Un duel de tous les instants

Sur les 14 joueurs envoyés en tirs de... (Le Nouvelliste, Sylvain Mayer)

Agrandir

Sur les 14 joueurs envoyés en tirs de barrage, Justin Bernier a été le seul à réussir sa tentative pour procurer une victoire de 3-2 aux Cataractes, sur les Saguenéens.

Le Nouvelliste, Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Saguenéens et les Cataractes se sont livré un duel de tous les instants vendredi soir au Centre Gervais Auto de Shawinigan. Les locaux et troupiers du Jonquiérois Claude Bouchard ont eu le dessus 3-2 en tirs de barrage pour augmenter encore un peu leur confortable avance en tête de la division Est.

Justin Bernier a été le seul à marquer en sept rondes en fusillade, battant Julio Billia d'un tir sec et précis. À l'autre bout, après un travail absolument sans reproche plus tôt dans la soirée, le gardien Mikhail Denisov a tout stoppé, étant aidé par l'imprécision des Chicoutimiens. En raison de pénalités mineures doubles à la fin du temps réglementaire, la période supplémentaire a été disputée pratiquement à quatre contre quatre à un rythme endiablé, sans aucun arrêt de jeu. 

« C'était un bon ''show'' de hockey junior », de laisser tomber l'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, soulignant le travail des deux gardiens, qui avec la fusillade, ont repoussé plus de 75 rondelles.

« On serait peut-être encore là s'il n'y avait pas eu de fusillade, a-t-il exprimé. Je suis très satisfait, surtout quand je pense à nos deux premières performances à Shawinigan. On a encore fait un pas en avant. »

Après avoir été dominés 17-9 dans la colonne des tirs en première, les Sags ont franchement fait du bon boulot dans les 45 minutes suivantes pour terminer avec une égalité parfaite de 34.

Les régionaux ont tout de même pris les devants au premier engagement, sur une percée de Nicolas Roy qui se retrouvera certainement dans les jeux de la semaine. Après avoir accepté la passe de German Rubtsov dans son territoire, le numéro 55 s'est faufilé entre les deux défenseurs des Cataractes, dont le Robervalois Samuel Girard, avant de battre Denisov du revers. Le capitaine aurait pu faire beaucoup plus de dommages, décochant 11 lancers sur le filet adverse, dont neuf dangereux.

En deuxième, les Cataractes ont frappé à la vitesse de l'éclair pour transformer un déficit en priorité de 2-1 en seulement 16 secondes. Après un but un peu chanceux de Simon Benoit sur une descente, Dennis Yan a pris de vitesse la défensive chicoutimienne avant de loger la rondelle sans problème derrière Billia. Après quelques menaces des Sags en début de troisième, Frédéric Allard a choisi le bon moment pour appuyer l'attaque pour faire 2-2 avec un tir précis, soulignant le tout avec une célébration digne de mention. « On a été meilleurs plus que le match a progressé. En première, les Cataractes étaient le meilleur club sur la glace, en troisième, c'était nous », d'estimer le pilote des Bleus qui ne faisait pas un gros plat des deux buts rapides des Cataractes. 

« Le hockey, ça reste un jeu d'erreurs et on va en faire encore. Ce n'était pas de la mollesse, de la paresse ou un manque de concentration », de trancher Yanick Jean.

Pointes de plume

• Le directeur général des Flyers de Philadelphie, Ron Hextall, sera de passage au centre Georges-Vézina dimanche. Il assistera à la rencontre entre les Sags et les Olympiques de Gatineau. Il épiera plus particulièrement le premier choix de l'équipe au dernier repêchage, 22e au total, l'attaquant russe German Rubtsov...

• L'ère Yannick Landry a débuté sur une fausse note pour les Olympiques de Gatineau qui ont été doublés 6-3 par le Drakkar, à Baie-Comeau. Les locaux menaient 3-0 après moins de 90 secondes de jeu, chassant au passage le gardien Mathieu Bellemare qui a eu le temps d'effectuer un seul arrêt. La pente était ensuite trop abrupte pour les prochains adversaires des Sags, dimanche après-midi, au centre Georges-Vézina...

• Les Wildcats de Moncton ont raté une belle occasion de mettre fin à leur séquence noire. Ils menaient 4-0 sur les Remparts de Québec à domicile à mi-chemin en troisième. Les visiteurs ont marqué quatre fois en moins de cinq minutes pour forcer la prolongation avant de sauver la mise en tirs de barrage. Avec une 13e défaite consécutive, les Wildcats ont ainsi établi une nouvelle marque d'équipe peu enviable...

• Avant leur entraînement public extérieur vers 14h15 sur la patinoire du Parc Rivière-du-Moulin, les joueurs des Sags tiendront un entraînement d'une demi-heure dans le confort du centre Georges-Vézina à 13h...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer