que Nauss complétait un duo d'arrières avec Frédéric Allard. « Morgan Nauss est un joueur qui est capable d'apporter plus d'offensive à la ligne bleue adverse, a fait valoir Yanick Jean. Allard se retrouve souvent en même temps que le trio à Nicolas Roy et en Nauss, on a un défenseur qui est capable de les aider à bouger la rondelle. » L'expérience devrait durer pour les trois derniers matchs de la saison...

• Xavier Potvin a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers depuis sa blessure à l'aine. Il ne sera toutefois pas en uniforme à Québec. Alexis Shank sera l'auxiliaire à Julio Billia...

• Quelques joueurs ont raté la séance d'entraînement, mardi, au Pavillon de l'agriculture, dont Frédéric Allard. Yanick Jean s'est fait rassurant : le vétéran bénéficiait d'une journée de congé, pendant que d'autres faisaient travailler leur matière grise à l'école...

• Les Saguenéens n'ont pas joué au Centre Vidéotron depuis le 20 novembre, alors qu'ils avaient perdu 3-2 en prolongation. En lever de rideau de la saison 2016-2017, les Remparts avaient blanchi leurs rivaux 3-0. Depuis l'ouverture du Centre Vidéotron, les Sags ont une seule victoire en cinq tentatives. « Pour moi, c'est un match comme un autre, a soutenu Yanick Jean. Ça demeure une grosse rivalité et il faut être prêt. » Lors du dernier match entre les deux équipes, le 3 mars à Chicoutimi, les locaux avaient aisément ajouté deux points au classement avec un gain de 6 à 0...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer