Jean espère un diagnostic rapide pour Billia

Le gardien des Sags, Julio Billia.... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le gardien des Sags, Julio Billia.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Saguenéens devraient connaître bientôt la durée de l'absence de Julio Billia. Le gardien de 20 ans rencontrera un spécialiste jeudi en fin de journée à Montréal pour sa blessure à la hanche.

Julio Billia n'a disputé que la première rencontre de la saison, à Québec. Depuis, il ressent de l'inconfort et n'est pas en mesure de reprendre l'entraînement. «J'espère qu'on aura une date jeudi qu'on puisse être fixés après ça», de confier l'entraîneur-chef Yanick Jean.

«On ne veut pas prendre de chances. Ça nous prend un plan B, de là la transaction avec les Remparts mardi», laisse tomber le pilote des Bleus qui a fait l'acquisition du gardien Samuel Cardinal contre des choix de 4e ronde en 2017 et 5e en 2019.

«Il faut savoir ce qu'il a avant de le renvoyer dans l'action. Même si c'est peut-être mineur, on ne risquera de le perdre pour un bon moment», assure Yanick Jean, qui a confirmé mercredi que le défenseur Jérémy Groleau serait en mesure d'effectuer un retour au jeu samedi lors de la visite du Phoenix de Sherbrooke après avoir subi une commotion cérébrale lors de la première fin de semaine. L'arrière de 17 ans a pris part aux deux plus récents entraînements de l'équipe et tout s'est bien déroulé.

Nombreux blessés

L'an dernier, les Saguenéens avaient relativement été épargnés par les blessures, ce qui est loin d'être le cas depuis le début de la saison actuelle. En plus de Billia et Groleau, Morgan Nauss et Antoine Marcoux sont sur la touche. Le premier, qui soigne également une commotion cérébrale, n'a pas encore débuté le protocole de retour au jeu tandis que le deuxième, qui a subi une double fracture de la mâchoire lorsqu'atteint par une rondelle, a recommencé à patiner, mais son retour n'est pas imminent. Frédéric Allard et Zachary Lavigne soignent également des blessures mineures et ont raté l'entraînement de mercredi, mais seront à leur poste en fin de semaine.

«On est une équipe qui n'a pas nécessairement beaucoup de profondeur. C'est sûr qu'avoir autant de blessés, ça fait une différence», reconnaît Yanick Jean, prenant une partie du blâme avec le pari German Rubtsov qui ne s'est pas avéré payant jusqu'à maintenant. Il a toutefois encore espoir d'attirer l'attaquant russe qui fait la navette depuis quelques semaines entre la Ligue continentale et son circuit junior où il domine outrageusement.

«On l'a fait pour les partisans et pour nos joueurs, mais ça nous fait présentement perdre de la profondeur. Si on avait repêché un Européen juste correct qui serait venu tout de suite, on aurait un joueur de plus pour l'instant», d'indiquer l'entraîneur-chef, très content de son groupe de leaders et de la manière de jouer de son club malgré les défaites qui s'accumulent.

«On a l'expérience de l'an passé. Ils savent pourquoi on se retrouve dans cette situation», plaide-t-il.

«Une équipe qui vit de l'adversité et qui s'en sort devient très difficile à battre par la suite», d'exprimer Yanick Jean.

Pointes de plume...

• Sans surprise, le gardien chicoutimien Olivier Rodrigue et l'attaquant des Saguenéens Samuel Houde font partie des 66 joueurs retenus pour faire partie de l'une des trois équipes canadiennes au Défi mondial des moins de 17 ans, dans deux semaines, à Sault Ste. Marie, en Ontario. Un total de 13 joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec participeront à la compétition internationale. Le fils de l'entraîneur-chef des Huskies originaire de Normandin, Gilles Bouchard, Xavier, est l'un des heureux élus. La liste est complétée par le gardien Kevin Mandolese, des Screaming Eagles, des défenseurs Xavier Bernard, des Voltigeurs, Noah Dobson, du Titan, et Jared McIsaac, des Mooseheads, ainsi que les attaquants Andrew Coxhead, des Remparts, Shawn Element, du Drakkar, Benoît-Olivier Groulx et Raphaël Lavoie, des Mooseheads, Anderson MacDonald, du Phoenix, ainsi que Joe Veleno, des Sea Dogs. L'attaquant de 16 ans en sera à une deuxième participation...

• Troisième choix au dernier repêchage de la Ligue nationale, Pierre-Luc Dubois a été retourné dans les rangs juniors par les Blue Jackets de Columbus, avec les Screaming Eagles du Cap-Breton. Il s'agit d'un retour inespéré pour Marc-André Dumont qui aura un retour plus qu'intéressant pour l'attaquant de 18 ans lors de la période de transactions des Fêtes...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer