Ratelle suspendu quatre matchs

Joey Ratelle... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Joey Ratelle

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Alors que pointent à l'horizon deux des meilleures équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Saguenéens de Chicoutimi devront se passer des services de leur meilleur pointeur pour les quatre prochains matchs. Joey Ratelle a écopé d'une suspension, mardi, pour avoir frappé un rival à la tête, dimanche, pendant un match contre l'Océanic de Rimouski.

Pour expliquer sa décision, le directeur du département de sécurité des joueurs de la LHJMQ, Raymond Bolduc, a notamment souligné que Ratelle s'est propulsé vers l'arrière au moment de frapper Daniel Hardie et que ses patins ont quitté la surface glacée à l'impact. Le joueur de l'Océanic a été touché à la tête et a subi une commotion cérébrale. Bolduc a aussi pris en considération que le joueur des Saguenéens n'en est pas à une première infraction. Le 28 décembre, il avait été suspendu pour un match pour une mise en échec avec contact au corps et à la tête simultanément.

La suspension arrive à un moment où les Saguenéens se préparent à accueillir l'Armada de Blainville-Boisbriand, mercredi soir. Ils seront aussi les hôtes de Sea Dogs de Saint John, samedi, après avoir rendu visite au Drakkar de Baie-Comeau, vendredi. Joey Ratelle est le meilleur pointeur de son équipe et le onzième de la LHJMQ avec une récolte de 38 buts et 31 passes en 53 parties.

« Nous devons trouver un moyen pour continuer, a signalé l'entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean, mardi matin, quelques minutes après avoir pris connaissance de la décision de Raymond Bolduc. Prenons cela comme si c'était une blessure. C'est un joueur qui manquera quatre matchs.

« Il aurait reçu un lancer sur une cheville et aurait été absent dix jours et ce serait la même affaire. Nous rencontrons des clubs qui ont tous leurs joueurs et d'autres qui ont des blessés. Nous avons affronté Rouyn-Noranda récemment alors que (Jérémy) Lauzon était suspendu. Ça fait partie du hockey. »

Mardi, Mathieu Desgagnés a souvent travaillé aux côtés de Nicolas Roy et German Rubtsov pendant l'entraînement des Saguenéens. L'attaquant de 16 ans pourrait être appelé à évoluer au sein du premier trio de l'équipe, mais Yanick Jean a refusé d'être catégorique sur le sujet.

« Ce n'est pas seulement Desgagnés qui va prendre sa place, a-t-il précisé. Nous allons essayer de faire le moins de chamboulements possible. Quand nous allons mettre un joueur là (avec Roy et Rubtsov), nous verrons quel genre de match il connaît. On ne partira pas en peur. »

Six prochains matchs

En accueillant l'Armada, mercredi, les Saguenéens entameront une séquence à la fois intéressante et exigeante de leur calendrier. Après la visite des Sea Dogs, samedi, ils affronteront les Tigres de Victoriaville, les Olympiques de Gatineau et les Cataractes de Shawinigan.

« Lors de nos six prochains matchs, nous devrons jouer du bon hockey, a fait remarquer Yanick Jean. Notre objectif sera de poursuivre notre progression. Nous nous concentrerons sur nous, sur notre jeu. Nous avons encore travaillé sur certaines choses ce matin (mardi). Il y a des choses que nous voulons mieux faire encore. Nous mettons beaucoup d'emphase sur certains détails depuis deux ou trois semaines. Nous les exécutons de mieux en mieux et nous entrons tranquillement de nouvelles choses pour devenir encore une meilleure équipe. »

Harvey-Pinard au rancart

Mauvaise nouvelle pour le Jonquiérois Raphaël Harvey-Pinard. L'attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda a subi une fracture de la clavicule, en fin de semaine, pendant un match contre les Olympiques de Gatineau. On parle d'une absence d'au moins deux mois...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer