Deuxième revers en Abitibi

L'Almatois Samuel Harvey.... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'Almatois Samuel Harvey.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le début de saison des Sags commence à ressembler à celui de l'an dernier. Les Chicoutimiens ont subi une 5e défaite en six sorties vendredi soir, 3-1 face aux Huskies, à Rouyn-Noranda.

Les Sags n'ont que deux points et pointent au dernier rang du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ce qui ne dérange pas du tout l'entraîneur-chef Yanick Jean. «Ça n'a aucun rapport. Ça me passe 100 pieds par-dessus la tête. Je mets mon attention sur ce qu'on a à faire pour qu'on devienne bons», a-t-il répondu lorsque questionné sur le retard que prend son club sur les autres formations.

«Il y a une progression incroyable, note-t-il, estimant que ses protégés avaient mieux joué que la veille à Val-d'Or, où ils ont subi la défaite malgré une domination de 36-20 dans les tirs. Pour lui, avant longtemps, les bonnes choses vont se produire pour sa troupe.

«Quand tu réussis à faire des copier-coller à ce stade-ci de la saison, tu deviens une équipe dure à jouer contre. En deuxième moitié de saison, ça devient un automatisme et c'est payant. La saison régulière, c'est un marathon», de rappeler le pilote des Bleus avec conviction dans la voix au bout du fil.

Les insuccès se poursuivent également pour les Sags en Abitibi où ils ont maintenant perdu leurs cinq dernières rencontres, dont les deux lors du présent voyage. Cette fois, le gardien almatois Samuel Harvey s'est montré intraitable, repoussant 27 rondelles, dont 24 lors des quarante dernières minutes. Le défenseur Frédéric Allard a été le seul à le battre avec un plomb qui faisait 1-1 en deuxième période.

À l'autre bout, Xavier Potvin était dans de bien meilleures dispositions que la veille. Il n'a toutefois pas été en mesure de maîtriser un lancer de Jérémy Lauzon, à mi-chemin en troisième, et Antoine Waked a sauté sur la rondelle libre pour inscrire le but de la victoire. Samuel Harvey a encore été solide en fin de rencontre et Peter Abandonnato a complété le pointage dans un filet désert avec son deuxième de la rencontre. En première, il a profité d'une erreur de couverture en désavantage numérique pour s'amener seul devant Potvin qu'il a battu d'un tir dans la lucarne.

«On aurait pu prendre les devants, mais on n'a pas réussi à le faire. On est définitivement dans la bonne voie et il faut continuer de cette manière», d'estimer Yanick Jean qui apportera des changements à l'alignement pour le troisième et dernier match du voyage, encore une fois face aux Huskies samedi soir.

Harvey solide

Face aux Sags, Samuel Harvey a continué de montrer de l'aplomb, lui qui est maintenant le gardien numéro un des Huskies. Il affiche une moyenne de 1,64 avec un pourcentage d'arrêt tout aussi bon à .941. En troisième, il a frustré deux joueurs des Sags en échappée avant le but gagnant.

«Les choses vont comme je le veux. Je voulais m'imposer comme gardien numéro avec les Huskies, mais aussi dans la ligue. Il me reste encore 62 matchs pour le prouver», a-t-il confié aux journalistes locaux après la rencontre, expliquant ses succès par un mélange de confiance et d'expérience.

Pointes de plumes

• Les joueurs des Olympiques de Gatineau se tapent présentement le plus long voyage de l'histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. En 12 jours, ils parcourront près de 4000 kilomètres et disputeront sept rencontres avant de rentrer à la maison. En revanche, ce sera leur seule visite dans les Maritimes contrairement aux autres équipes du Québec qui s'y rendront deux fois...

• Invité au camp des Blackhawks de Chicago, l'attaquant des Huskies Alexandre Fortin est l'une des belles histoires présentement dans le monde du hockey. Les dirigeants des Hawks évaluent la possibilité de lui faire commencer la saison dans la Ligue nationale. Une belle consolation pour Fortin qui a été ignoré deux fois au repêchage...

• C'était une bonne soirée pour la famille Bouchard. Le fils de l'entraîneur-chef des Huskies Gilles Bouchard, Xavier, a inscrit son premier but en carrière. Le Drakkar s'est tout de même incliné 6-5 en prolongation face aux Tigres. Le Chicoutimien Jordan Martel a pour sa part marqué son premier de la saison, ce qui portait le pointage à 5-1 en faveur de la formation de la Côte-Nord...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer