Une chance d'éloigner les Tigres

Le 8 janvier dernier, Kelly Klima avait marqué... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Le 8 janvier dernier, Kelly Klima avait marqué le but gagnant en tirs de barrage face aux Tigres.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Après avoir doublé quelques clubs au cours des dernières semaines, les Saguenéens doivent maintenant regarder derrière eux alors que leurs hôtes du jour, les Tigres de Victoriaville, pourraient les rejoindre au classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Les Saguenéens ont 68 points, en 58 matchs, et les Tigres comptent deux points de moins, avec un match de moins à jouer. Pour l'instant, les Sags sont au 7e rang et les Tigres sont neuvièmes. Le classement a une certaine importance alors que le 8e rang est le dernier à conférer l'avantage de la glace pour la première ronde des séries.

Toutefois, les entraîneurs-chefs des deux clubs ne laissent pas transparaître qu'ils tiennent compte du rang de leurs protégés. « Non, je n'accorde pas du tout d'importance au classement. L'avantage de la glace quand tu l'as, tu dis que tu es content, et quand tu commences sur la route, tu dis que tu es content. L'important c'est de la manière que tu arrives dans les séries. Avec du momentum, c'est comme si tu montais au classement », a expliqué Yanick Jean.

Son homologue du côté des Tigres, Louis Robitaille, abonde un peu dans le même sens. «Le classement général, on ne met pas l'emphase là-dessus. C'est sûr que c'est plaisant d'avoir l'avantage de la glace, mais on a vu l'an dernier ce que ça a donné à Val-d'Or (ndlr : où il était adjoint). On avait 40 points d'avance au classement sur Blainville-Boisbriand et on a été éliminé», s'est rappelé Louis Robitaille, pour qui c'est le premier poste d'entraîneur-chef dans la LHJMQ. En effet, l'Armada avait sorti des séries les Foreurs qui avaient récolté 102 points, soit la deuxième meilleure fiche de la ligue.

Cinquième match

Il s'agit du cinquième affrontement entre les deux clubs. Jusqu'à maintenant, les Saguenéens ont le dessus avec trois victoires et un seul revers. « Les Saguenéens sont une équipe complète. C'est un beau défi pour notre équipe », a d'abord analysé Louis Robitaille. Interrogé à savoir si la présence de Yanick Jean sur ses anciennes terres représentait toujours quelque chose de spécial, il a répondu par la négative. «On est tous des nouveaux ici. On respecte beaucoup ses qualités d'entraîneur-chef et de directeur général», a-t-il poursuivi, oubliant probablement la guerre de mots qui avait suivi le match du 30 décembre. 

Durant sa carrière de joueur, Louis Robitaille était connu comme un bagarreur, récoltant même 350 minutes de pénalité avec les Bears de Hershey dans la Ligue américaine en 2007-2008. Il a ensuite terminé sa carrière, en 2011-2012, en jouant deux matchs avec... les Marquis de Jonquière !

Deux visages différents pour le désavantage numérique

Les Saguenéens présentent deux visages bien différents en désavantage numérique, tout dépendant s'ils patinent au Centre Georges-Vézina ou sur les glaces adverses. 

Les Sags brillent sur la route avec la troisième meilleure fiche de la LHJMQ, en ayant accordé seulement 20 buts en 109 occasions (81,7 %). Toutefois, à domicile, ils viennent au dernier rang, ayant cédé 31 buts en 100 désavantages numériques (69 %). «On a changé des choses depuis trois ou quatre semaines. On met plus de pression sur l'adversaire», a analysé l'entraîneur-chef des Sags. Selon lui, la faute ne revenait pas aux gardiens, mais bien à l'ensemble de l'unité.

Pour ce qui est de l'avantage numérique, les Sags présentent le 4e meilleur avantage numérique avec un pourcentage d'efficacité de 24,9 %. 

«L'avantage numérique, ça va bien depuis le début de l'année, comme l'année passée d'ailleurs», a souligné Yanick Jean. Les deux unités d'attaque à cinq ont d'ailleurs peaufiné leurs stratégies lors de l'entraînement.

Pointes de plume

• Les Saguenéens ont tenu leur entraînement jeudi à l'aréna de l'UQAC, question que les joueurs prennent leurs repères sur une glace réglementaire en prévision des matchs à Victoriaville et Gatineau...

• Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les Remparts. Jeudi, ils ont appris que la saison était terminée pour l'ailier gauche Olivier Garneau. Une fracture au poignet le gardera à l'écart du jeu de 10 à 12 semaines, soit la totalité de la saison et des séries. À moins que Québec n'atteigne la coupe Memorial...

• Selon l'entraîneur-chef des Tigres, la concession se porte bien. « On sent l'effervescence en ville. Les gens sont fiers et sont derrière nous. On attire 2400, 2500 spectateurs à chaque match. Demain (vendredi), on devrait avoir une bonne foule contre un rival de section », a raconté Louis Robitaille au Quotidien...

• Comme prévu, Kevin Klima (commotion) sera absent face aux Tigres. Un autre joueur sera retranché par Yanick Jean. Julio Billia sera devant le filet... 

• L'équipe du long métrage Junior majeur, la suite de Pee-wee 3D, sera de passage à Chicoutimi le 28 février pour une journée de tournage...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer