Sags: entente signée entre les gestionnaires et la Ville

Les quatre gestionnaires des Sags, Richard Létourneau, Jean-François... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les quatre gestionnaires des Sags, Richard Létourneau, Jean-François Abraham, Gilles Couture et Marc Denis.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau mode de gestion des Saguenéens de Chicoutimi est maintenant pleinement opérationnel. L'entente entre la ville et les gestionnaires a été signée dans les dernières heures et mercredi, les 11 membres du conseil d'administration ont participé à leur première réunion.

Le contrat de gestion de dix ans avait été entériné au début du mois d'octobre, avait rapporté à l'époque Le Progrès-Dimanche. Quelques modifications mineures ont été apportées avant la signature, mais le cadre est demeuré intact. Avec la présence de Marc Denis dans la région mercredi pour la réunion du CA, il a été décidé de faire d'une pierre deux coups en compagnie des autres partenaires du comité exécutif de l'équipe, Richard Létourneau, Gilles Couture et Jean-François Abraham. Le maire Jean Tremblay a apposé sa signature au bas du document jeudi matin.

Le président de l'organisation, Richard Létourneau, mentionne qu'il était important d'être très consciencieux pour s'assurer que l'entente pourra perdurer dans le temps, malgré des changements dans l'administration municipale ou dans le comité exécutif. «On peut passer à une autre étape, annonce-t-il dans un premier temps. Il fallait prendre bien notre temps. C'est un bien public et les Sags font partie de l'ADN de tout le monde dans la région.»

Tel que mentionné le mois dernier, Saguenay versera un chèque de 150 000$ aux gestionnaires comme fonds de roulement de départ et 75 000$ seront investis dans les équipements du centre Georges-Vézina. Si jamais des profits sont réalisés par l'organisation lors d'un exercice financier, le président Richard Létourneau touchera 20 000$ et les autres membres du comité exécutif recevront chacun 15 000$. L'excédent sera conservé dans les coffres de l'équipe en prévision de jours plus difficiles, jusqu'à concurrence de 500 000$. Au-delà de ce montant, le reste sera remis à des organismes. Si le déficit accumulé dépasse 150 000$ après les trois premières années, les autorités municipales pourront également mettre fin au contrat.

Conseil d'administration

La première réunion du conseil d'administration a été l'occasion de mettre les membres à jour sur les activités de l'équipe. L'entraîneur-chef Yanick Jean était présent pour montrer l'encadrement offert aux joueurs. Des offensives ont également été abordées pour combler le manque à gagner par les abonnements de saison, où les objectifs n'ont pas été atteints. D'ici la période des Fêtes, les gens d'affaires seront recrutés afin de participer à une présentation afin de les sensibiliser à la cause des Sags et ainsi aller récupérer des montants supplémentaires de publicité.

Le nouveau conseil d'administration des Sags est formé des quatre membres du comité exécutif, de deux représentants de Promotion Saguenay, ainsi que cinq personnalités régionales, soit Étienne Jacques, de Rio Tinto, Yves Girard, de Nutrinor, Pierre Girard, ancien joueur des Sags de la ligue junior A, Jean-Pierre Senneville, des Bleuets sauvages du Québec et Rémy Roy, du Groupe Canmec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer