Mission accomplie pour les Sags

Joey Ratelle a connu une bonne soirée, mardi.... (Photo archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Joey Ratelle a connu une bonne soirée, mardi. Il a célébré son retour à Drummondville en obtenant deux passes et en héritant de la première étoile.

Photo archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Saguenéens de Chicoutimi faisaient face à un adversaire qu'ils devaient battre, mardi soir, à Drummondville, et ils ont rempli leur mandat en quittant le Centre Marcel-Dionne avec une victoire de 3-2 sur les Voltigeurs.

Si l'équipe de Yanick Jean a atteint son objectif en ajoutant deux points au classement, sa visite à Drummondville ne passera pas à l'histoire. Les deux équipes n'ont pas procuré beaucoup de sensations fortes aux 2107 personnes présentes dans les gradins. La rencontre a été disputée sous le signe de la défensive, comme l'a montré le tableau des lancers (23-21 en faveur des Voltigeurs).

Les Saguenéens ont mis bien du temps avant de donner du travail au jeune gardien des Voltigeurs, Olivier Rodrigue, en cette dernière soirée de janvier. Leur première occasion intéressante de marquer, une attaque à deux contre un, s'est présentée après sept minutes de jeu, mais elle a pris fin avec un tir contre la rampe. Quatre minutes plus tard, les visiteurs ont finalement obtenu leur premier lancer du match sur Rodrigue...

Après une première période sans but et particulièrement rapide (elle a été jouée en 30 minutes), Yanick Jean a profité de la pause pour mettre certaines choses au point.

« J'ai essayé de leur expliquer les choses comme il faut, a précisé l'entraîneur des Saguenéens. On ne patinait pas. On se pensait encore à la maison sur certains jeux. Nous avions moins d'espace et nous ne le réalisions pas. J'ai essayé de leur faire réaliser les choses. »

Le message a semblé bien passer puisque les Saguenéens ont entamé le deuxième engagement avec beaucoup plus d'aplomb. Au cours des 30 premières secondes, ils ont égalé leur total de lancers du premier tiers (3), ce qui a donné le ton au reste de la période. Les présences plus fréquentes autour de Rodrigue ont mené à deux buts, ceux de Dmitry Zhukenov et German Rubtsov.

Zhukenov a profité d'un retour de lancer de Frédéric Allard, en avantage numérique, pour ouvrir le pointage. Il a du même coup secoué une bien longue disette personnelle avec un premier filet en douze parties. L'attaquant russe n'avait pas marqué depuis le 4 janvier.

Les Saguenéens ont eu le meilleur sur les Voltigeurs pendant le reste de la deuxième période, mais ils ont dû patienter jusqu'à la dernière minute avant de marquer une autre fois. Rubtsov a doublé leur priorité quand une rondelle sautillante est soudainement apparue sur la palette de son bâton devant une cage complètement déserte. Il ne marquera pas souvent un but plus facile que celui-là.

« Nous avons mieux patiné en deuxième période et nous avons mis plus souvent la rondelle derrière les défenseurs, a expliqué Yanick Jean. Nous avons essayé d'appliquer un bon échec avant. Nous leur avons rendu la vie facile en première période et nous avons corrigé les choses en deuxième. »

Un petit doute a plané sur la victoire des Saguenéens en début de troisième période, mais il n'a duré que 27 secondes. C'est tout le temps qui a été nécessaire à Kelly Klima pour répliquer au premier but des Voltigeurs, inscrit par Mathieu Sévigny. Pendant le reste de la rencontre, même si Julio Billia a été un peu plus occupé devant son filet, les Chicoutimiens ont bien protégé leur avance. Quand William Poirier a complété le pointage pour les perdants, les dés étaient déjà jetés puisqu'il ne restait que onze secondes à écouler...

« Il ne s'est rien passé après notre troisième but, a noté le pilote chicoutimien. Le reste du match m'a donné satisfaction. »

Séquence sur la route

Dans son analyse, Yanick Jean a aussi fait remarquer que cette visite à Drummondville complétait une séquence de huit matchs pendant laquelle son équipe a joué sept fois sur la route. Elle a terminé cette portion de huit parties avec cinq victoires et une défaite en fusillade.

« Ce n'était pas une cédule facile », a-t-il noté.

Pointes de plume

• Ryan Verbeek n'a pas été en mesure d'affronter son ancienne équipe, mardi soir. Maintenant capitaine des Voltigeurs, il a été touché à la tête par un rival, vendredi dernier, pendant un match contre les Mooseheads de Halifax. Il a quitté la partie et n'est pas revenu au jeu. Verbeek est passé aux Voltigeurs pendant la dernière période de transaction quand les Saguenéens ont mis la main sur Joey Ratelle. L'autre hockeyeur touché par cet échange, Nicolas Guay, était en uniforme pour les Voltigeurs. À ses 16 premiers matchs avec sa nouvelle équipe, il a amassé trois buts et six passes...

• Parlant de Joey Ratelle, les Voltigeurs ont fait preuve de classe en soulignant son long passage à Drummondville, en début de rencontre. À sa cinquième année à Drummondville, il était le capitaine des Voltigeurs au moment où il a été échangé aux Saguenéens. Pour bien terminer sa visite, il a hérité de la première étoile du match. «Je suis content pour Joey. C'était un retour à la maison. Quand un gars joue longtemps à la même place, ce n'est jamais facile d'y retourner. Je suis content de sa réaction et aussi de celle des Voltigeurs. Ils ont montré beaucoup de classe. Ça démontre tout le respect qu'ils ont pour lui. Il n'a pas volé cette première étoile», a dit Yanick Jean...

• Comme prévu, Brendan Hamelin, Zachary Lavigne et Mathieu Desgagnés n'ont pas joué pour les Saguenéens, mardi. Les deux premiers sont toujours sur la liste des blessés alors que Desgagnés a cédé sa place à Samuel Houde...

• Le Chicoutimien Olivier Rodrigue voit beaucoup d'action présentement. Il a débuté face aux Saguenéns un neuvième match consécutif. Dans les huit précédents, il a obtenu une étoile à quatre occasions. Le gardien de 16 ans montre une fiche de onze victoires et 17 défaites depuis le début de la saison...

• Les Olympiques de Gatineau ont complété leur équipe d'entraîneurs en annonçant que Denny Lambert secondera Éric Landry pour le reste de la présente saison. Il fera ses débuts derrière le banc le 3 février contre les Foreurs de Val- d'Or. Lambert est un ancien hockeyeur professionnel qui a touché à la Ligue nationale pendant huit saisons avec les Ducks d'Anaheim, les Thrashers d'Atlanta, les Predators de Nashville et les Sénateurs d'Ottawa...

• Les Voltigeurs ont encaissé un quatrième revers consécutif, mardi, mais il s'agissait de leur première défaite de la saison en temps réglementaire en quatre parties contre les Saguenéens...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer