Hischier, un joueur à surveiller

André Tourigny et Nico Hischier... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

André Tourigny et Nico Hischier

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin, les Mooseheads d'Halifax comptent sur un autre joueur qui attire l'attention dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

En début de saison, le nom du Suisse Nico Hischier faisait déjà jaser dans le petit monde du hockey. Trois mois plus tard, l'attaquant de 17 ans répond aux attentes placées en lui. Il cumule les points à un rythme impressionnant, lui qui en compte 45 en 26 rencontres et vient d'être nommé première étoile du mois de novembre.

Son entraîneur, André Tourigny, est d'abord et avant tout impressionné par son approche et son désir de réussir. 

« C'est un pro, annonce-t-il d'entrée de jeu. Ce n'est pas juste le talent dans son cas. C'est un gars qui pense comme un pro, prend soin de son corps comme un pro, s'entraîne comme un pro. Je ne dénigre surtout pas ses habiletés ni son potentiel. Il en a beaucoup. Mais c'est ce qui fait la différence. Il va apporter beaucoup à une équipe professionnelle. Il n'est pas unidimensionnel.

« Il veut exceller dans toutes les facettes du jeu. L'autre jour, il a connu une soirée plus difficile dans les mises en jeu et pour lui c'était grave. Dès le lendemain, à l'entraînement, il a mis les bouchées doubles », observe Tourigny, qui a également de bons mots pour les deux premiers choix du dernier repêchage midget, Benoît-Olivier Groulx et Jared MacIsaac, qui ont déjà des responsabilités importantes. Le vétéran Maxime Fortier est en tête des marqueurs avec 47 points. 

Ce n'est donc pas un hasard si les Mooseheads font déplacer les recruteurs de formations de la Ligue nationale. Seulement lors de ce voyage qui les mène à Québec, Chicoutimi et Baie-Comeau, des médias ont demandé des entrevues avec Hischier qui a également rencontré une dizaine de représentants d'équipes. « Si on ne s'en apercevait pas qu'on attire l'attention, on serait assez endormis », lance Tourigny à la blague. 

Ce dernier est toujours très sympathique, mais il a également des raisons d'être de bonne humeur. Les Mooseheads, qui ont la formation la plus jeune du circuit Courteau, surprennent avec le 8e rang du classement général, seulement deux points derrière les Sags. « Au départ, je n'avais pas d'attentes. Je voulais qu'on soit meilleurs de jour en jour dans notre identité dans le type d'équipe qu'on voulait mettre en place. On est contents des résultats, mais aussi de la progression. J'aime la direction où on s'en va. Il reste encore beaucoup de travail, mais on le fait dans une belle atmosphère », de pointer André Tourigny

« On a beaucoup de rythme et on joue de manière très agressive. C'est sûr qu'on a de la vitesse, mais c'est surtout de la manière qu'on l'utilise », fait-il remarquer. 

« Je ne suis pas étonné que ce club-là surprenne. Je suis convaincu que ça va être encore plus difficile de les affronter plus tard en saison. Ils vont progresser beaucoup », fait valoir son homologue des Sags Yanick Jean qui aura à l'oeil Nico Hischier vendredi soir. 

« C'est exceptionnel ce qu'il a fait jusqu'à maintenant », observe le pilote des Bleus qui connaissait bien le Suisse avant qu'il débarque dans la LHJMQ. Il rappelle qu'il avait participé au Championnat mondial des moins de 18 ans à seulement 15 ans. 

« Sur la grande glace, il va s'amuser si on ne le presse pas. On ne peut pas laisser un joueur de cette qualité avec beaucoup d'espace. Nous devrons lui accorder une attention particulière », de convenir Yanick Jean.

Tourigny de retour dans l'autobus du junior

Après trois ans dans les rangs professionnels, André Tourigny est de retour derrière le banc d'une équipe de la LHJMQ, ce qui s'accompagne de longues randonnées d'autobus. Le vétéran entraîneur ne s'en plaindra certainement pas. 

« Je suis tombé dans une très bonne organisation. C'était dans le processus de décision et jusqu'à maintenant, je ne suis pas déçu du choix que j'ai fait », assure André Tourigny qui a passé deux saisons comme adjoint de Patrick Roy avec l'Avalanche et la dernière avec les Sénateurs. Comme le reste du personnel, il a été congédié en fin de saison. L'entraîneur de carrière reconnaît qu'il y a un monde de différences entre la Ligue nationale et le junior. 

« Ce n'était pas tellement loin dans mes souvenirs. J'aurais peut-être eu besoin de plus d'adaptation si j'avais quitté dix ans. Je savais dans quoi je m'embarquais. Pendant mes trois années dans la Ligue nationale, je suis resté associé aux Huskies et je parlais à Gilles (Bouchard) toutes les semaines ou deux. Je ne m'étais pas trop éloigné », d'indiquer Tourigny qui a décidé de quitter les Huskies, qu'il a dirigés de 2002 à 2013. C'est d'ailleurs un peu bizarre de le voir dans un autre uniforme. 

« Les Huskies, ça va toujours rester mon bébé. C'est là que j'ai eu la chance de grandir et de bâtir de belles choses. Ils ont gagné l'an dernier avec Gilles. Ça ne peut pas s'effacer et je ne veux pas l'effacer non plus. Ça va rester dans mon coeur à jamais. Faire le saut professionnel avec l'Avalanche était une étape, mon passage avec les Sénateurs également et j'en vis une autre avec les Mooseheads », de noter André Tourigny.

Pointes de plume

• Les Saguenéens n'ont pas été installés aussi favorablement au classement général de la LHJMQ en décembre depuis un bon moment. Bien conscient du 7e rang des siens avec des matchs en main sur toutes les autres équipes, Yanick Jean ne s'y attarde pas pour le moment. « On ne peut pas passer notre temps à regarder le classement. C'est du gaspillage d'énergie », de laisser tomber l'entraîneur-chef...

• Le défenseur originaire de Chambord Jérôme Gravel a été nommé joueur-étudiant du mois de novembre chez le Titan d'Acadie-Bathurst. Un ancien des Sags, Patrice Demuy, a reçu le même honneur avec le Phoenix de Sherbrooke. Chez les Sags, le travail scolaire de Zachary Lavigne a été souligné...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer