Yanick Jean «très positif»

L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, a particulièrement hâte... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, a particulièrement hâte que la saison débute, ce soir, à Québec.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après un camp d'entraînement encore une fois interminable, les Saguenéens débuteront enfin leur saison régulière, vendredi soir, face aux Remparts de Québec, au Centre Vidéotron de Québec. L'entraîneur-chef Yanick Jean s'attend à une progression au classement pour sa troupe qui a pris le 10e rang l'année dernière avant de s'incliner au premier tour éliminatoire, face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

«Je suis très positif», de lancer Yanick Jean, soulignant sa hâte particulièrement élevée de débuter les hostilités, d'autant plus que son équipe n'était pas en action en fin de semaine dernière.

Quand on lui demande ce qu'il apprécie le plus de sa formation, le pilote des Bleus identifie rapidement le leadership de ses vétérans. «Je suis convaincu que tout le monde va accepter son rôle et embarquer dans ce qu'on demande. Les gars vont faire des actions en fonction de l'équipe et non de leur fiche personnelle», raconte Yanick Jean, citant en exemple le nouveau capitaine Nicolas Roy, qui a marqué 48 buts l'an dernier en «s'oubliant pour l'équipe», d'où son différentiel de +17, le meilleur de l'équipe.

«Je veux des gars à son image, efficaces des deux côtés de la glace», annonce-t-il sans détour lors d'un long entretien à l'issue de l'entraînement de l'équipe, jeudi.

Prévisions

Ne comptez toutefois pas sur Yanick Jean pour se lancer dans le jeu des prédictions. Il n'a pas non plus critiqué les prévisions des ''experts'' qui classent les Sags en deuxième ou troisième position dans la division Est.

«L'an dernier, tout le monde nous voyait 17e ou 18e et riait un peu de notre équipe quand a débuté la saison», rappelle-t-il.

«Quand tu te mets à te concentrer là-dessus, tu n'avances pas», plaide Yanick Jean, espérant bien entendu éviter une série de défaites pour débuter la saison. La fin de saison de son club lui permet de s'attendre à de belles choses, même si dans son esprit, tout repart à zéro avec une nouvelle saison.

«Une chose qu'on n'a pas faite l'an dernier, c'est de prendre des raccourcis pour aller chercher des points en première moitié. On ne trichera pas», annonce Yanick Jean.

«Quand tu le fais, ça te rattrape en deuxième moitié», reprend-il, mentionnant comme possibilité d'envoyer un vétéran dans les estrades au besoin.

«Je ne sens pas de pression supplémentaire. Quand tu focalises sur la base et l'identité, tu as du succès. Si tu te concentres sur le résultat, tu es dans le champ selon moi», exprime Yanick Jean.

Pointes de plume

• Pour une deuxième année de suite, les Saguenéens disputeront leur première rencontre sur la route au Centre Vidéotron de Québec. La donne est bien différente de l'an dernier avec beaucoup plus de maturité dans le camp chicoutimien. La saison dernière, les Sags avaient un alignement complètement métamorphosé avec une quinzaine de nouveaux joueurs, dont plusieurs recrues. Malgré quatre absents, qui participent à des camps de la Ligue nationale, soit Nicolas Roy, Ryan Verbeek, Dmitry Zhukenov et Frédéric Allard, d'autres vétérans pourront prendre la relève. «Je m'attends à un aréna rempli. Devant 15 000 spectateurs, ça prend des gars qui ont du millage dans la ligue et qui ne seront pas intimidés», raconte l'entraîneur-chef Yanick Jean, nommant au passage Julien Carignan, Antoine Marcoux et le gardien Julio Billia. «Ils se doivent de prendre les choses en main», d'annoncer le pilote des Bleus qui a reçu une réponse positive jeudi de l'attaquant Tim Simard qui viendra prêter main-forte, tout comme Marc-Antoine Gagné et Julien Tessier...

• Après sa participation au tournoi des recrues des Coyotes de Phoenix, l'attaquant ontarien Noah Bushnell est de retour au Saguenay. Il n'a pas été invité au camp principal de l'équipe. Il fera donc ses débuts avec les Sags vendredi soir...

• Samedi, les Sags seront à Shawinigan pour affronter les Cataractes. Ils feront leur entrée locale au centre Georges-Vézina vendredi prochain, lors de la visite du Drakkar de Baie-Comeau...

• Le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard a eu l'honneur de marquer le premier but de la saison dans la LHJMQ. En prime, il s'agissait de son premier but en carrière. Les champions en titre, les Huskies de Rouyn-Noranda, ont eu chaud alors qu'ils ont laissé filer une priorité de 2-0 en fin de match à domicile face à l'Armada, mais Mathieu Boucher a sauvé les meubles avec deux secondes à faire...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer