De l'animosité avec les Tigres

Les frères Kevin et Kelly Klima font partie... (Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Les frères Kevin et Kelly Klima font partie des éléments greffés à l'alignement des Sags pour la deuxième moitié de saison, de même que Joey Ratelle (aucentre). Ils joueront contre les Tigres, alors que Nicolas Roy sera absent.

Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Visiblement, Yanick Jean a de la difficulté avec les propos de son homologue des Tigres de Victoriaville, Louis Robitaille.

Quelques jours après une joute verbale entre les deux entraîneurs à la suite d'un affrontement au centre Georges-Vézina, à la veille d'un autre duel entre les deux équipes, encore une fois au domicile des Sags, le pilote des Bleus a montré son étonnement à propos des commentaires de l'homme de banc des Tigres sur la plus récente période de transactions. «Ils ont bâti leur équipe pour le championnat, ils veulent le championnat», a confié Louis Robitaille. Il faut dire que ces commentaires ont été dits quelques heures après ceux du directeur général des Tigres, Kevin Cloutier, qui affirmait que certaines organisations pourraient se faire une fondue lors du repêchage, identifiant notamment les Saguenéens.

«Louis Robitaille ne veut pas gagner la coupe, de commenter Yanick Jean. Je pensais que les 18 clubs essaient de gagner la coupe. C'est ridicule un peu ce qu'il a dit. Je ne comprends pas vraiment», a-t-il repris après un entraînement samedi après-midi.

Il y a une dizaine de jours, Yanick Jean avait laissé connaître son mécontentement sur la nouvelle identité des Tigres, plus robuste, au terme d'une victoire de 4-3. Après une mêlée en fin de première période, il avait même sorti un article publié dans la semaine avec les commentaires de Louis Robitaille sur cette nouvelle mentalité d'organisation. «Quand tu joues contre eux, il faut que tu sois discipliné. Le contraste dans les minutes de pénalité avec les autres équipes est assez évident», a fait remarquer Yanick Jean samedi sur les 633 minutes de pénalité des visiteurs dimanche contre 413 pour les Chicoutimiens.

Roy au repos

De retour du Championnat mondial junior, Nicolas Roy ratera le rendez-vous face aux Tigres, profitant de quelques jours de congé. Yanick Jean n'était pas en mesure samedi de donner un échéancier précis. «On va y aller une journée à la fois et voir comment il se sent. Ce n'est pas tellement physique, mais mental. Physiquement, c'est tel que tel. Le tournoi était dans le même fuseau horaire et ils n'ont pas voyagé. C'est l'énergie mentale qu'il a eu besoin et la concentration pour être sur la coche pendant un mois. La compétition était à la maison en plus. Gérer la pression, ça épuise mentalement.

«Ce qui est important avec Nic, même s'il va bien se sentir physiquement, ça va être de lui donner du repos. On va le faire à des périodes bien précises. On a un plan et on sait déjà quand il va se retrouver en congé pour lui laisser s'aérer la tête»

«On va se dire les vraies affaires, il lui reste 30 matchs en carrière en saison régulière dans la LHJMQ. On sait qu'il ne jouera pas ici à 20 ans. Ce n'est pas une question de sauter des matchs, mais de le mettre dans une forme optimale pour les séries.»

Pointes de plume

• Acquis vendredi, le défenseur format géant Kody Gagnon pourrait jouer son premier match avec les Sags dimanche. Tout dépend de l'heure à laquelle il se pointera finalement au Saguenay après un vol en provenance des Maritimes...

• Yanick Jean a encore de la place sur sa liste de protection. Il a présentement 23 joueurs sur l'alignement des Sags alors que le maximum est de 25. Yanick Jean a rapidement fermé la porte à un ajout, que ce soit par le ballottage ou un agent libre. « Je suis à l'aise avec ce qu'on a », a-t-il plaidé...

• Depuis son arrivée à Chicoutimi, l'attaquant Joey Ratelle obtient plus que sa part de chances, mais n'a touché la cible que deux fois, en sept rencontres, malgré 20 tirs au but. La situation n'inquiète pas Yanick Jean parce que les chances sont là. « Une saison pour un marqueur, c'est souvent ça. Il y a des fois où ça rentre un peu moins. Quand ça se met à rentrer, il n'a pas besoin d'avoir des chances en or pour le faire. Il doit juste continuer d'envoyer la rondelle au filet et ne pas chercher le lancer parfait, mais la rapidité d'exécution », d'indiquer le pilote des Bleus...

• Beaucoup de choses circulent présentement sur les réseaux sociaux à propos du russe German Rubtsov qui est à Philadelphie pour être examiné par le personnel médical des Flyers. Dans un premier temps, le directeur général des Flyers, Ron Hextall a indiqué qu'il n'était pas au courant de sa libération de la KHL. Des informations ont également filtré sur une possible opération au nez après avoir reçu un bâton de plein fouet la semaine dernière au Championnat mondial junior. « On va voir en temps et lieu », de laisser tomber Yanick Jean, bien au courant de ces informations...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer