Trop d'occasions ratées

Vitalii Abramov a donné des maux de tête... (Photo Le Droit, Étienne Ranger)

Agrandir

Vitalii Abramov a donné des maux de tête à la défensive des Saguenéens mercredi soir. Le Russe a terminé sa soirée de travail avec trois buts. Sur la séquence, il n'est pas parvenu à déjouer Xavier Potvin.

Photo Le Droit, Étienne Ranger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré une domination de 37-27 au chapitre des tirs au but et neuf avantages numériques, les Saguenéens de Chicoutimi n'ont pas été en mesure de quitter le Centre Robert-Guertin avec la victoire, mercredi soir. Les Olympiques ont signé une victoire de 4-1, marquée par le tour du chapeau de Vitalii Abramov.

 Le rapide attaquant a inscrit le seul but de la première période, pendant que son compatriote russe Dmitry Zhukenov regardait l'action à partir du banc des pénalités.

Marc-Olivier Crevier-Morin a doublé l'avance des locaux dans les cinq premières minutes du deuxième tiers en déjouant Xavier Potvin sur un retour de lancer, mais Zhukenov a ramené les Bleus dans le match grâce à son 13e but de la saison. Zhukenov a été le seul à résoudre l'énigme Mathieu Bellemarre, solide tout au long de la partie.

«On a eu énormément de chances et je suis très content de l'effort, a résumé l'entraîneur-chef Yanick Jean au terme du match. Donnons le crédit à Bellemare, il a vraiment été bon. Il y a des choses qu'on fait un peu moins bien et en l'absence de Nicolas (Roy), il faut être plus présent devant le filet et se mettre davantage devant le visage du gardien. On va continuer de travailler sur cet aspect.»

Vitalii Abramov a fait mal aux Chicoutimiens alors qu'ils tentaient de créer l'égalité. Avec un peu plus de six minutes à faire en troisième, le Russe a d'abord été freiné en échappée grâce à un beau repli du défenseur Julien Carignan, mais la passe de Joey Ratelle en sortie de zone a été intercepté à la ligne bleue par Abramov, qui a ensuite marqué son deuxième à l'aide d'un bon tir des poignets.

La vedette des Olympiques a cloué le cercueil des Sags pour de bon avec un but inscrit dans une cage déserte en toute de fin de match.

Yanick Jean a avoué que les circonstances de la rencontre (voir autre texte) ont rendu les choses un peu plus difficiles pour les joueurs.

«Ce n'était pas nécessairement un match facile à jouer, a-t-il confirmé. Quand tu as des coéquipiers qui viennent d'être échangés, ce n'est pas évident.»

Pointes de plume

•En plus du troc amenant Olivier Galipeau à Chicoutimi, Yanick Jean a procédé à une transaction mineure mercredi en expédiant Jean-Simon Bélanger au Drakkar de Baie-Comeau, en retour d'un choix de neuvième ronde au prochain repêchage. L'attaquant félicinois évolue actuellement avec les Slammers de Woodstock, dans le junior A au Nouveau-Brunswick, après avoir débuté la saison à Calgary avec les Canucks de l'endroit. «C'est important pour nous de donner la chance à un joueur d'évoluer dans la LHJMQ, a soutenu Yanick Jean. Il n'y avait pas de chance que Bélanger soit rappelé après les Fêtes et je suis très content que le Drakkar lui donne une chance.» Jean-Simon Bélanger a été un choix de sixième ronde des Sags en 2014. Il a joué six matchs à Chicoutimi la saison dernière, marquant un but...

•Les Saguenéens couchent à Gatineau et vont s'entraîner en Outaouais jeudi. Ils prendront ensuite la route en direction de Blainville-Boisbriand. Ils affrontent l'Armada vendredi soir au Centre d'excellence Sports Rousseau...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer