Sept buts sur 25 tirs

Malgré 36 tirs, les Sags ont été incapables... (Collaboration spéciale, Rémi Sénéchal)

Agrandir

Malgré 36 tirs, les Sags ont été incapables de déjouer le gardien Alexandre Lagacé.

Collaboration spéciale, Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les joueurs de l'Océanic avaient le compas dans l'oeil mercredi soir, pour leur retour en action après la pause de Noël, face aux Saguenéens de Chicoutimi. Devant 3501 spectateurs au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, ils ont marqué sept fois sur 25 tirs pour s'imposer de manière décisive, au compte de 7-0.

«Tout au long du match, on a donné des buts qui nous ont cassé les jambes», d'admettre l'entraîneur-chef Yanick Jean alors que son équipe était sur le chemin du retour au Saguenay.

«Oui, ç'a été une soirée difficile au bureau pour nos gardiens. Maintenant, il y a quand même des choses qu'on a mal faites. On n'a pas marqué malgré la tonne de chances. On a l'impression d'avoir passé une bonne partie de la soirée dans leur territoire. Il faut être plus affamés autour du filet», de laisser tomber le pilote des Bleus.

À l'autre bout, le gardien Alexandre Lagacé n'était pas d'humeur généreuse durant cette période des Fêtes, repoussant 36 rondelles pour signer un premier blanchissage de l'Océanic à domicile en 48 rencontres. En deuxième, il a joué de chance sur la meilleure chance des Chicoutimiens quand le tir de Joey Ratelle a terminé sa course sur le poteau. Il a ensuite privé le vétéran de 20 ans d'un but certain en troisième période pendant une pénalité majeure à Samuel Laberge pour une mise en échec par derrière sur Dmitry Zhukenov.

«On a manqué le but à plusieurs reprises et souvent, ce n'était même pas proche. On doit montrer plus de hargne et surtout lancer pour compter», de trancher Yanick Jean.

En début de match, après de bons moments des Sags en territoire adverse où Kevin Klima a bien failli casser la glace dans son nouvel uniforme, le défenseur Dominic Cormier a ouvert la marque, d'un tir de loin qui s'est faufilé jusque dans le fond du but. Tout s'est écroulé pour les visiteurs à partir de ce moment. À la suite d'une sortie de territoire complètement ratée, Antoine Dufort-Plante s'est retrouvé seul devant Julio Billia qu'il a déjoué d'une belle feinte. Puis avec 20 secondes au tableau, Dylan Montcalm a surpris le vétéran gardien de 20 ans d'un lancer d'une quinzaine de pieds pour faire 3-0. Xavier Potvin s'est amené entre les deux poteaux en deuxième, cédant deux fois sur cinq tirs, ceux d'Alexandre Grisé et du revers de Wilson Forest.

Si les Sags avaient toujours gardé espoir, Tyler Bolland s'est chargé de les anéantir dès la 33e seconde du dernier engagement, avec le plus beau but de la soirée, sur un bel échange complété par un tir sur réception de l'enclave. Dans la dernière minute, Nicholas Blachman a mis un point d'exclamation à une soirée haute en couleurs pour l'Océanic avec son premier en carrière dans la LHJMQ.

Pointes de plume

• À leur premier match, les frères Kevin et Kelly Klima ont montré qu'ils allaient amener beaucoup de vitesse aux Sags. «Ils ont eu des chances, mais ils n'ont pas plus fini que les autres», a laissé tomber Yanick Jean, qui avait jumelé les jumeaux avec le Russe Dmitry Zhukenov. Il a mentionné que d'autres combinaisons seront tentées lors des prochaines rencontres. «Ce n'est pas un joueur qui arrive, mais deux qui jouent d'une manière depuis qu'ils sont jeunes. Ça, on le sait depuis le début. On va être patients pour trouver la bonne combinaison», d'annoncer l'entraîneur qui ne se formalisait pas de leur différentiel de -4 face à l'Océanic...

• S'il a refusé d'en dire plus après la rencontre, l'entraîneur et directeur général de l'Océanic, Serge Beausoleil, a confirmé ce qu'il a lui-même qualifié de secret de polichinelle. Le défenseur et capitaine de l'Océanic, Simon Bourque sera échangé dans les prochaines heures. Selon ce qui circule, Bourque prendrait le chemin de Saint-Jean dans une transaction à trois équipes impliquant également les Foreurs de Val-d'Or. Les Sea Dogs enverraient Vincent Martineau aux Foreurs contre des choix, ce qui leur permettrait ensuite de mettre la main sur le défenseur de 19 ans. Beausoleil n'était pas derrière le banc de son équipe hier, ayant laissé sa place à son adjoint Pierre Rioux. Après coup, il a rappelé que la situation de Bourque, qui se remet d'une blessure au poignet, ajoutait des «fioritures» à l'entente. Du même souffle, il a avoué que la valeur des joueurs de 20 ans, comme l'attaquant Tyler Bolland, était très basse en ce moment avec le peu d'acheteurs...

• Les Sags auront l'occasion de prendre leur revanche face à leurs rivaux de la division Est le 31 décembre en après-midi. La veille, ce sont les Tigres qui s'amèneront au centre Georges-Vézina...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer