Antoine Marcoux: un exemple à suivre

Antoine Marcoux en est à sa troisième participation... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Antoine Marcoux en est à sa troisième participation aux séries éliminatoires de la LHJMQ.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Lorsqu'il parle d'Antoine Marcoux, Yanick Jean ne prononce que de bons mots. Dans son esprit, l'attaquant de 19 ans représente un exemple à suivre.

«Il nous donne exactement ce que nous attendions de lui quand nous sommes allés le chercher», a résumé l'entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi, dimanche soir, pendant que ses joueurs préparaient leurs bagages en prévision de leur voyage à Sydney.

Choix de dixième ronde des Tigres de Victoriaville en 2013, Antoine Marcoux est passé aux Saguenéens en juin 2015 en retour d'Anthony Gingras. Pour lui, les séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ne représentent pas un terrain inconnu. Il y participe pour la troisième fois. Il a donc assez d'expérience pour savoir que celle qui oppose son équipe aux Screaming Eagles du Cap-Breton n'est pas terminée, même si ces derniers sont de retour à domicile avec une priorité de 3-2.

«Ce n'est surtout pas fini, a mentionné Antoine Marcoux. Ce n'est que 3-2. Lundi, nous devrons arriver là-bas (à Sydney) aussi prêts que nous l'étions lors du premier match de la série (que les Saguenéens ont gagné 3-1). Nous savons à quoi nous attendre. Nous savons ce que nous devons faire pour gagner. Nous l'avons prouvé lors du premier match.

«Le moral de l'équipe est très bon. Les gars veulent toujours gagner. Ils n'ont jamais abandonné depuis le début des séries. Ils sont prêts à tout faire.»

Les Saguenéens s'attaqueront au sixième match de la série trois jours après avoir connu une performance décevante devant la meilleure foule au Centre Georges-Vézina en quatre ans (4454 personnes).

Marcoux sait bien que les Saguenéens ont raté une belle occasion de profiter d'une belle foule pour prendre les devants dans la série, vendredi. En même temps, il estime qu'il ne sert à rien de s'attarder au passé et à ce qui aurait pu se produire.

«C'était peut-être une belle occasion parce qu'il y avait plus de 4000 personnes, mais on va se reprendre, a-t-il avancé. On a prouvé qu'on peut le faire. Il est évident que ce fut décevant de perdre après avoir réussi à remplir l'aréna, mais il ne faut pas trop y penser. On ne peut que penser au prochain match.»

Pour passer au prochain tour des séries, les Saguenéens devront accomplir une tâche que l'ensemble des équipes de la LHJMQ n'a pas trouvé facile en saison régulière. À domicile, les Screaming Eagles n'ont perdu que sept fois en temps réglementaire en 34 rencontres.

Les Saguenéens ont cependant réussi le coup au tout début de la série et ils devront obtenir le même résultat lundi soir et le lendemain pour prolonger leur saison.

«Nous devrons amener de l'intensité, a expliqué Antoine Marcoux. Là-bas, ce sont des matchs intenses. Ça patine et ça frappe. Nous devrons tout donner. Nous devrons travailler à 100 pour cent. C'est une belle occasion pour les gars. Ce sont quand même des matchs agréables à jouer. Tu dois tout donner.»

Sur la glace, Antoine Marcoux s'efforce d'offrir le même rendement qu'en saison régulière. Il cherche à prêcher par l'exemple.

«Je suis satisfait de mon jeu, a assuré le hockeyeur de Victoriaville. Je travaille fort. Ce ne sont pas mes premières séries. J'y participe pour la troisième fois. J'essaye d'amener du leadership et de l'intensité. Je tente de mettre l'accent sur ce que je fais de mieux.»

Pointes de plume

• Une première surprise majeure dans les séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a été enregistrée dimanche soir quand l'Armada de Blainville-Boisbriand a éliminé les Foreurs de Val-d'Or. Un but de Philippe Sanche en troisième période de prolongation a procuré un gain de 3-2 à l'Armada. Il a du même coup sorti les Foreurs en six matchs. L'Armada a établi un record de la LHJMQ en éliminant une équipe qui avait amassé 40 points de plus au classement général en saison régulière. L'ancien écart le plus important était de 37 points. Officiellement, les Foreurs avaient terminé le calendrier régulier au quatrième échelon du classement général, mais leur récolte de points (102) avait été la deuxième plus forte du circuit, derrière les 113 points des Huskies de Rouyn-Noranda. Parlant des Huskies, ils seront les adversaires de l'Armada au deuxième tour...

• L'Océanic de Rimouski a aussi été éliminé dimanche quand il s'est incliné 4-2 face aux Islanders de Charlottetown. Ces derniers ont gagné la série en six parties...

• L'élimination des Foreurs signifie que les Saguenéens affronteront les Cataractes de Shawinigan en deuxième ronde s'ils effectuent un retour face aux Screaming Eagles...

• Comme ils l'avaient fait au début de la série, les Saguenéens se rendront à Sydney en avion. Ils doivent quitter la région tôt dimanche matin...

• L'alignement des Saguenéens devrait ressembler à celui de vendredi puisqu'il est déjà assuré qu'Alexandre Jabob, Artem Maltsev et Julien Tessier manqueront à l'appel lundi. Le premier terminera une suspension de deux parties. Les deux autres sont sur la liste des blessés...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer