Défaite des Sags: l'Armada de Blainville-Boisbriand gâche la fête

Sur le premier but de l'Armada, inscrit en... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Sur le premier but de l'Armada, inscrit en première période, la rondelle a dévié devant Julio Billia pour se retrouver au fond du filet.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec le retour de Nicolas Roy, la présentation du Russe German Rubtsov et la meilleure foule de la saison, tout était en place pour une soirée grandiose vendredi soir au centre Georges-Vézina. Les joueurs de l'Armada de Blainville-Boisbriand ont refusé de collaborer, appliquant à merveille la recette de leur succès, ne permettant que 21 tirs, pour quitter avec une victoire de 3-1.

Avec l'Armada, ce n'est pas spectaculaire, mais efficace, surtout avec les devants. Les Chicoutimiens ont bien entamé la rencontre, mais les visiteurs ont tout de même ouvert la marque en fin d'engagement en avantage numérique. Le lancer de loin de TJ Melancon a dévié devant Julio Billia pour se retrouver dans le fond du filet. Auparavant, Samuel Montembeault avait frustré Kevin Klima en échappée. « Si on avait marqué ce premier but au lieu d'eux, ça nous aurait donné un momentum différent. Ça été long avant qu'on embarque les spectateurs. Ça pris 56 minutes. Les joueurs de l'Armada le savaient. Quand ils comptent un et deux buts, ils se replient et ferment le jeu. C'est difficile de marquer contre eux. Il faut trouver les moyens », de signifier l'entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse.

La deuxième a débuté d'un bien mauvais pied pour les Sags qui ont été embourbés dans les premières minutes. Joël Teasdale a finalement doublé l'avance des siens d'un tir vif qui a surpris le vétéran gardien du côté du bloqueur. Pour Yanick Jean, c'est plutôt un mauvais changement qui a mené à ce but assommoir.

« Quand tu rencontres une bonne équipe de même, dans un match aussi serré, tu ne peux pas faire d'erreurs mentales. Je vais souvent le dire d'ici la fin de la saison. Tu étires une présence ou tu fais une erreur, ça te coûte. Tu peux t'en sortir des fois, mais pas contre une opposition comme Blainville », de laisser tomber le pilote des Bleus.

En troisième, les occasions sérieuses des Sags ont été rares, mais l'avantage numérique, qui avait connu des ratés en deuxième, a frappé avec un peu plus de trois minutes au cadran quand Joey Ratelle a inscrit son 100e en carrière sur une passe sublime du revers de son nouveau partenaire, Nicolas Roy. L'Armada a toutefois confirmé sa victoire à son tour en avantage numérique quand Shaun Miller a fini par pousser la rondelle derrière la ligne rouge. Yanick Jean n'était pas du tout en accord avec la pénalité « très discutable » imposée à Zachary Lavigne en zone neutre alors qu'il bataillait pour la rondelle. Il n'a pas manqué de laisser savoir son mécontentement aux officiels, applaudissant après le but. Il a maintenu le même discours après avoir vu la reprise.

« On venait de marquer. C'est ce qui est frustrant un peu. L'arbitre aurait fait cet appel à 2-0, on n'aurait pas dit un mot », d'exprimer Yanick Jean, convenant que l'exécution lors des deux attaques massives en deuxième période avait fait mal au momentum.

Bouchard calme

Malgré la victoire des siens, une deuxième en huit jours face aux Sags, l'entraîneur-chef Joël Bouchard ne pavoisait surtout pas.

« On va prendre les deux points et s'en aller, mais on ne considère pas qu'on a dominé les Sags, aucunement », a-t-il noté.

« On a eu de la difficulté à rentrer dans le match. L'exécution n'était pas là. On avait joué hier et on est arrivés tard. Ce n'est pas une excuse, mais les gars n'étaient pas concentrés comme d'habitude. En deuxième et troisième, on a très bien fait ça, surtout en troisième. On a respecté le plan de match », de souligner Bouchard, qui a beaucoup plus apprécié le match de la veille, le « meilleur » de l'année face aux Remparts.

« Prendre les devants nous a beaucoup aidés. On a pu être un peu plus en contrôle du match. Si les Sags avaient marqué en premier, je pense que ça aurait été plus difficile. Le deuxième but a ensuite été très important », de souligner Joël Bouchard.

Rubtsov débarque enfin

Rubtsov a fait son arrivée lors de la... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Rubtsov a fait son arrivée lors de la cérémonie pour souligner la participation au Championnat mondial junior.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Même l'arrivée de German Rubtsov au Centre Georges-Vézina a été compliquée. L'attaquant russe est finalement débarqué quelques secondes avant d'être présenté à la foule et il a ensuite reçu un accueil très bien senti de la part des partisans.

En raison d'un retard à l'aéroport et un petit problème sur la route, German Rubtsov a fait son arrivée alors que la cérémonie pour souligner la présence des représentants des Sags et de l'Armada Championnat mondial junior allait débuter.

« C'est seulement positif d'être finalement ici. Je suis fier de pouvoir enfin rencontrer les entraîneurs et tout le monde. Je suis très heureux de la manière dont j'ai été traité, du moment où j'ai débarqué de l'avion jusqu'à ma présentation sur la patinoire. Je suis heureux d'être ici », a exprimé le nouveau venu par dans une entrevue exclusive après la rencontre, par l'entremise d'un traducteur, le responsable du ''power skating'' des Flyers, Slava Kuznetsov.

La participation de Nicolas Roy au Championnat mondial... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 4.0

Agrandir

La participation de Nicolas Roy au Championnat mondial junior a été soulignée avant la rencontre. Le numéro 55 a reçu une toile de l'artiste baieriverain Raynald Simard.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Cette soirée a marqué la fin d'un long chapitre pour German Rubtsov qui a débuté au repêchage européen de juin. Sélectionné par les Sags au premier tour, il a débuté la saison dans la Ligue continentale russe (KHL) et son contrat a finalement été brisé au cours de la période des Fêtes. Il avait signifié son désir de s'amener en Amérique après avoir été choisi 18e au total par les Flyers au repêchage de la Ligue nationale.

« J'ai adoré l'accueil. J'étais vraiment excité d'arriver. Même le chauffeur de taxi savait que je m'en venais », a confié German Rubtsov qui dit vivre très bien avec les attentes placées envers lui.

«  C'est un plus pour moi. Ça va m'aider avec mon jeu et d'être prêt à contribuer. Ça m'encourage beaucoup plus que je le vois comme de la pression », d'estimer l'attaquant de 18 ans qui portait encore un protecteur au nez, gracieuseté d'une blessure subie la semaine dernière au Championnat mondial junior. Il est conscient qu'une période d'adaptation sera nécessaire, surtout qu'il a peu joué en première moitié de saison. « J'espère pouvoir contribuer dès le départ et retrouver ma forme rapidement. Quand je vais disputer mon premier match, je vais être prêt », d'assurer le nouveau numéro 17 des Saguenéens.

Samuel Montembeault a été bien peu généreux envers... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 5.0

Agrandir

Samuel Montembeault a été bien peu généreux envers les joueurs des Sags vendredi soir.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Pointes de plume

• Les Saguenéens possèdent le plus d'expérience devant le filet avec le tandem Julio Billia et Xavier Potvin. Les deux gardiens ont cumulé 238 rencontres en carrière, 38 matchs de plus que le duo régional des Huskies, Olivier Tremblay et Samuel Harvey. Billia est également le troisième gardien le plus expérimenté en séries, avec 15 départs, derrière Samuel Montembeault (18), de l'Armada, et Étienne Montpetit (23), des Foreurs...

• Chez les patineurs, les Sags se retrouvent maintenant parmi les équipes avec le plus d'expérience en séries avec un total de 205 parties. Sans surprise, les Sea Dogs de Saint-Jean arrivent en tête avec 365 matchs, 16 de plus que les champions en titre, les Huskies. Les Sea Dogs ont pas moins de dix joueurs repêchés dans la Ligue nationale...

• Les Sags amorceront cet après-midi à Baie-Comeau leur plus longue séquence de la saison sur la route. Ils se rendront également à Rimouski, Halifax, Saint-Jean et Bathurst pour conclure à Shawinigan dans deux semaines. Les Chicoutimiens ont perdu leurs cinq derniers duels sur les patinoires adverses...

• Quelques équipes de la région de Montréal qui participent au Tournoi pee-wee de Jonquière ont profité de l'occasion pour encourager l'Armada...

• Le gardien chicoutimien Olivier Tremblay a savouré la victoire à son premier départ avec les Huskies. Le portier de 19 ans a bloqué 22 tirs dans un gain de 6-3 sur le Phoenix de Sherbrooke...

• Le gardien des Olympiques de Gatineau, Mathieu Bellemarre, est devenu le 6e gardien de l'histoire de la LHJMQ à marquer, vendredi soir. Il l'a fait d'une manière très particulière et surtout avec un gardien à l'autre bout. Il a dégagé la rondelle en désavantage numérique et son vis-à-vis Jimmy Lemay a ensuite envoyé le disque dans son propre filet, du revers. Bellemarre a donc été crédité du but...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer