Performance des Sags sans saveur

Maxime Comtois a marqué deux fois dans la... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Maxime Comtois a marqué deux fois dans la victoire des Tigres 5-2 sur les Saguenéens, samedi soir, à Victoriaville.

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sans Nicolas Roy, les Sags ont montré un visage bien pâle à Victoriaville. Les Tigres n'en demandaient pas tant et ont mérité une victoire sans trop de problème au compte de 5-2.

«Ce n'était pas un grand cru, d'avouer l'entraîneur-chef Yanick Jean d'entrée de jeu après ce premier revers en sept rencontres. On n'a pas travaillé assez fort.»

Le pilote des Bleus avait sur le coeur les quatre pénalités successives des siens par des joueurs de quatrième ligne pour bâton élevé. «C'est à l'image de notre performance. Ça veut dire qu'on n'était pas impliqués et toujours sur le bout de la palette», de trancher Yanick Jean. Notre équipe se pensait bonne. On l'avait vu un peu la semaine dernière. On faisait de plus en plus d'erreurs en plus de montrer de la mollesse, mais on trouvait une façon de s'en sortir. Là, on s'est brûlés.»

Les unités spéciales ont propulsé les Tigres en première période. Après un but d'Ivan Korosenkov en supériorité numérique, Alexandre Goulet a surpris Xavier Potvin d'un tir faible deux minutes plus tard alors que son club évoluait à court d'un homme. Zachary Lavigne a donné un peu d'espoir aux siens en tout début de deuxième, mais les Tigres ont mis le match hors de portée des Chicoutimiens avec trois buts sans réplique, dont deux fois de la palette de Maxime Comtois. Xavier Potvin a cédé sa place après le quatrième but des locaux.

«On lui doit mieux que ça avec tout ce qu'il a fait pour nous. Au nombre d'erreurs qu'il a réparées depuis le début de la saison, je suis vraiment déçu de la manière dont certains ont réagi après le deuxième but des Tigres», de laisser tomber Yanick Jean qui espérait pourtant que certains profitent de l'absence de Nicolas Roy pour prendre les choses en main.

«Il y en a qui ont lamentablement échoué», a-t-il offert en guise d'évaluation.

Sans hésiter, il a annoncé qu'il apporterait certainement des changements en vue de l'affrontement face aux Remparts de Québec, dimanche après-midi, au centre Vidéotron. «On ne peut pas accepter ça», d'exprimer Yanick Jean.

Du côté des Tigres, Tristan Côté-Cazenave a effectué 30 arrêts pour sa première victoire en carrière.

Pointes de plume

• L'entraîneur jonquiérois Claude Bouchard a mérité sa 200e victoire en carrière dans la LHJMQ samedi. Les Cataractes ont effectué toute une remontée face au Drakkar, transformant un déficit de 3-0 en victoire de 6-3. Les représentants de la Mauricie ont marqué tous leurs buts en troisième période. Bouchard est ainsi devenu le 29e entraîneur à atteindre ce plateau et le troisième cette saison, après Dominique Ducharme, des Voltigeurs, et Marc-André Dumont, des Screaming Eagles. En 422 matchs à la barre des Foreurs et les Cataractes, Bouchard montre un dossier de 200 victoires, 185 défaites et 38 nulles. Il a également occupé des postes d'adjoint avec les Olympiques, le Drakkar et les Sags...

• Aux dernières nouvelles, il reste seulement deux places dans l'autobus pour assister à la rencontre de cet après-midi entre les Sags et les Remparts au centre Vidéotron. Le voyage est organisé par Voyages Martin Bouchard...

• Atteint par un tir au visage la veille, Vincent Lapalme a tout de même pris place dans l'alignement des Sags. «Si tout le monde avait montré le même courage...», a tranché Yanick Jean. C'est le festival des visières complètes dans le camp chicoutimien. En plus de Lapalme, Jake Smith, Antoine Marcoux et Louis-Philippe Simard en portaient également une...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer