Un gros test de caractère pour les Sags sans Nicolas Roy

Nicolas Roy ratera les parties de la fin... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Nicolas Roy ratera les parties de la fin de semaine en raison d'une blessure subie mardi, pendant le premier match contre les Russes.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La profondeur offensive des Saguenéens sera mise à dure épreuve en fin de semaine en l'absence de Nicolas Roy, blessé à une épaule. Pour l'entraîneur-chef Yanick Jean, les duels face aux Tigres et aux Remparts sur la route représenteront deux excellents tests pour le caractère de sa formation.

Malgré l'absence de son meneur offensif, le pilote des Bleus n'hésite pas à qualifier ces deux rencontres face à des rivaux de division de matchs-clés. «Ce n'est pas une personne qui va nous permettre de passer au travers. Les 20 autres joueurs doivent contribuer», d'estimer Yanick Jean, ajoutant que la même situation se reproduira lors du départ de Roy pour le camp d'Équipe Canada junior et peut-être même pour le Championnat du monde junior pendant la période des Fêtes. Ce sera du même coup une belle occasion de mieux mesurer la profondeur de son club.

«Maintenant, on est une équipe. C'est différent du début de saison quand il a raté les deux premières rencontres où on ne formait pas encore une équipe», ajoute l'entraîneur, tout en invitant certains autres joueurs à saisir leur chance de prendre la relève dans un rôle offensif.

Nicolas Roy s'est blessé en troisième période du premier match face aux Russes, mardi, au Centre Georges-Vézina. Cette absence survient alors que l'attaquant de 19 ans connaissait ses meilleurs moments de la saison, ayant cumulé 18 points à ses six dernières parties, ce qui s'est traduit par un parcours parfait des Chicoutimiens qui ont du même coup grandement progressé au classement. Sa blessure est mineure, mais les dirigeants de l'équipe ne voulaient surtout pas prendre de chances. «Si on était en séries, il jouerait. Maintenant, on est en novembre», de rappeler Yanick Jean.

Billia se rapproche

Blessé à une hanche, le gardien Julio Billia n'effectuera pas son retour au jeu au cours de la fin de semaine, mais plutôt la suivante, a annoncé Yanick Jean vendredi au terme de l'entraînement de l'équipe. «Il se sent prêt. Il va encore avoir quatre bonnes pratiques la semaine prochaine avant notre séquence de quatre matchs en cinq soirs. On veut lui donner le plus de bagage possible d'ici là», d'insister le pilote des Bleus qui a confirmé le rappel de Samuel Cardinal pour les deux rencontres. Xavier Potvin sera devant la cage des siens samedi à Victoriaville.

Le défenseur Louis-Philippe Simard est toutefois prêt à effectuer un retour au jeu. Il a passé avec succès le protocole de commotion cérébrale et réintégrera la brigade défensive qui devra encore se passer de Keenan MacIsaac. L'arrière de 17 ans est suffisamment rétabli d'une blessure à l'épaule, mais il a été décidé qu'il était plus sage d'attendre. Blessé dans les Maritimes au début novembre, le diagnostic initial fait état d'une absence d'au moins un mois. «J'espère ne pas avoir besoin de lui et pouvoir lui donner une semaine supplémentaire», de laisser savoir Yanick Jean, indiquant que Simon Monette poursuivra son association avec les Sags pour une quatrième fin de semaine consécutive.

Pointes de plume

• Le purgatoire de Morgan Nauss et Noah Bushnell est terminé. Les deux joueurs réintègreront l'alignement après avoir été suspendus la semaine dernière pour des raisons de régie interne. «On va voir comment ils ont reçu le message. Personne n'est plus gros que l'équipe. On a du succès parce que tous les gars sont dédiés», de faire savoir Yanick Jean, précisant que Nauss sera utilisé en attaque...

• La malchance continue de s'acharner sur les Sags. Atteint d'un tir en plein visage lors de la séance d'entraînement de vendredi, Vincent Lapalme ne devrait pas faire le voyage à Victoriaville et Québec. «Ça fait partie de l'adversité et notre équipe trouve toujours un moyen de passer au travers. On va s'en sortir plus fort», d'exprimer le pilote des Bleus...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer