Les Sags à l'aise à domicile

Maxime Lagacé a réalisé l'arrêt du match en... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Maxime Lagacé a réalisé l'arrêt du match en première période aux dépens de Dmitry Zhukenov.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La séquence de cinq parties à domicile à permis aux Sags de se remettre sur les rails. Les Chicoutimiens ont bouclé leur séjour au centre Georges-Vézina, jeudi, avec une quatrième victoire, au compte de 5-2 sur l'Océanic de Rimouski.

«On a disputé cinq matchs de qualité. On s'est donné une chance de l'emporter les cinq fois et on en a remporté quatre. On ne peut pas vraiment demander mieux. Il n'y a pas eu de contre-performance et on n'a pas cessé de progresser», a laissé tomber l'entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse.

Les joueurs des Sags et de l'Océanic ont habitué les amateurs à des matchs serrés. Avant la rencontre d'hier, neuf des 12 derniers duels entre les deux équipes avaient été décidés par un seul but. Le premier engagement s'est déroulé à un rythme endiablé, dont une séquence de plus de dix minutes sans arrêt de jeu pour terminer la période. De part et d'autre, les gardiens Xavier Potvin et Maxime Lagagé ont frustré les joueurs adverses, dont Potvin sur une échappée à deux contre zéro dès les premières secondes.

Les Sags ont frappé fort en début de deuxième période, touchant la cible trois fois en un peu plus de cinq minutes, chassant au passage le gardien Maxime Lagacé. Nicolas Roy a parti le bal quand son faible tir s'est faufilé dans le fond du but. Dmitry Zhukenov a ensuite profité de la superbe passe de Brendan Hamelin pour doubler l'avance des siens. Nicolas Roy a ensuite poussé une rondelle libre derrière la ligne rouge pour placer les Sags en position avantageuse.

Les visiteurs n'avaient toutefois pas dit leur dernier mot. En avantage numérique, Simon Bourque a pris un tir absolument parfait dans la partie supérieure pour faire 3-1. Xavier Potin a ensuite réalisé quelques arrêts pour empêcher l'Océanic de s'approcher davantage. En troisième, Jake Smith a redonné le cousin de trois buts aux locaux qui n'ont pas pu prendre de répit. Carson MacKinnon a ramené l'Océanic à deux buts, mais Ryan Verbeek a confirmé la victoire des régionaux dans un filet désert.

Après avoir maîtrisé la meilleure attaque de la Ligue de hockey junior majeur du Québec samedi dernier, les Sags ont refait le coup, cette fois contre la deuxième offensive qui avait marqué 54 buts depuis le début de la saison. Ils n'ont permis que huit buts lors de leurs cinq matchs devant leurs partisans.

«On génère de plus en plus d'attaque en tenant compte de notre identité défensive», a souligné Yanick Jean, soulignant le travail du trio d'Antoine Marcoux, à son retour, en compagnie de Mark Bzowey et Zachary Lavigne, face au meilleur marqueur du circuit Courteau, Tyler Boland, qui a été blanchi de la feuille de pointage. Il offrait également une bonne note à ses troupiers pour la gestion des choses une fois en avance par trois buts. «Ce n'est pas arrivé souvent cette saison qu'on mène par trois buts. Ça va dans le sac d'expérience. Je suis satisfait. C'est sûr que ce n'est jamais parfait, mais il y a beaucoup de positif», de noter le pilote des Bleus.

Xavier Potvin a joué de chance sur cette... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Xavier Potvin a joué de chance sur cette séquence alors que la rondelle a frappé le poteau. Le gardien des Sags a bloqué 25 rondelles pour abaisser sa moyenne à 2,27.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Xavier Potvin, un substitut de luxe

Xavier Potvin s'avère un substitut de luxe pour les Saguenéens. Pour une deuxième saison de suite, le gardien tient le fort pendant une absence prolongée du numéro un Julio Billia.

Depuis une contre-performance à Val-d'Or où il avait cédé deux fois sur deux tirs, Potvin tient le rythme des meilleurs à travers le circuit Courteau, affichant une moyenne globale de 2,27 et un pourcentage d'arrêt de .919. Jeudi, il a repoussé 25 rondelles.

«Il a fait les arrêts-clés aux moments opportuns. Ça va au-delà des statistiques. Ce n'est pas écrit que le 7e arrêt qu'il a fait, c'était sur une échappée avec le pointage de 3-1», d'imager Yanick Jean.

«Quand tu as seulement à faire deux ou trois gros arrêts pour aller chercher la victoire, ça facilite les choses», a pour sa part insisté le gardien de 19 ans qui est aussi calme en entrevue que devant son filet.

«J'ai reçu beaucoup de tirs de loin ou d'un angle restreint. Nos défenseurs font vraiment un excellent travail pour contenir les joueurs adverses à l'extérieur de la zone payante.»

Xavier Potvin se plaît à voir plus d'action et se sent bien dans son nouveau rôle, même si ce n'était pas le scénario prévu au départ. «En début de saison, je savais que j'aurais sensiblement le même rôle que l'an dernier. Je voulais que s'il arrivait quelque chose à Julio, je sois prêt à prendre la relève, d'exprimer Potvin. Comme gardien, c'est le fun de voir de l'action. Tu es plus en confiance quand tu vois des rondelles. Dans les entraînements, ce n'est pas la même chose qu'en situation de match. Le fait d'être devant le filet soir après soir, ça me permet de trouver plus facilement mes repères.»

2e fatale

L'Océanic éprouve des problèmes par les temps qui courent sur les patinoires adverses. Après deux victoires d'entrée de jeu à Baie-Comeau, les Rimouskois ont subi un cinquième revers consécutif alors que tout va bien à domicile avec cinq victoires en six matchs. «Ta lecture est bonne, a-t-il fait remarquer au journaliste du Quotidien en réponse à la question sur le rendement de son club sur la route.

«On joue beaucoup mieux à domicile qu'à l'extérieur. Les Sags étaient beaucoup plus sur la rondelle que nous. On a eu une bonne exécution en première qui s'est déroulée à vive allure. On est arrivés en deuxième et on n'était plus capables de mettre la rondelle sur l'autre palette. Disons qu'il y a beaucoup de choses à tirer de ce match. Au niveau des apprentissages, on a beaucoup de matériel», de poursuivre Serge Beausoleil.

«Notre début de deuxième nous a carrément coûté le match. On est embarqués un peu moins concentrés et les buts qu'ils ont marqués ont fait mal, de noter l'entraîneur de l'Océanic. Nos meilleurs éléments veulent marquer et ça ne fait pas gagner beaucoup de matchs présentement. Je ne parle pas nécessairement de Boland ou Montcalm, mais de toute l'équipe. On tourne les coins ronds. On essaie d'étirer la sauce et ça ne fait pas. Ça donne des chances à l'adversaire.»

Pointes de plume

• Le gardien Saguenéen Olivier Rodrigue et l'attaquant des Sags Samuel Houde se retrouvent avec la même formation au Défi mondial des moins de 17 ans, avec Équipe Canada Blanc. Le fils de l'entraîneur normandinois des Huskies de Rouyn-Noranda Gilles Bouchard, Xavier, est également membre de cet alignement. Jeudi en match préparatoire, Houde a marqué dans une défaite de 5-3 face aux Russes. Le tournoi se mettra officiellement en branle dimanche...

• Le comité organisateur de la 52e finale des Jeux du Québec d'Alma 2017 était bien visible jeudi soir, au Centre Georges-Vézina. Le recrutement des 3000 bénévoles se poursuit afin d'assurer le bon déroulement de l'événement, du 25 février au 4 mars. Le directeur général Sylvain Ouellet et le président du conseil d'administration Jean-Denis Toupin, ont procédé à la mise en jeu protocolaire avant la rencontre...

• Nicolas Roy a donné une frousse aux partisans chicoutimiens quand il a été atteint par le tir de son coéquipier Frédéric Allard. Il a retraité difficilement au banc des siens, mais a pu poursuivre après avoir chassé la douleur...

• Frédéric Allard a amassé une 100e passe en carrière dans la LHJMQ sur le but de Jake Smith en troisième...

• Choix de 8e ronde des Sags en 2013, le gardien Charles-Olivier Lévesque a été appelé en renfort dernièrement par l'Océanic. Le substitut d'Alexandre Lagacé, Gabriel Morency est présentement sur la touche et l'entraîneur Serge Beausoleil voulait un gardien plus près qui pouvait venir prêter main-forte rapidement. Âgé de 19 ans, Lévesque demeure à Rimouski et évolue dans une ligue senior au Bas-Saint-Laurent. Avant de s'amener plus officiellement, il avait participé à quelques entraînements depuis le début de la saison...

• Atteint d'un virus, Jérémy Groleau n'a pas affronté l'Océanic. Le défenseur Simon Monette a été rappelé d'urgence du junior AAA. Appelé à 12h30, il a accepté de venir passer la fin de semaine avec les Sags. Pour Groleau, son cas sera réévalué vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer