Les Saguenéens se doivent de conclure en force

Capitaine du Rousseau Royal de Laval-Montréal, Vincent Tremblay-Lapalme... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Capitaine du Rousseau Royal de Laval-Montréal, Vincent Tremblay-Lapalme compte bien saisir la chance que lui offre l'entraîneur-chef Yanick Jean de démontrer qu'il peut aider les Saguenéens durant les séries.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au risque de se répéter, Yanick Jean se préoccupera davantage de la manière dont ses troupes se comporteront sur la glace lors de leurs deux derniers matchs de la saison régulière contre Baie-Comeau que de la possibilité de remonter au classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Actuellement, les Bleus occupent le 10e rang, à égalité en terme de points avec les Islanders de Charlottetown (mais un gain en moins) et à deux points de l'Océanic de Rimouski. Mathématiquement, les Saguenéens peuvent donc espérer encore bonifier leur position au classement. «Mais l'enjeu n'est pas le classement, c'est vraiment la manière dont on joue pour se préparer pour les séries éliminatoires», réitère le pilote des Saguenéens. «Je veux avoir un groupe solide à l'intérieur de notre structure. On a pratiqué des choses spécifiques cette semaine et je veux voir une qualité de jeu par rapport à cela», insiste-t-il.

Même si le Drakkar occupe le dernier rang au classement, Yanick Jean assure qu'il n'y aura pas de place au relâchement. «En fin de semaine, on va faire jouer les joueurs qu'on pense qu'ils ont une chance de jouer dans les séries», ajoute celui qui ne ferme pas la porte à quelques rotations. «Mais à partir de la semaine prochaine, il n'y en aura plus.»

Il prévient également ses troupes que ce ne serait pas une bonne idée de se ménager durant la série aller-retour contre le Drakkar. «Quand t'es mou, c'est là que les blessures surviennent. S'il y en a qui ont l'intention d'être mous pour ne pas se blesser pour les séries, c'est là que les blessures vont arriver», souligne-t-il.

De fait, le pilote des Saguenéens s'estime chanceux que son club soit relativement épargné au chapitre des blessées, surtout à ce temps-ci de l'année, et il touche du bois pour que la situation se maintienne. D'ailleurs, seul Jérémy Groleau demeure sur la liste des blessés, du moins pour le match de vendredi. Samedi, sa situation sera réévaluée.

Tremblay-Lapalme enthousiaste

Difficile de trouver joueur plus heureux et plus motivé que le jeune Vincent Tremblay-Lapalme. Le capitaine du Rousseau Royal de Laval-Montréal vient de terminer son stage midget AAA et l'invitation de Yanick Jean tombait à point. Le jeune homme qui vient tout juste de célébrer son 17e anniversaire s'est empressé de se pointer à Chicoutimi pour une troisième fois, lui qui a disputé sept matchs cette saison dans l'uniforme des Bleus.

Ce dernier souhaiterait bien sûr prolonger sa saison de hockey avec les Sags et il compte bien saisir la chance offerte. «Je veux montrer que je suis capable de jouer en séries et prouver que je suis capable de faire partie de l'alignement. Je ne sais pas encore si je vais jouer en fin de semaine, mais d'après moi, (Yanick Jean) va me faire jouer au moins un match pour me permettre de montrer que je suis capable de compétitionner en séries.»

Conscient qu'il a jusqu'à dimanche pour faire ses preuves, l'attaquant savoure chaque instant de son séjour pour parfaire son apprentissage. «C'est incroyable, c'est vraiment un autre niveau de jeu que le midget AAA. Je suis vraiment content que (Yanick) m'ait rappelé. Ça fait une semaine que mon équipe a fini de jouer et ne pas jouer pendant quatre mois, c'est quand même assez long, alors je suis content de revenir.»

Pour sa part, l'entraîneur Yanick Jean a confirmé qu'il lui ferait voir de l'action. «Je veux l'évaluer et voir s'il peut nous aider en séries éliminatoires. On va voir dimanche s'il peut nous aider. Si oui, je vais contacter son école pour voir s'il y a possibilité qu'il puisse transférer ici pendant quelques semaines. Sinon, on va le retourner.»

Pointes de plume

• Après leurs deux derniers matchs de la saison, les Saguenéens tiendront une retraite fermée de 24 heures, à partir de dimanche après-midi...

• Le directeur du département de sécurité des joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Raymond Bolduc, a suspendu Trevor Stacey du Phoenix de Sherbrooke pour 7 matchs. La suspension a été octroyée à la suite du geste posé le 14 mars dernier face au Drakkar de Baie-Comeau...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer