Trop de cadeaux à l'Armada

Le but gagnant est survenu sur une rare... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le but gagnant est survenu sur une rare percée de Pierre-Luc Dubois en zone adverse. La rondelle s'est retrouvée sur la palette d'Alex Barré-Boulet qui a battu un Julio Billia déjà compromis.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Après sept victoires consécutives, les Saguenéens de Chicoutimi n'ont pu profiter des largesses des gardiens de l'Armada de Blainville-Boisbriand et ont subi une défaite de 6-4 mercredi soir au Centre Georges-Vézina.

Après le match, l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, ne décolérait pas. « Il y a un but qui n'est pas bon. Et ils ont marqué en fin de match sur une pénalité qu'ils n'ont pas donnée contre Zhukenov devant le filet », a d'abord lancé celui qui est également directeur général du club. Il en voulait aux officiels d'avoir accordé un filet en deuxième période, alors qu'il jugeait qu'il y avait clairement eu obstruction sur le gardien des Sags, Julio Billia.

« Ils sont tous mêlés. Il y en a un qui voulait aller à la reprise vidéo, les autres ne voulaient pas. Ils se sont consultés et il y a eu consensus. On est tout mêlés. Je capote, c'est incroyable », a poursuivi l'entraîneur. Il ne pouvait expliquer pourquoi la reprise vidéo n'a pas été utilisée pour tirer la situation au clair.

En plus des officiels, Yanick Jean a visé des joueurs sans les nommer.

« Des joueurs ont refusé de jouer l'identité des Sags. Il y a une ligne qui joue comme sur un lac », a-t-il pesté.

Invité à les identifier, il a dit aux journalistes de regarder les plus et les moins dans la feuille de match.

Le fil du match

L'Armada a ouvert la marque en début de première période alors que Kevin Klima s'est retrouvé à la position de défenseur avant d'être facilement déjoué. Par la suite, les Sags sont revenus rapidement dans le match. Sur le premier but, Julien Carignan a dirigé un tir faible vers le filet qui a dévié sur un défenseur avant de déjouer un Samuel Montambeault peu alerte. Moins de deux minutes plus tard, il était chassé du match par un but de Nicolas Roy, sur un tir qu'il aurait dû arrêter. Par la suite, Alexander Katerinakis a nivelé la marque à 4 contre 4 avec son second filet du match. En fin de période, Nicolas Roy a été oublié devant le filet de Francis Leclerc, qu'il a déjoué d'un tir précis en avantage numérique.

Après plus de dix minutes sans aucune chance de marquer en deuxième, l'Armada a bénéficié d'une échappée sans la concrétiser. Sur la mise au jeu suivante, un tir précis de l'enclave du défenseur Antoine Crête-Belzile a déjoué Julio Billia dans la lucarne. L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a plaidé l'obstruction sur le gardien sans obtenir gain de cause. Par la suite, German Rubtsov a profité d'une autre faiblesse du gardien de l'Armada en déjouant Francis Leclerc d'un tir du poignet. En fin de période, Kelly Klima a fait cadeau du disque au défenseur TJ Melanson qui s'est échappé pour déjouer Julio Billia, créant l'égalité avant la deuxième pause. Après 40 minutes, huit buts avaient été marqués en seulement 30 lancers.

En troisième période, la défensive a pris le dessus. Les Saguenéens ont tiré seulement trois fois. Le but gagnant est survenu sur une rare percée de Pierre-Luc Dubois en zone adverse. La rondelle s'est retrouvée sur la palette d'Alex Barré-Boulet qui a battu un Julio Billia déjà compromis. Les Sags ont bénéficié d'un avantage numérique en fin de match, l'étendant même à un 6 contre 4, mais ils n'ont pu marquer avant de céder le but ultime dans un filet désert.

Nicolas Roy et German Rubtsov ont poursuivi leur... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Nicolas Roy et German Rubtsov ont poursuivi leur bon travail offensif en marquant trois des quatre buts des Saguenéens.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Nicolas Roy était déçu

Le capitaine des Saguenéens Nicolas Roy a connu un bon match offensif, mais ce ne fut pas assez pour venir à bout de l'Armada.

« C'est plate parce qu'on avait une bonne séquence. On n'a pas joué un mauvais match, mais on s'est tiré dans le pied nous-mêmes. On a créé des revirements qui nous ont coûté des buts », a admis le grand #55 en entrevue après le match.

Lors de la séquence de sept victoires consécutives, les Saguenéens avaient été menés à l'attque par le trio des trois R, soit Nicolas Roy, German Rubtsov et Joey Ratelle. Or, ce dernier purgeait mercredi son premier match d'une suspension de quatre parties pour un coup à la tête contre l'Océanic. Même si Roy (2 buts, 1 passe) et Rubtsov (1 but, 1 passe) ont bien fait offensivement, l'absence de Ratelle s'est faite sentir en fin de match alors que leur compagnon de trio du moment, Brendan Hamelin, a raté une belle occasion. « On a eu des chances en troisième, on a juste pas été capables de marquer », a reconnu l'espoir des Hurricanes de la Caroline.

Un crochet bénéfique

Lentraîneur-chef de l'Armada de Blainville-Boisbriand, Joël Bouchard, se félicitait de ne pas avoir hésité à changer de gardien après seulement quatre lancers.

«Ça nous a donné du gaz», a reconnu l'ancien joueur de la Ligue nationale après le match. Samuel Montambeault n'aura donc joué au total que 9:24.

Mardi soir, l'Armada avait vaincu le Drakkar de Baie-Comeau en prolongation. «Le match à Baie-Comeau nous a pris beaucoup d'énergie. Après 40 minutes, nos gars se sont accrochés. Nous joueurs ont démontré beaucoup de caractère», a-t-il indiqué.

Ce sera au tour des Saguenéens de se rendre à Baie-Comeau pour y affronter le Drakkar vendredi soir.

Pas un match de gardiens

Ce n'était définitivement pas la soirée des gardiens lors du match entre l'Armada et les Saguenéens. Les trois gardiens utilisés ont accordé neuf filets sur les 37 tirs qu'ils ont affrontés, ce qui donne une efficacité de 0,757.

« Ce n'est pas une partie de gardiens comme d'habitude. Normalement un match de 20-18 dans les lancers, ça finit 2-1 », a calculé l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean.

Le gardien partant de l'Armada, Samuel Montambeault, a accordé deux buts en quatre lancers. Son remplaçant Francis Leclerc a notamment été faible sur le but de German Rubtsov qui donnait les devants aux Sags 4-3 en deuxième période.

Pointes de plume

• Les Saguenéens avaient du nouveau mercredi soir, soit un nouveau toutou de Sago. La peluche est disponible à la boutique des Saguenéens au coût de 20 $...

• Le conseil municipal de Gatineau devrait voter mercredi prochain sur une entente avec un promoteur concernant la construction d'un nouvel aréna...

• Trois équipes de la LHJMQ se retrouvent dans le Top-10 de la Ligue canadienne de hockey. Saint John vient au 4e rang, Shawinigan au 6e et Charlottetown fait son arrivée dans le classement au 10e rang.

• Jaromir Jagr célébrait son 45e anniversaire de naissance mercredi. Il a joué son premier match dans la LNH le 5 octobre 1990. Le même soir, les Saguenéens avaient perdu 4-3 en prolongation face aux Tigres. Steve Larouche avait récolté un but et une passe et Sylvain Rodrigue avait accordé quatre buts. Félix Potvin avait obtenu congé. On vieillit...

• Avant le match, l'attaquant Vincent Lapalme a obtenu une bourse de 500 $ pour la persévérance scolaire de la part du Fonds d'études des Saguenéens Desjardins...

• Un ancien des Saguenéens et des Nordiques dans l'AMH s'est éteint cette semaine. L'Almatois Michel Harvey est décédé à l'âge de 80 ans. L'ancien porte-couleurs des Aiglons d'Alma avait joué deux saisons avec les Saguenéens en 1957-58 et 1958-59 dans la Ligue senior du Québec. Il avait été de la première édition des Nordiques dans l'Association mondiale de hockey en 1972-73 après une longue carrière dans la Ligue américaine, avec notamment les As de Québec et les Bears de Hershey...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer