Exécution déficiente

Julio Billia a cédé à 4 reprises sur... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Julio Billia a cédé à 4 reprises sur 33 lancers.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À leur dernière répétition du camp d'entraînement, les Saguenéens ont fait quelques fausses notes, vendredi soir, au centre Georges-Vézina. Malgré une fin de partie plus rythmée, ils ont tout de même subi un revers de 5-4 en tirs de barrage face aux Remparts de Québec.

De son propre aveu, Yanick Jean ne pouvait être satisfait de la tenue de sa troupe malgré la remontée de deux buts en troisième période, marquée par une domination de 16-5 au chapitre des tirs au but. «C'était un match sans trop d'intensité, il n'y avait pas beaucoup de contact physique et zéro exécution, a résumé l'entraîneur-chef des Sags dès le début de son point de presse. Dans les deux premières périodes, on a dû se faire quatre passes au total. On patinait avec la rondelle et on la gardait au lieu de la passer. On était atroce en possession de rondelle.»

En retard 4-2 après 40 minutes de jeu, les joueurs chicoutimiens ont connu un regain de vie à la dernière strophe. Ryan Verbeek a réduit l'écart à un but avec cinq minutes à faire, puis Mathieu Desgagnés a réussi son deuxième filet de la soirée alors qu'il ne restait que 0,5 seconde à égrainer au cadran, soulevant les 1088 spectateurs jusque-là perplexes par la performance de leur équipe.

En tirs de barrage, les 17 premiers tireurs n'ont pas réussi à faire scintiller la lumière rouge. Le 18e joueur à s'élancer, Olivier Garneau, a finalement mis fin au débat en déjouant Julio Billia d'une belle feinte.

Malgré la fin de match spectaculaire et tout à l'avantage des Bleus, Yanick Jean était bien loin de se taper dans les mains. Beaucoup trop d'éléments lui ont déplu pour qu'il se réjouisse des derniers moments de la rencontre. «Je n'ai pas vu de désir, j'ai vu des erreurs de concentration, j'ai vu des joueurs étirer des présences et essayer d'attaquer encore malgré tout, a déploré l'entraîneur en chef. Il y a eu des moments où j'ai vu des gestes égoïstes, des joueurs qui voulaient tout faire seuls et ce n'est pas ça, les Saguenéens de Chicoutimi.»

Les deux équipes ont mis peu de temps avant de s'inscrire au pointage. Dès la quatrième minute de jeu, Desgagnés a saisi un retour de lancer pendant un avantage numérique pour donner les devants aux locaux, puis Philipp Kurashev a assuré la réplique moins de deux minutes plus tard, en complétant une passe de Derek Gentile lors d'un deux contre un.

Les Sags se sont ensuite fait jouer un vilain tour alors qu'ils profitaient d'un avantage numérique. Olivier Garneau a réussi à s'échapper devant Julio Billia, qui a effectué l'arrêt. Ce dernier a toutefois perdu la rondelle de vue et Sean O'Brien a complété pour faire 2-1.

Nicolas Roy a nivelé la marque en toute fin de première, de nouveau à la faveur d'une attaque massive, mais les Remparts ont fait mal à leurs hôtes en début de deuxième avec deux buts rapides.

Garneau a d'abord surpris Billia entre les jambières, avant que Dmitry Buinitsky en rajoute avec un tir sur réception.

Inactifs depuis le 28 août, les Sags ont semblé surpris par le rythme imposé par les Remparts dès le départ. «On était lent et ils ont travaillé plus fort que nous au cours des 40 premières minutes, a noté Yanick Jean. On a changé des choses en troisième et on s'est parlé un peu. Ce n'est pas une question de panique, c'est surtout de bien faire les choses et de s'en aller dans la bonne direction.»

Les Saguenéens terminent les matchs hors-concours avec une fiche de deux victoires en cinq sorties. D'ici le premier match de la saison dans deux semaines à Québec, le groupe d'entraîneurs entend apporter les correctifs nécessaires.

«Je ne porte pas attention aux matchs préparatoires, je porte attention à la manière qu'on fait les choses, a nuancé Jean, ajoutant que la saison dernière, son équipe avait inscrit cinq victoires pendant le camp d'entraînement, avant d'amorcer la saison avec neuf défaites. On va visionner ce match-là et on va travailler avec ça dans les deux prochaines semaines.»

Pointes de plume

• Les partisans des Saguenéens reverront leurs favoris fouler la glace du centre Georges-Vézina seulement le 30 septembre, lors de la visite du Drakkar de Baie-Comeau. Il s'agira du troisième match de la saison régulière des Sags, qui auront cassé la glace à Québec le 23. Le lendemain, ils seront à Shawinigan pour se mesurer aux Cataractes...

• La partie d'hier était d'ailleurs la dernière du calendrier préparatoire des Chicoutimiens. Ils seront 13 jours sans disputer un seul match...

• Incommodés par des blessures mineures, Dmitry Zhukenov (bas du corps) et David Noël (épaule) étaient les deux seuls joueurs absents. Chez les Remparts, Bryce O'Brien n'était pas en uniforme...

• L'entièreté de la période d'échauffement s'est déroulée au rythme des succès du chanteur et ex-hockeyeur Roberto «Bob» Bissonnette, décédé la semaine dernière au Nouveau-Brunswick dans un accident d'hélicoptère. Un moment de silence a d'ailleurs été respecté avant la première mise au jeu, un geste qui a été répété dans les autres amphithéâtres de la ligue...

• L'ancien attaquant des Saguenéens Guillaume Asselin a été invité au camp des recrues du Canadien. Il a passé les trois dernières saison avec les Patriotes de l'UQTR au hockey universitaire, étant nommé joueur par excellence au pays au terme de la dernière campagne. Asselin a joué trois ans avec les Sags. Celui qui avait été obtenu du Junior de Montréal en retour d'un certain Louis Leblanc a amassé 227 en saison régulière à Chicoutimi, ajoutant 21 points en séries éliminatoires...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer