Ron Hextall a aimé ce qu'il a vu de Rubtsov

À l'instar des 3495 spectateurs au centre Georges-Vézina,... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

À l'instar des 3495 spectateurs au centre Georges-Vézina, Ron Hextall a bien aimé ce qu'il a vu de German Rubtsov dimanche.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au lieu d'assister au match des Étoiles de la Ligue nationale, à Los Angeles, le directeur général des Flyers de Philadelphie, Ron Hextall, a plutôt opté pour le Saguenay. Il a ainsi pu épier son choix de première ronde German Rubtsov pour la première fois dans l'uniforme des Saguenéens.

Mathieu Bellemare a frustré Joey Ratelle de la... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Mathieu Bellemare a frustré Joey Ratelle de la jambière en échappée au deuxième engagement.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Il va sans dire qu'Hextall avait choisi un bon match alors que Rubtsov a fait la pluie et le beau temps en première période. « On est très heureux avec la situation présentement. Il évolue sur un trio avec de bons joueurs et dans un rôle important », a mentionné le DG des Flyers lors d'une entrevue après la deuxième période. 

« Dans la KHL, il ne jouait vraiment pas beaucoup. Le mieux pour son développement était qu'il s'amène en Amérique. Premièrement, ça va l'obliger à apprendre l'anglais et découvrir une nouvelle culture. Ça va lui faire prendre de la maturité. C'est une expérience de vie en premier pour lui. Sur le plan hockey, il doit également se débrouiller avec un différent style de jeu, de faire part Hextall, rappelant que Rubtsov n'a seulement que 18 ans. 

« Tu ne sais jamais comment le joueur va réagir par rapport à tout ça et aussi combien ça va lui prendre de temps pour s'ajuster. C'est tout nouveau pour lui. Arriver de Russie, il aurait pu être un peu confus. Il joue bien. J'aime beaucoup la manière dont il est débarqué », de confier l'ancien gardien, lançant des fleurs aux Sags qui l'ont bien entouré depuis son arrivée. 

Questionné sur ce qu'il veut que le Russe améliore, il a bien sûr identifié sa charpente, mais pour le reste, après 40 minutes de la rencontre d'hier, il n'avait pas grand-chose de négatif à dire sur sa performance. « L'autre aspect qu'on veut voir chez lui, c'est qu'il dicte l'allure des matchs. Il a eu un petit recul au Championnat du monde junior, mais c'est exactement ce qu'il fait présentement. Ce qu'on voyait en lui quand on l'a repêché, c'est qu'il est un solide attaquant dans les deux sens de la patinoire et c'est ce qu'il montre jusqu'ici », de laisser tomber Hextall, convenant que la situation est également idéale avec les Sags qui pourraient faire un bon bout de chemin en séries. 

« Tout expérience de séries est bonne pour un jeune joueur. Dans son cas, il n'a pas joué beaucoup de matchs cette saison comme il l'aurait fait en Amérique du Nord et ça ne peut qu'être bon qu'il étire sa saison. Ça fait partie de l'apprentissage », d'estimer Ron Hextall. 

Impossible de parler à l'ancien gardien des Nordiques sans parler d'un éventuel retour de l'équipe. Le sujet a refait surface samedi au match des Étoiles quand le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Peter Karmanos, a démontré de l'ouverture à vendre la concession. « C'est un beau marché de hockey. J'ai disputé seulement une saison à Québec, mais j'ai adoré. Ils ont bâti un nouvel aréna et ils attendent cette équipe. Ce sera intéressant de voir ce qui va se produire dans les prochains mois », d'annoncer Hextall, qui après avoir mené les Nordiques en séries en 1992-93, avait été échangé aux Islanders de New York. L'année suivante, il était de retour à Philadelphie où il a passé la grande majorité de sa carrière.

Pointes de plume

• Samedi soir, dans une victoire des Foreurs 5-3 sur l'Armada, l'ancien défenseur David Noël est devenu le 8e défenseur dans l'histoire de la LHJMQ à réussir un tour du chapeau. Son troisième donnait les devants aux Abitibiens 4-3 lors d'un avantage numérique en troisième période. Depuis l'échange qui l'a fait passer aux Foreurs en retour d'Olivier Galipeau, l'arrière de 17 ans a huit points en neuf rencontres et affiche un différentiel de +5. Également impliqué dans la transaction, Jake Smith montre quant à lui une récolte de six points, dont quatre buts, en neuf matchs...

• Le gardien Julio Billia n'est pas le seul membre des Sags à avoir atteint un plateau lors du voyage de six matchs des Sags. Frédéric Allard a obtenu son 150e point la semaine dernière dans la victoire à Bathurst. Dans le même match, Nicolas Roy a marqué un 100e but. Toujours face au Titan, Julio Billia était devenu le gardien avec le plus de matchs dans l'uniforme des Sags...

• Quand il vient à la défense d'un coéquipier, Kelly Klima ne fait pas les choses à moitié. En début de match, Alexandre Landreville a frappé Dmitry Zhukenov par derrière et le numéro 60 s'est littéralement rué sur son adversaire. Les deux joueurs n'avaient pas fini de régler leurs comptes et ont jeté les gants au deuxième engagement...

• Le défenseur robervalois Samuel Girard a joué les héros pour les Cataractes. L'espoir des Predators de Nashville a marqué le but de la victoire avec 31 secondes à faire en troisième période, procurant une victoire de 3-2 aux Cataractes sur le Drakkar de Baie-Comeau. Les Shawiniganais ont ainsi signé une 11e victoire de suite face aux représentants de la Côte-Nord...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer