Les Sags font un pas en arrière à Baie-Comeau

Antoine Samuel s'est bien débrouillé devant le filet... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Antoine Samuel s'est bien débrouillé devant le filet du Drakkar.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après un bon séjour à domicile, le retour sur la route des Saguenéens a été laborieux. Les joueurs régionaux Antoine Girard et Jordan Martel ont eu leur mot à dire dans une victoire de 4-0 du Drakkar, dans le premier match d'une série aller-retour, au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau.

Les deux anciens des Élites dans le midget AAA ont récolté des étoiles, trio complété par le gardien Antoine Samuel qui a repoussé 26 tirs, pour son premier blanchissage de la saison. Il n'a concédé qu'un maigre but aux Sags en deux rencontres. « On a compté un seul but en deux matchs contre eux et il y a une raison. C'est parce que les deux fois, on a voulu jouer tout seul », de laisser tomber l'entraîneur-chef des Sags Yanick Jean, incisif après la rencontre au bout du fil. 

Antoine Girard a deux buts cette saison et les deux ont été inscrits face aux Sags. En deuxième période, l'attaquant de 19 ans a brisé une égalité de 0-0 quand il a créé un revirement avant de s'amener seul devant Alexis Shank qu'il a battu à la deuxième occasion. En début de troisième, Jordan Martel a débordé Frédéric Allard avant de remettre à Vincent Deslauriers qui a complété sans problème. Par la suite, les joueurs du Drakkar ont offert bien peu d'ouvertures à leurs rivaux de division. La défensive saguenéenne s'est ensuite endormie dans son territoire et Samuel Thibault n'a pas raté l'occasion de faire 3-0. Les visiteurs ont tout tenté en fin de rencontre lors de l'avantage numérique et Deslauriers a fermé les livres quand il a visé juste sur un dégagement. 

Même si les Sags étaient dans le coup après 40 minutes, l'entraîneur-chef Yanick Jean était bien peu impressionné par la performance de ses troupiers.

« Ce n'est pas assez, a-t-il tranché sans hésiter. C'est la fin de semaine des rivalités. Il y avait un seul club sur la glace qui a montré du désir et c'est le Drakkar qui a gagné.

« On a joué les fanfarons et de finesse. On a commis un millier de revirements en zone neutre, a-t-il poursuivi, offrant le titre de meilleur joueur au défenseur affilié Simon Monette, le seul qui s'est sacrifié à son avis. On a été excellents lors de notre séjour à domicile parce qu'on jouait en équipe. Là, on a montré de l'individualisme. Il y en a qui se sont pensés meilleurs que l'équipe. On a fait un pas en arrière. »

Le pilote des Bleus a reconnu que son équipe montrait des signes d'impatience lorsque le premier but tardait à venir. « Ce n'est pas une raison pour être individualistes, jouer de finesse et commettre une tonne de revirements en zone neutre. Il faut faire plus attention aux détails. C'est ça l'identité des Saguenéens », d'insister Yanick Jean qui a convenu que la tenue de son premier trio illustrait bien la situation, lui qui était sur la patinoire sur le deuxième but du Drakkar et qui a suivi avec une pénalité sur une présence subséquente. 

Les deux mêmes équipes ont de nouveau rendez-vous dimanche, cette fois au Centre Georges-Vézina.

Pointes de plume

• Les plus observateurs ont certainement remarqué jeudi que les joueurs de l'Océanic portaient des bas des Saguenéens. Ils avaient laissé les leurs à Rimouski. Tout était rentré dans l'ordre vendredi soir à Québec...

• Les Remparts ont profité de l'affrontement face à l'Océanic pour retirer le chandail numéro 12 porté par André Savard au début des années 70. Il est toujours le meneur de l'équipe avec 451 points en carrière, record qui ne sera probablement jamais battu...

• L'ancien des Sags Jonathan Bourcier pourrait bien déjà avoir disputé son dernier match avec le Titan d'Acadie-Bathurst. L'arrivée d'un attaquant de 20 ans, Rodrigo Abols, pourrait signifier la fin pour celui qui a été acquis au repêchage contre des choix de 2e et 4e ronde. Bourcier a été laissé de côté vendredi soir, face aux Islanders de Charlottetown. Il a récolté sept points, dont quatre buts, en 12 rencontres avec sa nouvelle équipe. « Nous allons d'abord nous assurer de bien évaluer Rodrigo avant de solutionner le dossier des 20 ans. Nous ne voulons rien précipiter », a confié le DG du Titan, Sylvain Couturier, au collègue Robert Lagacé de l'Acadie Nouvelle. Abols a touché la cible vendredi à ses débuts avec le Titan...

Après un bon séjour à domicile, le retour sur la route des... (Photo courtoisie) - image 3.0

Agrandir

Photo courtoisie

Les Saguenéens ont profité du périple à Baie-Comeau pour effectuer un premier voyage officiel à bord du nouvel autobus de l'équipe. Ils s'étaient rendus en Abitibi le mois dernier à bord de l'autocar qui a depuis reçu les couleurs du club chicoutimien. L'attaquant Vincent Lapalme apprécie les nouveautés de l'autobus, propriété d'Intercar, qui offre beaucoup plus de confort aux membres de l'équipe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer