Début d'une intense séquence

Nicolas Roy portait un chandail jaune à l'entraînement... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Nicolas Roy portait un chandail jaune à l'entraînement mercredi et jeudi, ce qui voulait dire qu'il ne pouvait recevoir de contact.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre matchs en cinq jours, six en neuf et 12 en 22. Peu importe de la façon dont on regarde le calendrier des Saguenéens d'ici la pause des Fêtes, une chose est sûre, les joueurs n'auront pas le temps de compter les dodos avant de déballer des cadeaux.

L'éreintante séquence débute samedi à Sherbrooke face au Phoenix, suivie d'un arrêt à Drummondville le lendemain face à Olivier Rodrigue et les Voltigeurs. Après un calendrier allégé au cours des dernières semaines, c'est totalement l'inverse d'ici Noël. À titre de comparaison sans grande signification, mais tout de même représentative, le Canadien de Montréal jouera deux matchs de moins que les Sags au cours de cette même période. 

« C'est notre première séquence du genre cette saison, a fait valoir le directeur général et entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, estimant que les prochaines semaines vont lui permettre d'avoir une évaluation juste de son équipe. Après cette séquence, on va être à mi-chemin dans la saison. C'est important d'être efficace à l'intérieur de notre structure et on a travaillé fort là-dessus cette semaine. C'est important de passer le moins de temps possible dans notre territoire afin de ne pas allonger nos présences et brûler de l'énergie. »

En raison des qualifications nationales de patinage de vitesse qui se déroulent depuis le début de la semaine au centre Georges-Vézina, les Sags ont fait la navette entre le pavillon de l'agriculture et l'aréna de l'UQAC pour tenir leurs séances d'entraînement, sur une patinoire aux dimensions conventionnelles. C'est toutefois loin d'être une situation désagréable pour Yanick Jean et sa bande.

« C'est une très bonne chose d'avoir pratiqué sur une petite glace, a convenu l'entraîneur-chef. On y a joué la semaine passée (à Victoriaville et Québec) et on a pratiqué cette semaine. Ça ne prendra pas nécessairement une période avant de trouver notre synchronisme. »

Une première

Pour la première fois en 22 matchs, la liste des joueurs blessés est vierge dans le camp chicoutimien. En plus du retour de Julio Billia annoncé mercredi, Nicolas Roy est prêt à réintégrer l'alignement. Remis d'une blessure mineure à une épaule, le meilleur marqueur de l'équipe a finalement raté deux rencontres. « On peut commencer à créer une compétition à l'interne », a signalé Yanick Jean.

Natif de Sherbrooke, Xavier Potvin sera le gardien partant samedi face au Phoenix. Julio Billia retrouvera sa place entre les poteaux dimanche face aux Voltigeurs. Il s'agira d'un premier départ depuis le 23 septembre pour le portier de 20 ans.

Pointes de plume

• Malade, Daniil Sokolka ne fait pas le voyage avec l'équipe. Il ne s'est pas entraîné sur la glace depuis mardi...

• Yanick Jean devra retrancher un attaquant et un défenseur pour le match de samedi à Sherbrooke face au Phoenix. Après la pratique de vendredi, le coach en chef n'avait toujours pas pris de décision...

• Les Saguenéens quittent le centre Georges-Vézina samedi matin à 8h en direction de la capitale estrienne. Pour les partisans qui s'ennuient de leurs favoris, séchez vos pleurs. Ils seront de retour mardi pour recevoir la visite des Olympiques de Gatineau. Le dernier match des Sags à domicile remonte au 12 novembre. D'ailleurs, Chicoutimi a gagné ses cinq dernières sorties à la maison...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer