Un record dans la victoire pour Julio Billia

Saguenay (Chicoutimi)Joueurs des Sags Julio Billia(Photo Rocket Lavoie)...

Agrandir

Saguenay (Chicoutimi)Joueurs des Sags Julio Billia(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Samedi soir, au centre KC Irving de Bathurst, Julio Billia est devenu le gardien avec le plus d'expérience dans l'histoire de la concession des Saguenéens de Chicoutimi. À son 187e match en carrière, le vétéran a mis en banque une 74e victoire alors que les Sags l'ont emporté 6-4 sur le Titan.

«J'en voulais plus après le match face aux Sea Dogs, on en a eu plus, de laisser tomber l'entraîneur-chef Yanick Jean. C'est la manière que j'ai adorée. Ils ont pris les devants à trois occasions, mais on a été très tenaces.»

Le record pour le nombre de matchs pour un gardien des Sags appartenait depuis 2000 au Chicoutimien Rémi Bergeron. En plus de maintenant détenir ce record, Billia s'est approché à deux gains d'Éric Fichaud et du deuxième rang pour le nombre de victoires. «Quand tu bats un tel record, tu le mérites. Toutes les fois qu'il était devant le filet, il ne l'a pas volé. Ça démontre aussi le nombre de matchs où il a vu de l'action plus jeune», d'exprimer l'entraîneur-chef Yanick Jean.

Les Sags ont donc bouclé leur séquence de trois matchs en trois soirs dans les Maritimes avec une récolte de quatre points. C'était pourtant bien mal parti samedi. Dès la 14e seconde, le défenseur Zachary Malatesta a surpris Billia d'un tir d'un angle très restreint. Les joueurs des Sags ont également mis un certain temps à se mettre en marche, mais ont tout de même retraité au vestiaire à égalité 2-2 après des buts de Nicolas Roy, d'une déviation en avantage numérique, puis de Samuel Houde, d'un bon tir, son premier depuis septembre.

Les locaux ont encore une fois pris les devants en début de deuxième lors d'un avantage numérique, mais les Chicoutimiens sont revenus pour finalement réussir à prendre les devants. Joey Ratelle s'est échappé dès sa sortie du banc avant de battre Anthony Dumont-Bouchard d'une superbe feinte pour son 30e de la saison.

Avant la fin de l'engagement, German Rubtsov a cassé la glace avec les Sags quand il a habilement récupéré un retour en avantage numérique. Oublié derrière la défensive adverse, Louis-Philippe Simard a inscrit le but d'assurance en début de troisième. Ce filet s'est avéré très utile en fin de rencontre. Après le but de Dawson Theede, Nicolas Roy a confirmé la victoire des siens dans un filet désert.

«C'est une victoire de caractère. Ce sont les petits détails qui nous ont mené vers cette vicotire. Le quatrième trio a marqué deux buts et nous a donné du momentum», d'observer Yanick Jean, soulignant l'attitude de Samuel Houde qui avait été laissé de côté lors des deux rencontres précédentes.

Les Sags ont marqué au moins cinq buts pour la première fois de l'année 2017, eux qui arrivent à l'avant-dernier rang de la LHJMQ dans cette statistique offensive. «Ça fait du bien pour la confiance, d'avouer Yanick Jean. On l'a fait sur la route en plus dans des conditions difficiles. On disputait un quatrième match en cinq soirs et un sixième en sept jours et c'était leur premier. J'ai vraiment aimé comment on s'est comportés.»

Des parents voyageurs

Les parents d'Antoine Marcoux, Diane Samson et Alain... (Courtoisie) - image 3.0

Agrandir

Les parents d'Antoine Marcoux, Diane Samson et Alain Marcoux

Courtoisie

Les parents d'Antoine Marcoux, Diane Samson et Alain Marcoux, ont assisté aux deux premiers matchs des Sags dans le voyage dans les Maritimes, à Halifax et Saint-Jean. Ils sont revenus à leur domicile de Victoriaville samedi, à temps pour visionner la rencontre face au Titan sur Internet.

Partis à 3h jeudi matin, ils sont finalement arrivés à Halifax alors que la période d'échauffement était débutée. En plus de rarement rater un match des Sags au centre Georges-Vézina, ils ont maintenant visité tous les amphithéâtres de la LHJMQ, à l'exception du centre Henry-Leonard de Baie-Comeau. Ils le feront le 18 mars lors du dernier match en saison régulière de leur fils.

Pointes de plume

• Deux entraîneurs ayant des liens avec les Saguenéens ont atteint des plateaux importants cette semaine dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Martin Daoust, qui a dirigé les Sags à la fin des années 90, a d'abord mérité mercredi sa 225e victoire en carrière dans un gain des Vikings de Saint-Eustache 8-3 sur Châteauguay. Il n'est plus qu'à trois victoires du 3e rang, détenu par Jean-Louis Létourneau, avec les Gouverneurs de Sainte-Foy. Puis, vendredi, l'ancien défenseur des Sags Christian Caron a dirigé son 250e match, ce qui le place au 4e rang chez les entraîneurs actifs et 16e dans l'histoire...

• Les joueurs des Sags participeront lundi et mardi soir à la collecte de sang qui aura lieu au bâtiment de la réserve navale de Chicoutimi. Les dons seront possibles de 13h30 à 20h30...

• Avec le prochain match des Sags seulement vendredi prochain, face aux Cataractes, à Shawinigan, une grosse semaine d'entraînement s'annonce pour les porte-couleurs de la formation chicoutimienne. «C'est incroyable la charge de travail devant nous. Ça va suer à grosses gouttes. Il faut que la semaine soit déterminante pour ce qui s'en vient», d'annoncer Yanick Jean qui pour la première fois, tiendra des entraînements complets avec tous ses soldats...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer